Hwange

Actualités de la communauté Hwange

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté de Hwange se situe à l'ouest du Zimbabwe. Près de 15 000 personnes résident dans cette communauté rurale, qui jouxte la vallée du Zambezi. Les familles vivent dans des habitations simples, en toit de chaume, bâties avec du bois et des briques de boue. Hwange possède un climat chaud et aride, avec des températures pouvant atteindre 40 °C.  

La plupart des familles tentent de vivre de l'agriculture, mais les faibles précipitations, le sol sableux et le terrain rocailleux rendent difficile le travail du sol. Même si les rivières existantes pourraient être exploitées pour l'irrigation, elles ne sont pas utilisées à part entière. La plus grande mine de charbon du Zimbabwe se trouve à Hwange, mais son utilisation a diminué de 50 %, entrainant d'importants licenciements. En dépit de toutes ces préoccupations, la région demeure un territoire pacifique. Elle est régie par une combinaison de systèmes traditionnels et contemporains. Traditionnellement, le responsable du quartier se réfère à un supérieur qui se réfère à sont tour à un chef. 

Protection des enfants
  • 13 dirigeants communautaires ont appris comment aider les parents à élever les enfants de façon holistique, en les aidant à aborder les attitudes et les actions qui nuisent aux enfants.
  • 40 hommes et femmes ont appris à défendre les besoins des enfants et à améliorer les services communautaires liés à la santé, l’hygiène et l'éducation.
  • 5 cas de violence faite aux enfants ont été signalés par les services communautaires, qui ont aidé un plus grand nombre de filles et de garçons victimes de violence à obtenir le soutien dont ils ont besoin.
  • 7 parents ont appris à élever leurs enfants de façon holistique, en créant des familles où les filles et les garçons peuvent grandir physiquement, émotionnellement et socialement.
Éducation
  • 2 séances de sensibilisation de la communauté ont été menées
  • 3 espaces communautaires ont été rénovés par de la peinture, du nettoyage, de l’équipement et des matériaux
  • 651 filles et garçons d’âge préscolaire sont inscrits à l’éducation préscolaire, afin qu’ils soient mieux préparés à entrer à l’école primaire.
Foi
  • 20 garçons et filles ont pris part à des activités basées sur la foi, approfondissant leur compréhension de l’amour de Dieu pour eux, pour les autres et la nature.
  • 5268 enfants ont participé à des activités spirituelles
  • 6 chefs religieux sont maintenant en mesure d’organiser des ateliers sur les responsabilités parentales, afin d'aider un plus grand nombre de parents à établir des relations familiales positives, encourageantes et aimantes.
  • 6 ateliers ont enseigné aux chefs religieux comment aborder des questions comme le VIH et le sida, l’égalité des sexes, la santé ou la sécurité des enfants, en les engageant à améliorer la communauté.
Santé et nutrition
  • 103 bénévoles participent activement à une équipe dévouée au VIH et au sida
Moyens de subsistance
  • 24 adultes et jeunes ont suivi une formation professionnelle ou technique afin d'acquérir de nouvelles compétences, d'accroître leur potentiel d'emploi et leur compréhension des affaires.
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Hwange

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Hwange

Éducation
Hwange possède seulement huit écoles primaires et quatre écoles secondaires, réparties sur l'ensemble de la région. Ces écoles ne sont pas convenablement équipées et manquent de bureaux, d'équipement de laboratoire et de livres. Il arrive souvent que plus de 10 enfants doivent se partager un seul livre. Les enseignants qualifiés tendent à éviter de venir à Hwange à cause du climat aride, de la prédominance des maladies comme le paludisme et du manque de logements destinés aux enseignants.

La plupart des enfants doivent marcher environ 15 kilomètres pour se rendre à l'école et en revenir. En conséquence, le taux d'inscription à l'école est faible. Pour couronner le tout, de nombreux enfants abandonnent leurs études avant le secondaire à cause du mariage précoce pour les filles ou de la pauvreté de la famille qui ne permet pas de couvrir les frais de scolarités. Le taux de réussite académique dans la région est très bas.

Alimentation
La pénurie de terres et les connaissances limitées des méthodes agricoles efficaces nuisent au rendement agricole à Hwange. Beaucoup souffrent de la perte de cultures à cause des animaux sauvages comme les éléphants, et les insectes nuisibles et les maladies attaquent le bétail. Pendant 20 ans, cette région a connu des sècheresses qui ont entrainé une famine généralisée.

Ces dernières années, les pertes de bétail ont été colossales, en raison de maladies telles que la fièvre charbonneuse et la fièvre aphteuse. Les agriculteurs se retrouvent sans animaux à exploiter pour le travail, comme source de revenus ou de nourriture. En conséquence, le taux de productivité a régressé, et la disette se fait davantage sentir chez les familles.

VIH et sida
Le taux de prévalence du VIH chez l'adulte à Hwange est de 18 %, un taux plus élevé que le taux national. Le VIH se propage, car les personnes n’ont pas d’informations précises sur la maladie ni la manière d'éviter sa propagation. La pauvreté et le chômage conduisent les membres de la communauté à s'impliquer dans des activités dangereuses, comme l'abus de drogues, contribuant à la propagation du VIH. Le nombre d'orphelins s’est constamment accru, et constitue un fardeau supplémentaire pour les foyers qui s'occupent de ces enfants.​ 

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Hwange, Zimbabwe, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès