Nawagattegama

Actualités de la communauté Nawagattegama

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


L’enfant que vous parrainez vit dans la communauté de Nawagattegama, étalée sur 167 km2, dans la « région aride » du Sri Lanka. Cette région se situe à 130 km de Colombo, la capitale, et se caractérise par ses sècheresses fréquentes. Les températures moyennes annuelles sont comprises entre 28 °C et 34 °C. Ces conditions arides rendent la vie des habitants difficile car la grande majorité d’entre eux vivent de l’agriculture et de leurs récoltes qui dépendent des précipitations. Certains agriculteurs ont accès à l’irrigation pour leurs cultures, d’autres non.

Il y a environ 20 ans, une lourde relocalisation a fait considérablement augmenter le nombre d’habitants. Mais il n’y a pas assez d’eau pour répondre aux besoins agricoles quotidiens de base, même pour ceux qui ont accès à l’irrigation. Presque 90 % des familles n’ont pas accès à l’eau potable et seulement 27 % ont des latrines. Ceci signifie que la santé des enfants est mise en danger par les maladies véhiculées par l’eau et liées à l’hygiène, telles que la diarrhée.​

  • 95 jeunes dirigent ou assistent aux parlements d'enfants pour défendre leurs droits et influencer les décisions locales
  • 19 parlements d'enfants encouragent les jeunes à défendre leurs droits et à participer aux décisions communautaires
  • 19 groupes communautaires se sont engagés auprès des autorités locales pour faire valoir leurs droits et créer des changements positifs pour les enfants
  • 10 enfants handicapés ont reçu des soins médicaux, des améliorations au niveau de l'accessibilité et de l'équipement
  • 2,216 enfants ont reçu les ressources dont ils avaient besoin pour apprendre telles que le paiement de leurs frais de scolarité, des fournitures scolaires, des livres et uniformes
  • 461 enfants en âge préscolaire développent des compétences motrices et linguistiques essentielles, posant ainsi les bases de leur future education
  • 350 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 11 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 152 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication
  • 140 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur education
  • 19 groupes communautaires enseignent aux enfants et aux familles à prévenir les catastrophes et à se protéger en temps de crise
  • 458 parents ont été formés sur les bonnes pratiques de nutrition et sur les manières de protéger la santé de leurs enfants
  • 16 enfants mal nourris ont été inscrits à des programmes de nutrition et surveillés pour s'assurer qu'ils grandissent en bonne santé
  • 73 travailleurs et bénévoles de la santé ont été formés pour fournir des soins sanitaires de qualité, notamment aux femmes et aux enfants
  • 85 personnes ont reçu des formations professionnelles en commerce et en finance, améliorant leurs chances de gagner un revenu stable
  • 195 agriculteurs ont appris des techniques pour améliorer la production animale et le rendement des cultures afin de mieux subvenir aux besoins de leurs enfants et de leur famille.
  •  47 enfants et adultes sont membres des groupes d'épargne, aidant les familles à répondre à leurs besoins financiers et à avoir accès à de petits prêts
  • 5 groupes d’épargne aident les adultes et enfants à économiser et à obtenir des prêts pour faire croître leurs entreprises ou couvrir des dépenses de base
  • 870 enfants et membres de la communauté boivent et cuisinent désormais avec de l’eau potable grâce à de nouvelles sources d'eau ou d'anciennes qui ont été réparées
  • 150 personnes, incluant les enfants, bénéficient de latrines et ont un meilleur accès à l’assainissement
  • 170 enfants et adultes ont appris l'importance de la salubrité de l'eau, des bonnes pratiques sanitaires et hygiéniques pour rester en bonne santé

Explorez Nawagattegama

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Nawagattegama

Mauvaise éducation

Malgré un taux d’alphabétisation national de presque 91 %, de nombreuses régions rurales du Sri Lanka manquent d’établissements scolaires et de ressources. Nawagattegama n’est pas une exception. Le district où se situe Nawagattegama est considéré comme l’un des plus marginalisés du pays :

  • son système d’école maternelle n’est pas en mesure de répondre aux besoins des enfants ;
  • du matériel basique d’enseignement et d’apprentissage est nécessaire dans presque toutes les écoles ;
  • les enseignants qualifiés ont tendance à ne pas venir exercer dans les zones rurales telles que celle-ci, ceux qui viennent sont donc souvent peu qualifiés ;
  • le fait même de se rendre à l’école peut être difficile à cause des longues distances qui séparent les maisons des écoles.

Les opportunités d’entrer au secondaire sont extrêmement limitées. Peu de parents ont eu la chance de recevoir une éducation formelle complète. De fait, il est souvent difficile pour eux de réaliser l’importance de l’éducation pour leurs propres enfants, notamment lorsque les contraintes financières obligent plus de membres de la famille à contribuer aux revenus du foyer.

Problèmes de santé

La santé des enfants est affectée par :

  • l’eau non potable qui rend les enfants vulnérables aux maladies véhiculées par l’eau ;
  • une mauvaise alimentation due aux récoltes qui ont été affectées par la sècheresse ;
  • un manque de bonnes pratiques sanitaires et d’hygiène, les enfants étant donc à risque de contracter des maladies facilement évitables.

Sans aide, les services de santé gouvernementaux sont incapables de répondre aux besoins de la population. L’hôpital rural de Nawagattegama est le seul de la région et manque d’équipement basique, ce qui signifie que de nombreuses personnes doivent parcourir de longues distances afin de recevoir une assistance médicale. Les cliniques de santé pour les mères et les enfants sont peu nombreuses et très éloignées.

Possibilités de revenu limitées

Environ 96 % de la population de Nawagattegama dépend de l’agriculture de subsistance. Les agriculteurs font régulièrement face à une variété d’obstacles qui les empêchent de faire de bonnes récoltes :

  • peu d’entre eux ont les compétences commerciales dont ils ont besoin pour vendre leurs produits ;
  • le mauvais état des routes et des services de transport compliquent l’acheminement de leurs produits vers le marché ;
  • il n’existe pratiquement aucune autre possibilité de génération de revenus.

Tous ces obstacles signifient qu’ils n’ont pas assez de récoltes à vendre, puisqu’ils n’en ont même pas assez à manger. 

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Nawagattegama, Sri Lanka, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès