Kasangulu

Actualités de la communauté Kasangulu



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La région de Kasangulu est située dans la province du Bas Congo, à proximité de la capitale Kinshasa. La région est construite sur des collines et a été fondée bien avant l'indépendance du pays. Il existe de vieux bâtiments, construits par les colons, qui sont aujourd'hui occupés par des administrations locales.

Malheureusement, la majorité des personnes de la région ne possède pas d'abris adaptés. Les maisons ne sont pas construites en béton et ne sont pas assez grandes pour les familles ayant jusqu'à 7 enfants. De plus, pour des mesures de sécurité, il est d'usage pour les familles de garder le bétail dans les maisons, ce qui présente un risque de maladies.

Il y a deux saisons à Kasangulu : la saison sèche et la saison des pluies. La saison des pluies dure 8 mois, de septembre à mai. Kasangulu possède de nombreuses ressources naturelles, dont les forêts et les rivières. Les habitants de la région vivent de la vente de charbon, bois de chauffage, briques et légumes. Cependant, ces activités contribuent à la destruction de l'environnement, entraînant la déforestation, l'érosion des sols et une baisse de la production des cultures de manioc, plantains et haricots. 
Développement communautaire
  • 38 dirigeants d’associations locales ont été formés afin d' améliorer leurs compétences techniques et administratives
Moyens de subsistance
  • 1 communauté a mis à jour leurs plans de préparation aux catastrophes, aidant ainsi les parents à réduire l’impact des catastrophes naturelles sur leur revenu et la sécurité de leur famille.
  • 19 groupes d’épargne ont été établis
  • 30 agriculteurs ont vendu leurs biens grâce à des techniques de vente améliorées
  • 30 groupes agricoles et d'agriculteurs se sont formés, aidant les producteurs à travailler ensemble pour obtenir de meilleures récoltes.
  • 32 agriculteurs ont reçu une formation en agriculture adaptée au climat
  • 535 membres des groupes d'épargne ont augmenté leur revenu d'entreprise un an après s'être joints au groupe, ce qui les a aidés à répondre davantage aux besoins fondamentaux de leurs enfants.
  • 65 associations communautaires ont amélioré leur production de produits animaliers et de légumes
  • 868 ménages ont obtenu des terres pour effectuer des travaux agricoles
Partenariat
  • 9 organisations communautaires et religieuses ont mis en œuvre des plans de développement
Eau, Assainissement & Hygiène
  • 7 ménages ont maintenant accès à des postes de lavage des mains et ont appris à les utiliser
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Kasangulu

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Kasangulu

Manque de soins de santé et de prévention des maladies

Malgré la présence de services de santé dans la communauté, moins de la moitié de la population les utilise. De nombreuses personnes préfèrent consulter des guérisseurs traditionnels ou tenter de se soigner elles-mêmes, car beaucoup ne peuvent pas payer les frais de santé des centres de santé. Les centres de santé assistent les femmes pendant l'accouchement, mais tout le personnel médical n'est pas formé en conséquence.

Les maladies souvent rencontrées dans la communauté sont le paludisme, les infections respiratoires aigües, les maladies diarrhéiques et la malnutrition. Le VIH et le sida restent une menace pour la communauté à cause du faible taux de prévention. Les sources d'eau ne sont pas correctement protégées, les familles utilisent donc souvent de l'eau polluée. En outre, de nombreuses familles ne possèdent pas de latrines hygiéniques, ce qui aggrave les problèmes sanitaires.

Votre parrainage aidera à améliorer la santé d'enfants et de membres de la communauté en permettant :
  • d’améliorer l'accès et la quantité d'eau potable pour les communautés en creusant des trous de forge et en installant des pompes à eau;
  • de faire la promotion de bonnes pratiques d'hygiène grâce à des campagnes d'éducation sur l'importance de bonnes installations sanitaires et de l'utilisation de toilettes.

Les familles luttent pour avoir un revenu

La majorité des habitants de Kasangulu pratiquent l'agriculture comme activité économique principale. Ils cultivent principalement du manioc, du maïs et des arachides. Pourtant, 80 % des cultures consommées dans la région proviennent de Kinshasa ou d'autres villes. Les fermes autour de Kasangulu appartiennent à des propriétaires privés et la majorité des membres de la communauté rencontre des difficultés pour accéder à des terres arables. La population doit parfois parcourir jusqu'à 5 km pour trouver des terres propices à l'agriculture.

L'élevage de poissons est une autre activité économique de la communauté de Kasangulu. Les étangs de pisciculture permettent aux familles de produire des poissons pour la vente et leur propre consommation. Cette activité souffre cependant d'un manque d'œufs de poissons fertilisés. Les éleveurs de poissons manquent également de l'expertise technique nécessaire à leur activité.

Votre parrainage aidera à assurer la sécurité alimentaire pour les enfants et la communauté en permettant :
  • d’augmenter la productivité agricole des familles;
  • de faciliter l'épargne et l'accès au crédit, pour réaliser des activités générant des revenus et ainsi augmenter les revenus des familles.

De nombreux enfants ne vont pas à l'école

L'éducation primaire à Kasangulu se caractérise par un nombre élevé d'enfants qui ne vont pas à l'école. De nombreuses familles ne peuvent pas payer les frais de scolarité mensuels. Il y a également un manque d'écoles des métiers dans la région, et de nombreux jeunes sont sans emploi.

Le nombre d'enfants allant à l'école dans la région est en augmentation, et les infrastructures existantes ne peuvent pas tous les prendre en charge. 60 % des écoles primaires et secondaires existantes sont mal équipées et n'offrent pas des conditions propices à l'apprentissage. Nombre d'entre elles n'ont pas de pupitres, bibliothèques, eau courante ou latrines.

Aussi, l'éducation dans la région est de mauvaise qualité. Des enseignants qualifiés interviennent dans les écoles primaires, mais ils ne bénéficient pas de formation de perfectionnement pour améliorer la qualité de leur enseignement. La communauté manque également d'enseignants du secondaire qualifiés.

Votre parrainage aidera à améliorer la qualité de l'éducation des enfants en permettant :
  • d’augmenter le nombre d'enfants en âge d'aller à l'école qui terminent l'école primaire;
  • d’offrir l’opportunité aux adolescents d'apprendre un métier, afin qu'ils obtiennent les compétences nécessaires à un emploi;
  • de reformer les travailleurs sociaux et les enseignants pour leur fournir une expérience d'apprentissage améliorée.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Kasangulu, République démocratique du Congo, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès