Sintang

Actualités de la communauté Sintang

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté de Sintang compte 77 263 personnes, dont 30 171 enfants. Située dans la partie orientale de la province indonésienne de Kalimantan occidental, Sintang est à l’abri des tremblements de terre, mais subit souvent de fortes pluies tout au long de l’année. Au cours des quatre dernières années, la communauté a souffert d’inondations. En 2012, Sintang a connu sa plus grande inondation depuis 17 ans, où 15 des 26 villages ont été dévastés par des eaux atteignant plus de deux à trois mètres de hauteur.

Connue comme une ville défavorisée, Sintang abrite de nombreux sous-districts et villages isolés. La majorité de la population appartient soit au groupe ethnique des Dayak, soit à celui des Malais. Le groupe des Dayak a des racines traditionnelles et bon nombre de leurs familles illustrent le patriarcat par le principe selon lequel tout le pouvoir décisionnel appartient aux mâles. Cela désavantage considérablement les femmes et les filles, car elles sont perçues différemment des hommes et des garçons.
  • 1 035 personnes ont été sensibilisées aux droits et à la protection des enfants afin d’assurer leur sécurité et leur participation dans la société.
  • 350 enfants et jeunes ont appris leurs droits, à exprimer leurs opinions et à se protéger du danger de différentes façons.
  • 2 parlements d’enfants encouragent les enfants à défendre leurs droits et à participer aux décisions locales.
  • 19 jeunes dirigent ou prennent part à des parlements d’enfants afin de défendre leurs droits et de participer aux décisions locales.
  • 8 personnes ont appris à travailler avec les autorités locales et à influencer leurs décisions afin d’améliorer les services et le bien-être des enfants.
  • 8 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d’enseignement adaptées aux enfants, afin d’améliorer la qualité de leur éducation.
  • 31 enfants développent des compétences motrices et linguistiques essentielles dans les centres de la petite enfance, posant ainsi les bases de leur future éducation.
  • 81 parents et éducateurs ont appris l’importance de l’éducation et comment soutenir leurs enfants dans leur apprentissage.
  • 801 parents et éducateurs ont appris à fournir une alimentation adaptée à leurs enfants et à les protéger des maladies.
  • 199 enfants souffrant de la malnutrition ont été inscrits à des programmes d’alimentation et suivis pour garantir qu’ils grandissent en bonne santé.
  • 5 latrines dans les écoles, les maisons et la communauté permettent un meilleur accès à l’hygiène pour les familles et les enfants.
  • 2 401 enfants et adultes ont appris l’importance de la propreté de l’eau, de la salubrité et de l’hygiène pour rester en bonne santé.
Éducation
Pour améliorer l’éducation et le développement à Sintang, Vision Mondiale collaborera avec la communauté pour :
  • promouvoir l’importance des soins et du développement de la petite enfance auprès des parents, des membres de la communauté et du gouvernement ;
  • renforcer les capacités des membres de la communauté à réclamer de meilleurs services publics de soins et de développement de la petite enfance pour les enfants de moins de 5 ans ;
  • améliorer l’accès aux soins de qualité pour la petite enfance et aux programmes de développement ;
  • doter le personnel d’une formation et de ressources pour soutenir efficacement les enfants aux premiers stades de leur développement et de leur croissance ; aider le gouvernement et les communautés à élaborer des politiques favorisant la croissance et le développement des enfants de moins de 5 ans.
Eau et installations sanitaires
Pour améliorer la qualité de l’eau et les pratiques d’hygiène des enfants et de leurs familles, nous travaillerons à :
  • promouvoir de bonnes pratiques de conservation de l’eau et d’assainissement de l’environnement dans tous les villages du district ;
  • établir des groupes de travail sur l’eau et les installations sanitaires et veiller à ce qu’ils soient pleinement fonctionnels , augmenter l’utilisation des latrines et le lavage des mains avec du savon par les membres de la communauté, y compris les enfants ;
  • améliorer l’accès à l’eau potable et créer des comités de gestion de l’eau dans la communauté pour le préserver.
Protection des enfants
Pour s’assurer que les droits des enfants sont préservés et entendus, Vision Mondiale collaborera avec la communauté pour :
  • créer un système de protection axé sur la communauté pour s’assurer que les enfants ont accès à un soutien sûr ;
  • sensibiliser les parents, les dirigeants de la communauté et les jeunes aux droits des enfants ;
  • créer des plans d’action conjoints avec les parties prenantes, y compris les parents, les dirigeants des communautés et les personnalités religieuses.

Explorez Sintang

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Sintang

Éducation
À Sintang, l’éducation et le développement de la petite enfance doivent être améliorés. En général, de nombreux parents n’ont pas les informations nécessaires pour faire de l’éducation de leurs plus jeunes enfants une priorité. Il y a peu d’informations disponibles sur le sujet et les parents sont souvent trop occupés par le travail et les responsabilités du ménage pour tenter de s’informer par eux-mêmes.

Les programmes existants destinés à la petite enfance nécessitent un plus grand nombre d’enseignants formés et plus de ressources humaines. Ils nécessitent également un meilleur soutien du gouvernement ainsi que l’élaboration et la gestion de programmes et de politiques pour les enfants de moins de 5 ans. Dans certaines parties de la communauté, il n’y a pas assez d’espace pour établir des écoles maternelles appropriées. Néanmoins, lorsque de telles infrastructures existent, la communauté ne participe pas activement.

Eau et installations sanitaires
L’état de l’eau est des installations sanitaires dans la communauté est extrêmement mauvais. Une enquête menée auprès d’environ 28 600 ménages a révélé que 44 % des familles seulement avaient accès à des latrines. Les autres sont obligées de faire leurs besoins en plein air, polluant des zones cruciales comme les rivières. La plupart des familles ignorent comment des pratiques insalubres peuvent menacer leur santé. Les promoteurs de la santé sont peu nombreux dans la communauté et le budget alloué au partage d’informations importantes est faible.

L’eau potable est également rare. Sur environ 23 400 personnes, près de 24 % utilisent des sources d’eau non protégées pour leurs besoins quotidiens, ce qui peut entraîner des maladies telles que la diarrhée. Il n’y a pas assez de sources d’eau dans la communauté et, en général, les familles n’ont pas assez d’informations sur les sources d’eau souterraines ou la neutralisation des eaux de surface. Les pratiques peu hygiéniques contaminent les principales sources d’eau comme les rivières.

Protection des enfants
Le manque de sensibilisation aux droits de l’enfant peut entraîner des pratiques telles que le travail des enfants, le mariage précoce et la maltraitance. Les familles qui se considèrent Dayak pratiquent de nombreuses traditions profondément enracinées, qui donnent la priorité aux hommes et leur permettent de prendre toutes les décisions familiales clés.

Les femmes et les filles sont souvent considérées comme inférieures à leurs homologues masculins et ont peu de contrôle sur leur avenir.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Sintang, Indonésie, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.