Maung Russey

Actualités dans la communauté Maung Russey

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté de Maung Russey compte près de 40 000 personnes, dont la moitié sont très défavorisées. Un sondage récent a révélé que plus de 30 % des enfants de Maung Russey accusent des retards de croissance et que près de 25 % souffrent d’insuffisance pondérale. L’accès limité aux soins de santé, en particulier pour les nouvelles mères et les femmes enceintes, nuit au bien-être des enfants et des familles de cette communauté. L’ensemble des conditions sanitaires et d’hygiène est déplorable, empirant ainsi les problèmes déjà présents.

La majorité des habitants vivent de l’agriculture, cependant les brusques changements de température et les sévères précipitations ont diminué les récoltes. Ceci signifie moins de nourriture pour les enfants et des revenus plus faibles pour les familles. Les difficultés à produire de bonnes récoltes forcent les adultes et les jeunes à partir pour trouver du travail et subvenir aux besoins de leur famille. En 2010, près de 5 % de la population de la région a migré vers d’autres villes, provinces voire pays pour trouver du travail. 

La migration peut avoir un impact très négatif sur les enfants. Nombre d’entre eux se retrouvent à vivre avec leurs grands-parents ou des parents éloignés, perdant ainsi la motivation et le soutien parental dont ils ont besoin pour exceller à l’école. De plus, certains enfants se trouvent dans des situations dangereuses, mettant ainsi en péril leur sécurité et leur capacité à se concentrer. Ainsi, beaucoup abandonnent l’école et les aspirations scolaires qui pourraient leur profiter à l’avenir. 
  • 336 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 50 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 10 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 26 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur education
  • 713 parents ont été formés sur les bonnes pratiques de nutrition et sur les manières de protéger la santé de leurs enfants
  • 20 enfants mal nourris ont été inscrits à des programmes de nutrition et surveillés pour s'assurer qu'ils grandissent en bonne santé
  • 343 femmes ont été conseillées sur la manière de se soigner correctement ainsi que leurs bébés au cours de la grossesse et après
  • 32 travailleurs et bénévoles de la santé ont été formés pour fournir des soins sanitaires de qualité, notamment aux femmes et aux enfants
  • 69 agriculteurs ont appris des techniques pour améliorer la production animale et le rendement des cultures afin de mieux subvenir aux besoins de leurs enfants et de leur famille.
  • 30,556 enfants et membres de la communauté boivent et cuisinent désormais avec de l’eau potable grâce à de nouvelles sources d'eau ou d'anciennes qui ont été réparées
  • 8,602 enfants et adultes ont appris l'importance de la salubrité de l'eau, des bonnes pratiques sanitaires et hygiéniques pour rester en bonne santé
Meilleur départ
Pour permettre aux jeunes enfants de bien commencer dans la vie, Vision Mondiale travaillera à :
  • garantir que les mères et les enfants de moins de 5 ans soient en bonne santé et bien nourris.
  • prêter une attention particulière à la prévention des maladies auprès des enfants de moins de deux ans.
Éducation
Pour s’assurer que les enfants ont accès et bénéficient d’un enseignement de qualité, Vision Mondiale aidera la communauté à :
  • donner plus d’occasions aux jeunes d’apprendre et mettre en pratique des compétences fonctionnelles pour les aider à devenir de futurs meneurs.
  • fournir des ressources et une formation aux enseignants pour améliorer la qualité de l’éducation que reçoivent les enfants.
  • pousser les dirigeants d’école à mieux contrôler et à mettre en œuvre des politiques éducatives clés grâce à des mesures locales.
  • renforcer les conseils étudiants et les comités consultatifs scolaires existants pour promouvoir et soutenir les initiatives d’éducation.
Soins de santé
Vision Mondiale s’associera aux parrains canadiens et à la communauté pour :
  • informer la communauté sur les pratiques et les services de soins maternels pour les nouvelles mères et les femmes enceintes ;
  • informer la communauté sur la nutrition et les habitudes alimentaires saines pour les enfants.
  • renforcer l’accès à des services de santé de qualité tant dans les centres de santé qu’au niveau de la communauté ;
  • rattacher les centres de santé à des associés clés afin d’améliorer les services offerts.
Eau et salubrité
Vision Mondiale s’associera aux familles, aux parrains et à la communauté pour :
  • garantir que les enfants et leur famille ont suffisamment d’eau potable.
  • promouvoir la propreté et l’hygiène à la maison, dans les écoles et les établissements destinés aux enfants et leur famille.
  • fournir des connaissances pratiques sur l’hygiène afin d’aider les enfants et leur famille à ne pas contracter de maladies véhiculées par l’eau.
  • augmenter le nombre de foyers capables de traiter l’eau pour en assurer la sécurité grâce à des pratiques et techniques de filtration.

Explorez Maung Russey

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Maung Russey

Éducation
À Maung Russey, il est difficile pour les enfants d’obtenir une bonne éducation. Ils abandonnent l’école pour aider à soutenir leur famille, car de nombreux parents sont contraints de partir pour trouver du travail. Cette instabilité rend les enfants vulnérables aux mauvaises influences et provoque une perte de leur motivation pour bien travailler à l’école. D’autres n’ont pas de moyen de transport sécuritaire entre leur domicile et l’école.

La mauvaise organisation des écoles et leurs ressources limitées affectent l’apprentissage de ceux qui ont les moyens d’y accéder. Il y a trop peu de salles de classe et d’enseignants, ce qui crée un milieu difficile pour les élèves. Les enseignants peinent à trouver des manuels et du matériel pédagogique de qualité, et ils s’absentent régulièrement.

Les dirigeants d’école ne surveillent pas le personnel d’assez près et n’offrent pas de formation régulière pour les enseignants. Les comités et conseils scolaires locaux sont dysfonctionnels et leur capacité à gérer, diriger et lever des fonds pour les écoles est souvent limitée. Il y a trop peu de ressources pour aider les élèves à acquérir des compétences essentielles qui leur seront utiles toute leur vie.

Soins de santé
La santé et le bien-être des enfants et de leur famille font partie des principales préoccupations à Maung Russey. Le manque d’informations et les faibles revenus empêchent les mères d’offrir des repas sains et nutritifs à leurs enfants en pleine croissance, particulièrement quand les récoltes sont mauvaises et que la nourriture se fait rare. De nombreux membres de la communauté n’ont pas connaissance des traitements médicaux disponibles.

Certaines familles vivent dans des régions isolées, loin des cliniques ou hors de portée des programmes. De surcroît, les travailleurs de la santé ont besoin de plus de formation. La plupart des centres de santé sont dépourvus d’installations de base comme des salles d’attente ou des salles d’accouchement, et manquent de médicaments et fournitures essentiels. Le manque de personnel dans les établissements de santé entraîne des temps d’attente prolongés. Le système en général a besoin d’une meilleure organisation pour améliorer la qualité des services actuels.

Eau et salubrité
Les enfants et les familles de Maung Russey ont difficilement accès à l’eau potable et aux installations sanitaires. La communauté a un nombre limité de sources d’eau et manque de connaissances sur les pratiques d’hygiène sécuritaires, comme faire bouillir l’eau ou utiliser des systèmes de filtration. 

Les informations sur les pratiques d’hygiène telles que le lavage de mains ne sont pas assez largement connues, ce qui mène à la recrudescence des maladies. Dans les écoles, il y a peu de salles de bain et de sources d’eau adéquates, ce qui peut causer des maladies chroniques véhiculées par l’eau, comme la diarrhée. 
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Maung Russey, Cambodge, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.