Salemata

Actualités de la communauté Salemata

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


Les installations du programme Salemata sont situées dans la région de Kédougou, à 705 km de Dakar. Cette région est délimitée par le parc national Niokolo Koba et la Guinée. Son relief est plat à l’ouest et plus accidenté au sud-est, où il est composé de plateaux et de collines.

Avec des précipitations moyennes annuelles de 1 000 à 1 100 mm, cette région est l’une des plus humides du pays. La saison des pluies dure de 4 à 5 mois et est accompagnée de vents d’Harmattan d’octobre à avril. Des températures plus froides sont enregistrées entre les mois de juillet et de février et peuvent atteindre 15 degrés en janvier. Des températures plus chaudes sont quant à elles enregistrées entre mars et juin et peuvent atteindre 39 degrés en mai.

La végétation se caractérise par des savanes et des forêts denses. Les forêts sont toutefois menacées par la déforestation et l’exploitation non réglementée de leurs ressources. Parmi les principales espèces animales, on retrouve les phacochères, les singes, les hyènes, les lièvres et autres petits ruminants.

La région regorge de ressources, particulièrement de l’or. Certains villages abritent de nombreux travailleurs saisonniers provenant des régions et des pays avoisinants, qui viennent travailler dans les mines, ce qui a provoqué de nombreux problèmes sociaux. Le travail des enfants dans l’industrie minière est également fréquent. 
Protection des enfants
  • 10 réunions sur la protection de l’enfance et des initiatives de défense des droits ont été dirigées par des membres de la communauté, qui ont aidé à informer le gouvernement sur les moyens d’assurer la sécurité des enfants.
  • 108 mères et pères ont participé régulièrement à des groupes de soutien aux parents, apprenant comment améliorer leurs relations avec leurs enfants et les uns avec les autres.
  • 15 femmes et hommes des groupes communautaires partenaires ont participé à une formation, apprenant comment travailler plus efficacement pour améliorer le bien-être des enfants.
  • 17 personnes ont obtenu des informations sur World Vision et son fonctionnement, apprenant sa priorité pour assurer la sécurité des enfants et comment partager leurs commentaires ou leurs préoccupations
Éducation
  • 27 personnes ont assisté à des réunions de plaidoyer, leur permettant de devenir des agents de changement et de suivre les progrès réalisés dans leur communauté.
Urgence
  • 118 adultes et enfants ont suivi une formation sur ce qu'il faut faire en cas de catastrophe ou d’urgence, les préparant à s’aider eux-mêmes et à aider les autres en temps de crise.
Moyens de subsistance
  • 1760 enfants dont un parent ou un soignant fait partie d'un groupe d'épargne local, aide les adultes à épargner et à couvrir les coûts liés aux besoins de leurs enfants.
  • 3 communautés locales ont un plan de préparation aux catastrophes à jour, aidant à assurer à ce qu’un plus grand nombre de filles et de garçons soient préparés et protégés en cas de crise.
  • 338 membres de la communauté étaient clients d’une institution de microfinance, leur donnant accès à des prêts à faible taux d’intérêt et les aidant à subvenir aux besoins de leur famille.
  • 42 nouveaux groupes d'épargne ont été formés pour aider les mères et les pères à atteindre une plus grande stabilité financière et à répondre aux besoins de leurs enfants.
Eau, Assainissement & Hygiène
  • 27 personnes ont désormais accès à des installations sanitaires améliorées
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Salemata

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Salemata

Les communautés ont difficilement accès à des soins de santé de qualité.
De nombreux obstacles dans la région de Salemata empêchent la population d’être en bonne santé. Les taux de mortalité maternelle et infantile y sont particulièrement élevés. Les postes de santé de la région sont sous-équipés, le personnel n’est pas suffisamment formé et le matériel médical est désuet. De plus, il n’y a que 3 postes de santé publique et 1 poste de santé privé pour 4 500 habitants.

Les caractéristiques physiques du terrain rendent difficile l’accès aux structures médicales puisque la plupart des routes sont presque impraticables. Il n’y a qu’une seule ambulance pour évacuer les patients souffrant de problèmes médicaux graves comme les femmes ayant une grossesse à risque. De nombreux patients sont transportés sur le dos d’une personne, dans un hamac ou dans une brouette.

Il manque d’eau potable et la couverture vaccinale est faible. 60 % des enfants souffrent de malnutrition, résultat d'un régime alimentaire pauvre ou d’un manque de connaissance des parents en matière d’alimentation saine.

Votre appui permettra d’aider les communautés à vivre en bonne santé : 
  • en mettant sur pied des programmes de formation pour le personnel médical et en améliorant l’accès aux installations sanitaires qui seront construites, rénovées et équipées de médicaments et de matériel médical ;
  • en faisant la promotion de la prise de suppléments de vitamines et produits nutritionnels enrichis ainsi que des campagnes de déparasitage chez les enfants et en appuyant les campagnes de vaccination ;
  • en développant la production locale de fruits et de légumes qui amélioreront l’alimentation des enfants ;
  • en informant les pairs éducateurs et les chefs de communautés des problèmes liés au VIH ou au sida et en organisant des clubs dans les écoles pour permettre le partage d’information sur la prévention et apporter de l’aide aux orphelins ;
  • en sensibilisant les communautés aux bonnes pratiques sanitaires ainsi qu’en construisant des latrines et en établissant des comités de sécurité pour une bonne gestion de l’eau.
Éducation
De nombreux enfants de la région de Salemata ne sont pas scolarisés. L’accès aux écoles primaires constitue un défi pour les enfants provenant des villages éloignés. Un pourcentage élevé de filles ne va pas à l’école ou quitte l’école en raison des pratiques traditionnelles qui gardent les filles à la maison, notamment pour les tâches ménagères. En résultent des mariages en bas âge et des grossesses précoces.

La qualité de l’éducation scolaire que les enfants reçoivent est également limitée par de nombreuses contraintes comme l’absence répétée des enseignants, les grèves des enseignants ou le manque d’enseignants en raison de l’éloignement et de l’isolement de la région.

Votre parrainage nous permettra de travailler en faveur du droit des enfants à avoir accès à une éducation de qualité :
  • en améliorant l’accès des enfants à l’éducation par une augmentation des taux d’inscription et une participation des communautés dans la gestion des écoles ;
  • en favorisant l’implication des parents et des communautés dans l’éducation des enfants et dans les activités liées à l’éducation ;
  • en développant l’alphabétisation fonctionnelle, particulièrement chez les femmes et les enfants ;
  • en augmentant la sensibilisation aux problèmes liés aux droits et à la protection des enfants ;
  • en améliorant les conditions d’apprentissage des élèves par la formation d'enseignants qualifiés ;
  • en construisant le tout premier centre des technologies de l’information de la région pour appuyer l’apprentissage des compétences informatiques chez les jeunes et leur offrir une chance d’améliorer leur avenir.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Salemata, Sénégal, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès