Taveta

Actualités de la communauté Taveta



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :

 


La communauté Taveta compte plus de 60 000 personnes, dont presque 20 000 sont des enfants. Dans cette région, de nombreux arbres ont été abattus, endommageant une bonne partie des ressources de la terre. De plus, des catastrophes naturelles telles que les inondations ou la sécheresse ont également affecté la croissance du bétail et des cultures. Bien que des clôtures aient été construites afin d'éloigner les animaux sauvages environnants, les éléphants représentent toujours une menace pour les cultures, le bétail et, dans une certaine mesure, pour la sécurité globale de la communauté. Ceci affecte non seulement l'accès à une alimentation saine, mais aussi la croissance du commerce des agriculteurs locaux et le bien-être général des habitants.

À Taveta, les enfants sont les plus vulnérables ; souvent, ils ne sont pas scolarisés ou abandonnent rapidement. La pauvreté, le travail des enfants et la prostitution infantile menacent le sentiment de sécurité des enfants. Les valeurs profondément ancrées dans la culture exposent les enfants, particulièrement les filles, à des pratiques telles que la mutilation des organes génitaux féminins, et les mariages précoces ou forcés. Les enfants souffrant d'un handicap, ceux en phase terminale et les porteurs du VIH et du sida sont souvent victimes de discrimination et ne peuvent pas bénéficier d'une éducation de base, de soins de santé ou de soutien affectif afin de grandir et de se développer.
Protection des enfants
  • 2480 parents et membres de la communauté ont appris sur les questions de protection de l’enfance, créant ainsi un environnement plus sécuritaire où les enfants peuvent apprendre et grandir.
  • 10 partenaires ont participé à un programme visant à améliorer le bien-être des enfants
  • 1018 enfants ont gagné des compétences de base et de maintien de la paix
  • 11 enfants ont été sauvés de pratiques néfastes, violentes, discriminatoires ou d’exploitation
  • 243 jeunes ont participé activement à la prise de décision commune pour leur communauté
  • 3 structures communautaires ont pris part à des initiatives de protection de l’enfance
  • 3 processus de dialogue et d’influence et de réunions avec des preneurs de décisions ont été menés par Vision Mondiale
  • 60 comités fonctionnels de la gestion du développement de la petite enfance ont été créés
Foi
  • 68 membres de la communauté ont mis en œuvre des activités de soutien spirituel pour les enfants
  • 9 églises et groupes confessionnels participent à la planification et à l’exécution d’activités axées sur les enfants, qui contribuent à améliorer le bien-être des garçons et des filles.
Éducation
  • 1 école primaire a obtenu des résultats supérieurs à la moyenne aux examens nationaux
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019
Éducation
Afin d’assurer que les enfants puissent bénéficier d'une éducation de qualité, Vision Mondiale aidera la communauté à :
  • améliorer les infrastructures de la communauté pour permettre une gestion efficace des écoles
  • soutenir et motiver les élèves afin d'améliorer leurs résultats scolaires ;
  • renforcer les compétences des enseignants et améliorer les méthodes actuelles grâce à une meilleure formation ;
  • améliorer le milieu d'apprentissage dans les écoles primaires ainsi que les programmes pour la petite enfance ;
  • faire progresser l'alphabétisation des élèves grâce à la création de clubs de lecture au sein de la communauté et grâce à la formation des enseignants ;
  • créer du matériel de lecture pour les enfants écrit dans la langue parlée dans leur communauté ;
  • instaurer des relations avec les Kenya Wildlife Services afin de trouver un moyen efficace de résoudre le problème des animaux sauvages qui empêchent les enfants d'aller à l'école.
Soins de santé
En collaborant avec les parrains et marraines et la communauté, Vision Mondiale œuvrera à :
prévenir la propagation des maladies véhiculées par l'eau chez les enfants ;
  • faire en sorte que les enfants et les familles acquièrent les compétences pratiques essentielles pour éviter les maladies ;
  • soutenir le développement des infrastructures de la communauté pour protéger la santé et le bien­-être des enfants.
VIH & sida
Dans l'optique de lutter contre la propagation du sida et contre la discrimination des personnes atteintes de cette maladie, Vision Mondiale œuvrera en collaboration avec la communauté à :
  • améliorer les infrastructures locales pour apprendre aux membres de la communauté à se protéger du VIH et du sida.
Alimentation
Dans l'optique de permettre aux parents de subvenir aux besoins de leurs familles en matière d'alimentation, Vision Mondiale collaborera avec la communauté pour :
  • enseigner des techniques agricoles modernes aux agriculteurs ;
  • accroître la production de nourriture grâce à des cultures résistantes à la sécheresse ;
  • augmenter les liens des agriculteurs avec les marchés afin d'assurer la vente de leurs produits à un prix équitable ;
  • instaurer des relations avec les Kenya Wildlife Services afin de trouver un moyen efficace de résoudre le problème des animaux sauvages qui détruisent les cultures.
Eau et assainissement
En collaborant avec les parrains/marraines et la communauté, Vision Mondiale œuvrera à :
  • réparer les sources d'eau et en construire de nouvelles pour améliorer l'accès à l'eau potable ;
  • soutenir les familles en les informant sur les bonnes pratiques sanitaires et sur l'importance de faire bouillir l'eau non potable ;
  • rendre la communauté plus apte à gérer les inondations qui se produisent fréquemment dans leur région, en raison de l'écoulement provenant du mont Kilimandjaro ;
  • renforcer la gestion des systèmes actuels d'approvisionnement en eau et faciliter leur accès pour les familles et les agriculteurs ;
  • donner la possibilité à la communauté de gérer les ressources naturelles et d'adresser les défis posés par le changement climatique.

