Matyazo

Actualités de la communauté Matyazo



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques exemples de nos réalisations rendues possibles par votre soutien en 2017 :


Soins de santé
À Matyazo, l'accès limité à des soins de santé est un problème récurrent, en particulier pour les enfants, les nouveau-nés et les enfants de moins de cinq ans. De nombreuses familles ne bénéficient pas de l'assurance médicale nécessaire pour recevoir des soins de santé adaptés, ce qui engendre des problèmes tels qu'un faible taux d'enregistrement des naissances, ou des épisodes de maladies prolongés, notamment de paludisme et de diarrhée. Dans cette communauté, la sensibilisation à la prévention du VIH et du sida est insuffisante et de nombreux enfants sont atteints de cette maladie.

Les habitants de Matyazo peinent également à trouver de l'eau potable tout au long de l'année et beaucoup n'ont pas de source d'eau à moins de 30 minutes de chez eux. De fait, seulement 41,5 % de la population a accès à l'eau potable. Souvent, les bonnes pratiques en matière d'hygiène ne sont pas appliquées et les habitants ignorent qu'elles permettent de se maintenir en bonne santé.

Développement économique
Au niveau national, le Rwanda utilise un système appelé « Ubudehe » pour définir le statut socioéconomique des communautés. Ce système est lié à la pratique du Rwanda qui consiste à travailler de manière collective pour résoudre les problèmes des communautés. À Matyazo se trouvent les familles qui sont le plus dans le besoin. Certains problèmes dont la mauvaise qualité du sol, les changements climatiques, les pratiques agricoles archaïques et le manque de ressources et d'éducation empêchent de nombreux agriculteurs et éleveurs de générer assez de revenus pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles.

Le principal problème qui touche les enfants est le manque de repas équilibrés et riches en nutriments. De fait, seulement 44,18 % des familles consomment des aliments assez variés pendant leurs repas quotidiens. Par conséquent, de nombreux enfants, en particulier les moins de cinq ans, souffrent de faim et de malnutrition.

Éducation
À Matyazo, il est difficile pour de nombreux élèves de terminer leur éducation en ayant acquis des connaissances et des compétences approfondies. En 2013, 243 élèves de l'école primaire sur 5 577 ont abandonné l'école, la majorité d'entre eux étant des filles. Plusieurs facteurs sont à l'origine du taux d'abandon élevé de l'école primaire. L'un d'entre eux est le trop grand nombre d'élèves dans les écoles et le manque de professeurs.

De plus, le manque de matériel pédagogique est en partie à l'origine des mauvaises compétences des élèves en matière de lecture, d'écriture et de mathématiques. Dans toute la communauté, seuls 24 % des enfants ont un niveau de lecture suffisant pour leur âge. Les problèmes de santé et la faim perturbent également les élèves. Par conséquent, seulement 41 % des jeunes ont terminé l'école primaire.
Protection des enfants
  • 17 groupes d'enfants se sont formés, donnant aux garçons et aux filles l'occasion de partager leurs opinions et de travailler ensemble pour résoudre les problèmes qui se posent dans leur vie.
  • 6 groupes d'enfants se sont formés, donnant aux garçons et aux filles l'occasion de partager leurs opinions et de travailler ensemble pour résoudre les problèmes qui se posent dans leur vie.
  • 6 partenaires communautaires des secteurs public, privé et sans but lucratif ont travaillé avec Vision Mondiale au cours de la dernière année afin d'améliorer les conditions de vie des enfants.
  • 65 comités communautaires de protection de l’enfance sont en fonction
Éducation
  • 268 jeunes ont participé à des activités liées aux aptitudes à la vie quotidienne, ont appris à gérer leurs émotions et à améliorer leurs aptitudes à la communication.
Santé et nutrition
  • 104 agents de santé communautaires ont sensibilisé la communauté à la malnutrition aiguë
  • 3512 garçons et filles ont fait vérifier leur taille et leur poids, ce qui a permis aux travailleurs de la santé de vérifier si les enfants grandissent en santé et reçoivent une bonne nutrition.
  • 52 enfants ont participé à des programmes pour une alimentation saine
Moyens de subsistance
  • 1734 agriculteurs ont appris des techniques améliorées pour gérer les terres, les cultures et le bétail, ce qui leur a permis d’accroître durablement leur production agricole et leur revenu pour aider leurs enfants.
  • 3325 femmes et hommes sont des membres actifs d'un groupe d'épargne local, ce qui les aide à devenir plus stables financièrement.
Eau, Assainissement & Hygiène
  • 1311 enfants ont maintenant accès à de l’eau potable à leur école ou leur centre scolaire, ce qui leur donne un accès facile à de l’eau potable à boire et améliore leur environnement d’apprentissage.
  • 13413 personnes ont visité des établissements de santé où il y avait de l’eau potable disponible sur les lieux, permettant aux travailleurs de la santé et aux patients d’avoir accès à de l’eau potable.
  • 1801 personnes ont désormais accès à des installations sanitaires améliorées
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Matyazo

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Matyazo

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Matyazo, Rwanda, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.