Indépendance économique

Plus de 700 millions de personnes dans le monde vivent avec moins de deux dollars par jour. Un tel retard est dur à rattraper. L’émancipation économique aide les gens à se faire une place dans le marché local et à sortir de la pauvreté. Qu’ils soient agriculteurs ou entrepreneurs, des méthodes comme le microfinancement et les groupes d’épargne aident les parents à soutenir davantage leurs enfants. À la fin, cela peut aider toute une communauté.

18 275 animaux ont été offerts à des familles, leur permettant de subvenir aux besoins de leurs enfants.
En savoir plus >

99 450 personnes ont participé à des groupes d’épargne communautaire, pour des fonds d’urgence et des prêts pour petites entreprises.
En savoir plus >
Nous avons contribué à former 18 535 adultes et jeunes à des compétences professionnelles et à la gestion de petits commerces.
En savoir plus >

Notre approche

Briser le cycle de la pauvreté est un processus complexe. Cependant, une chose semble persister. Les parents ont la plus grande influence sur le bien-être économique de leur enfant.

Vision Mondiale travaille à améliorer le bien-être économique de chaque foyer, aidant à briser le cycle de la pauvreté dans cette famille. Les personnes possédant des entreprises en plein essor engagent d’autres personnes pour les aider, permettant ainsi de briser le cycle de la pauvreté. Sur le long terme, toute la communauté est aidée.

Vision Mondiale aide les personnes de quatre façons principales :

  • microfinancement
  • groupes d’épargne
  • exploitation du marché/de la chaîne de valeur
  • formation des propriétaires de petits commerces
Avec ces méthodes, nous aidons les personnes à lancer leur propre commerce, nous leur enseignons des habitudes dépargne et à améliorer leurs pratiques agricoles. Cela les aidera à subvenir aux besoins de leurs familles.
 

Pour lancer ou développer une entreprise, avoir accès à du financement est généralement nécessaire. Le microfinancement offre des services financiers à des personnes qui n’y auraient pas eu accès en temps normal, notamment :

  • banques communautaires — Les communautés reculées n’ont pas toujours de guichets automatiques, mais cela ne veut pas dire qu’elles n’ont pas de banques. En mettant en place un capital de départ à rembourser dans le temps, nous apprenons aux communautés à former une banque pour fournir des services financiers à leurs membres.
  • groupes de solidarité — Ceux-ci se composent de trois à cinq personnes qui prennent un petit prêt. Les membres du groupe garantissent réciproquement leur prêt pour se tenir mutuellement responsables. Cela a permis à 98 % des prêts d’être remboursés dans la première année, un bilan enviable pour tout système bancaire.
  • prêts individuels — Une fois qu’une personne a prouvé son savoir-faire financier en remboursant plusieurs prêts et qu’elle a assez de biens pour subvenir à ses besoins, elle peut être admissible à un prêt individuel plus important.

En aidant les agriculteurs et les producteurs à accéder aux marchés, nous les aidons à trouver de meilleurs endroits pour vendre leurs biens. Leur dur labeur a pour résultat de meilleurs tarifs et bénéfices et plus d’avantages pour leurs familles. Nous aidons les membres de la communauté à :

  • développer une compréhension plus approfondie de la façon dont les biens arrivent sur le marché
  • rencontrer des acheteurs potentiels
  • en apprendre plus sur la façon de répondre aux normes de l’industrie
  • planifier leur futur, à la fois sur le plan pratique et économique
  • découvrir des façons d’améliorer leurs méthodes de production
  • établir des liens avec des partenaires
Nous améliorons les méthodes, les structures et réseaux impliqués dans l’acheminement des produits sur les marchés. Nous faisons en sorte qu’il soit plus facile pour les producteurs et les agriculteurs de créer leur propre entreprise, de développer des partenariats bénéfiques et d’assurer leur avenir.
Afin de soutenir encore davantage la réussite de la communauté, nous enseignons aux propriétaires de petits commerces les compétences essentielles pour démarrer de nouvelles entreprises et améliorer les entreprises existantes. Grâce à un mentor des affaires, les propriétaires d’entreprises locales peuvent obtenir gratuitement les informations, le soutien et les conseils dont ils ont besoin pour répondre à leurs besoins, ce qui leur donne un bon départ sur le chemin de la réussite.

Les économies permettent aux familles de se préparer pour le futur et constituer un fonds en cas d’urgence. Cependant, économiser peut être difficile, surtout lorsque vous n’avez déjà pas beaucoup d’argent pour vivre. Les groupes d’épargne aident les gens à commencer à économiser.

Les banques communautaires sont :

  • constituées de personnes qui épargnent de façon sécuritaire et pratique
  • possédées, dirigées et exploitées par des membres à l’aide de méthodes simples qui aident les groupes à amasser et convertir des petites sommes d’argent en économies.
  • une façon pour les membres d’avoir accès à des prêts pour les aider à accroître leurs revenus ou à faire face à des urgences
Avec des fonds accessibles en tout temps, les membres sont sûrs d’avoir de l’argent de côté pour des événements futurs, que ce soit pour payer des frais de scolarité, des frais médicaux inattendus, des opportunités commerciales ou toute autre urgence. Pour les personnes dans le besoin, avoir cette sécurité facilite grandement la vie.
 

Lorsque nous commençons à intervenir dans une communauté, notre travail consiste à subvenir à leurs besoins essentiels comme de la nourriture, de l’eau, des soins de santé et l’éducation. Par la suite nous pouvons répondre aux besoins plus complexes comme des formations professionnelles, la gestion de prêt au niveau communautaire et des groupes de prêts, et le microfinancement pour stimuler l’économie locale.

Nous formons les personnes qui ont besoin de faire croître leurs entreprises, améliorons les techniques agricoles, et travaillons ensemble pour former des coopératives. Cela permet aux parents de mieux subvenir aux besoins de leurs enfants. Et ces enfants grandissent avec une meilleure nutrition, une meilleure éducation et sont mieux équipés pour briser le cycle de la pauvreté.
 

Ressources
La plupart des producteurs vivant dans la pauvreté ne sont pas liés aux marchés pour de nombreuses raisons. Vision Mondiale travaille avec les communautés pour faire disparaître ces raisons, en mettant en relation des agriculteurs et des entrepreneurs avec des acheteurs intéressés

(PDF en anglais seulement)
Les groupes d’épargne peuvent aider les communautés à s’aider elles-mêmes, constituer leur propre capital et investir dans leur propre avenir. Voici comment cela fonctionne et la preuve que c’est efficace !

(Site en anglais seulement) 

Découvrez où nous travaillons

Où travaillons-nous

 

Avec votre soutien, nous apportons un réel changement pour les enfants, les familles et les communautés dans plus de 50 pays. Du Canada au monde Avec amour.


children walking through brush