Explorez Taveta

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Taveta

Éducation
L'éducation à Taveta est un problème majeur. En effet, les enfants des écoles primaires et secondaires ne sont pas performants et ont de mauvais résultats aux examens. L'une des raisons à cela est structurelle ; les écoles n'ont pas suffisamment d'enseignants ou d'administrateurs qualifiés pour soutenir le nombre d'enfants qui assistent à leurs cours. En conséquence, les enfants terminent souvent l'école sans même avoir acquis les compétences pratiques essentielles comme la lecture et l'écriture. De plus, les écoles manquent de ressources nécessaires pour offrir des programmes adaptés, des activités parascolaires pour la stimulation sociale des enfants et l'enseignement de compétences de vie pratique.

Les difficultés rencontrées par les enfants à l'école s'expliquent notamment par le fait que l'éducation n'est pas une priorité. Les enfants ne sont pas encouragés à aller à l'école régulièrement et manquent souvent leurs cours et finissent souvent par abandonner. Le manque de modèles de référence affecte également les enfants, car ils ne sont pas assez encouragés à comprendre l'importance de l'apprentissage et, de fait, à réaliser leurs objectifs scolaires.

Au sein de certaines régions de Taveta, le simple fait de se rendre à l'école constitue un défi pour les enfants, car il leur arrive de croiser sur leur chemin des éléphants provenant du parc national du Tsavo qui les entoure. Les écoles ne peuvent pas conserver l'eau dans le réservoir destiné aux enfants, car les éléphants seraient attirés par l'eau qu'il contient et le détruiraient. Il devient nécessaire de négocier avec Kenya Wildlife Services (le service kenyan de la protection de la faune) pour un meilleur soutien quant au contrôle de la faune dans ces régions.

Soins de santé
L'état des soins de santé à Taveta est un problème important, particulièrement lorsqu'il s'agit des enfants de la communauté. En raison des problèmes de rendement dans l'agriculture, souvent, les enfants ne reçoivent pas la nourriture dont ils ont besoin pour se développer et grandir correctement. L'examen d'enfants de 6 mois à 5 ans a révélé que 40 % d'entre eux étaient sous-développés pour leur âge.

En outre, de mauvaises pratiques en matière d'assainissement et d'hygiène au sein de la communauté génèrent de nombreuses maladies, dont le paludisme, la diarrhée et la pneumonie, qui rendent les enfants vulnérables. Les maladies véhiculées par l'eau sont fréquentes, ce qui nuit sérieusement à la santé des enfants.

VIH et sida
De nombreuses personnes à Taveta sont également atteintes du VIH et du sida. Malgré l'existence de solides groupes de soutien dans la région, les interventions et les initiatives visant à enseigner aux enfants en âge d'aller à l'école et aux membres de la communauté comment mieux prévenir la propagation du VIH et du sida sont insuffisantes.

Alimentation
À Taveta, il existe de nombreux problèmes concernant la sécurité alimentaire; certains sont la conséquence des catastrophes naturelles telles que la sécheresse et les inondations. La communauté manque de ressources afin de cultiver des produits résistants à la sécheresse et aux fréquentes inondations qui ont lieu au cours de l'année. Ces catastrophes naturelles suffisent à freiner la productivité des cultures, mais la situation est encore aggravée par la présence d'animaux sauvages qui menacent les cultures, le bétail et les habitants.

Les ressources de bonne qualité, telles que les engrais, les pesticides et les semences certifiées ont un coût trop élevé et les informations concernant les techniques agricoles alternatives sont insuffisantes. Les agriculteurs ne pouvant pas utiliser les meilleurs produits et méthodes pour leurs cultures ont recours à des techniques dépassées qui sont moins productives, ce qui nuit à leurs familles et à leurs commerces.

Eau et assainissement
Les mauvaises pratiques en matière d'assainissement et d'hygiène sont courantes dans la communauté. Les inondations et les sources d'eau mal protégées sont fréquentes à Taveta. En outre, la communauté lutte pour gérer efficacement ses ressources naturelles, telles que les sources d'eau. Souvent, les agriculteurs n'ont pas assez d'eau pour leurs cultures et ne savent pas comment exploiter au maximum l'eau de pluie pour l'irrigation.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Taveta, Kenya, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.