Emmanuel

Actualités de la communauté Emmanuel

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté urbaine d’Emmanuel se situe au cœur du Salvador. Elle compte plus de 290 000 habitants et connaît une croissance grandissante. Au moins 5 000 familles vivent de la vente de rue, mais la plupart des adultes travaillent dans l’industrie textile, l’industrie alimentaire et l’industrie pharmaceutique. La délocalisation de ces industries a entraîné de nombreuses pertes d’emplois et des difficultés financières. Par ailleurs, la pollution de l’air engendrée par les usines menace l’environnement, surtout associée à des systèmes d’approvisionnement en eau et des installations sanitaires médiocres. 

Même si des services publics essentiels se trouvent à proximité, les citoyens vivent dans des quartiers dangereux et instables. En 2013, le Salvador détenait le plus haut taux d’homicide chez les jeunes en Amérique Centrale et la région d’Emmanuel est considérée comme l’une des plus violentes et dangereuses du pays. Les gangs ou les « maras » utilisent des armes à feu et des poignards pour assassiner des personnes dans la rue. Ces groupes s’attaquent aux jeunes âgés de 12 ans seulement et menacent leur bien-être physique et émotionnel.
  • 676 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 124 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication
  • 1 école a été améliorée pour offrir aux élèves un meilleur milieu d'apprentissage              
Protection des enfants

Pour offrir un environnement sûr pour le développement des enfants et des jeunes, nous collaborerons avec la communauté pour permettre :
  • de former les membres de la communauté et de mobiliser les bénévoles à défendre les droits et la protection des enfants
  • d’assurer que les enfants et les jeunes disposent d’espaces sûrs pour se reposer, étudier et jouer
  • aux enfants et aux jeunes de comprendre leurs droits et de revendiquer leurs besoins
  • d’organiser et encourager les groupes communautaires afin d’aider les jeunes à développer leurs compétences en leadership

Soins de santé

Pour assurer que les enfants et leurs familles sont en bonne santé, 
Vision Mondiale prévoit de travailler avec la communauté pour permettre :
  • de favoriser une vaccination appropriée pour protéger les enfants des maladies
  • de sensibiliser les parents, les membres du personnel de santé et les enfants aux bonnes habitudes alimentaires pour éviter la malnutrition
  • d’instaurer une amélioration des pratiques de gestion environnementale et de gestion des déchets
  • de mettre en contact la communauté et le gouvernement pour améliorer les services comme les soins de santé et l’éducation
Éducation

Pour aider les enfants et les jeunes à avoir accès à une éducation de qualité, Vision Mondiale collaborera avec la communauté pour permettre :
  • d’offrir des programmes parascolaires et de mettre en place des groupes de soutien pour renforcer l’apprentissage des élèves
  • de mener des activités parascolaires afin d’encourager un développement équilibré
  • d’assurer une initiation à la vie quotidienne pour pousser les jeunes à exercer leur esprit critique et améliorer leurs compétences en communication
  • d’intervenir auprès des jeunes susceptibles de rejoindre un gang en leur proposant d’autres options et en les conseillant

Explorez Emmanuel

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Emmanuel

Protection des enfants 

Se sentir en sécurité est un vrai défi pour les enfants et les familles d’Emmanuel. À cause de l’extrême pauvreté, les comportements négatifs se sont transmis au fil des générations jusqu’à devenir normaux et tolérés. La violence, la maltraitance, l’alcoolisme et la dépendance aux drogues sont des problèmes majeurs dans la communauté et sont souvent associés à la période de la guerre civile et aux années de déplacement des populations.

Les jeunes ont difficilement accès à l’éducation et par conséquent, ont du mal à trouver un emploi gratifiant. Beaucoup finissent sans emplois, ils baignent dans la drogue, la violence et ont une faible estime d’eux-mêmes. Ils deviennent la proie des gangs et sont facilement influençables par le biais de la pression collective. Les enfants ont du mal à trouver des endroits sûrs pour jouer et il ne reste que peu d’espaces verts dans la ville qui ne sont pas aux mains des gangs.

Soins de santé

Les soins de santé dans la communauté d’Emmanuel sont déplorables. Les investissements du gouvernement dans le système de santé sont limités. C’est pourquoi très peu de médecins et d’infirmières qualifiés sont disponibles. Le personnel médical est souvent débordé et n’a pas accès aux médicaments et aux équipements nécessaires. La plupart des établissements de santé se concentrent surtout sur le traitement des maladies, mais n’encouragent pas assez les mesures de santé préventives auprès des familles. 

Les nombreuses usines présentes dans la région ont considérablement contaminé les rivières et les ruisseaux en rejetant des déchets toxiques dans les systèmes d’approvisionnement en eau. Les constructions répétées de routes ont obstrué le système d’évacuation des eaux usées ce qui cause régulièrement des inondations. Tous ces facteurs réunis limitent l’accès à l’eau potable et entraînent des problèmes sanitaires, mais aussi des maladies comme la diarrhée.  

Éducation 

Les étudiants de la communauté d’Emmanuel poursuivent leurs objectifs scolaires avec difficulté, et font face à des défis dès leur plus jeune âge. De nombreuses écoles possèdent des infrastructures en mauvais état. Peu de professeurs sont disponibles et ceux qui travaillent sont souvent démotivés par l’état déplorable des salles de classe et les salaires très bas. 

Une éducation insuffisante associée à des quartiers occupés par les gangs et des foyers violents, qui font preuve de négligence sont des raisons qui peuvent pousser les jeunes à arrêter leurs études. Les mauvais résultats scolaires sont courants et beaucoup d’étudiants redoublent. Beaucoup d’adolescents sont confrontés à la désillusion en raison des classes surchargées et du manque d’opportunités. Par conséquent, ils peinent à trouver un emploi à l’âge adulte. 
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Emmanuel, Salvador, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.