Perla Del Ulua

Actualités de la communauté Perla Del Ulua



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques exemples de nos réalisations rendues possibles par votre soutien en 2016 :
 


L’enfant que vous parrainez vit dans une communauté urbaine densément peuplée située aux abords de la troisième plus grande ville du Honduras. C’est une communauté marginalisée, formée de familles migrantes rassemblées sur une parcelle de terre nue. Elle est constituée de quartiers le long de cours d’eau asséchés qui sont inondés pendant la saison des pluies.

La majorité de la communauté travaille dans des « maquilas », ou des ateliers de confection. La situation est particulièrement difficile pour les enfants provenant de foyers dirigés par des mères seules qui travaillent de longues heures dans des ateliers de confection. Il n’y a pas de service formel de garderie et très peu de places où les mères peuvent laisser leurs enfants. De nombreuses mères n’ont donc pas d’autre choix que de laisser leurs enfants seuls à la maison pendant qu’elles travaillent. De fait, les enfants sont extrêmement vulnérables aux drogues et aux gangs (maras) qui occupent la majeure partie du territoire de la communauté.

Votre parrainage aidera la communauté à trouver des solutions durables à ces défis.​

Protection et participation des enfants
  • 3 des organismes de presse nationaux diffusent régulièrement des messages de sensibilisation quant à la protection des enfants, dénonçant ainsi la violence faite aux enfants
  • 9 réseaux locaux militent activement pour le respect des droits des enfants, et s’efforcent de les protéger contre les abus, la négligence et l’exploitation
  • 13 communautés sont capables de répondre de manière appropriée aux cas de maltraitance et d’exploitation d’enfants, en travaillant avec les procédures judiciaires locales pour faire respecter les droits des enfants
  • 13 organismes qui travaillent avec des enfants et des adolescents gèrent des programmes qui enseignent des mécanismes de résilience et des compétences essentielles aux jeunes , leur donnant ainsi les outils nécessaires pour faire des choix réfléchis pour leur avenir
  • 15 systèmes locaux de protection des enfants ont connu des améliorations démontrées dans leurs politiques, structures ou mises en œuvre, montrant un niveau de sécurité accru pour les enfants de la communauté
  • 29 projets communautaires ont été organisés et gérés par le gouvernement local et les groupes communautaires, en se concentrant tout particulièrement sur l’amélioration des conditions de vie des enfants
  • 53 cartes illustrant les zones de résidence des enfants les plus vulnérables ont été mises à jour au cours des 12 derniers mois, ce qui permet aux agents communautaires de mieux s’assurer de leur bien-être
  • 58 espaces de réflexion ont été créés par des comités communautaires et des groupes de protection de l’enfance, pour offrir à la population des espaces où réfléchir à la vulnérabilité subie par les garçons et les filles de la communauté.
  • 80 procédés ont été mis en place dans la communauté dans le cadre de la planification annuelle, soulignant ainsi comment la communauté va agir pour parvenir à ses objectifs
  • 81 communautés ont développé des plans spécifiquement conçus autour du bien-être de l’enfant, créant ainsi un environnement enrichissant et encourageant pour les jeunes
  • 84 partenaires locaux et organisations ont les compétences et les capacités nécessaires, pour contribuer de façon positive et durable au bien-être des enfants.
  • 98 jeunes participent activement à des projets de service dans la communauté, encourageant le bénévolat et la volonté de redonner aux autres
  • 145 partenaires locaux ont été sensibilisés à l’importance d’inclure les enfants particulièrement vulnérables dans leurs plans , pour veiller à ce que les enfants à risque ne soient pas exclus des activités de développement.
  • 193 parents ont appris des compétences de parentalité positive, notamment comment discipliner les enfants sans punitions physiques ou émotionnelles, contribuant ainsi à protéger les enfants des mauvais traitements
  • 221 membres de la communauté ont pris part à des rencontres , pour s’informer des résultats du suivi du bien-être des enfants au sein de la communauté
  • 254 dirigeants communautaires ont été formés au suivi du bien-être des enfants selon des indicateurs bien précis, donnant ainsi à la communauté les moyens de s’assurer eux-mêmes de la santé, la croissance et la sécurité des enfants
  • 396 enfants et jeunes ont rapporté avoir vu augmenter leur résilience et les compétences essentielles , qui les aideront à faire face aux obstacles et à réussir à l’avenir
  • 396 enfants et adolescents participent activement aux réseaux de jeunes de la communauté encouragés par Vision Mondiale, ce qui leur donnera l’occasion de s’instruire sur leurs droits et de réclamer des changements
  • 727 des soignants de notre programme comprennent désormais mieux les effets néfastes des punitions physiques et émotionnelles et savent comment utiliser la discipline positive, contribuant ainsi à protéger les garçons et les filles des mauvais traitements

Éducation
  • 4 enseignants d’écoles primaires et secondaires ont renforcé leurs compétences en enseignement de l’anglais, pour favoriser l’apprentissage de leurs étudiants
  • 6 écoles incorporent la compréhension de lecture et la pensée à leurs approches pédagogiques, ce qui encourage les enfants à comprendre et intégrer les concepts qu’ils apprennent
  • 10 écoles enseignent les technologies d’information et de communication, qui permettent aux élèves d’acquérir des compétences et une expérience qui leur ouvrira plus de portes dans leur futur
  • 10 écoles nationales reçoivent du soutien de la part de Vision Mondiale, permettant ainsi aux étudiants de défendre leurs droits et d’apporter des changements qui profitent aux enfants
  • 12 des membres du personnel de Vision Mondiale ont suivi des ateliers enseignants des méthodes douces et attentionnées de soin des enfants, permettant ainsi de créer un environnement dans lesquels les enfants se sentent valorisés
  • 24 des formateurs ont suivi un cours préscolaire, afin de former les enseignants à préparer au mieux les jeunes enfants pour l’école
  • 78 enfants et adolescents se sentent en sécurité à l’école, reflétant le sentiment de sécurité des jeunes dans la communauté
  • 202 jeunes ont eu l’occasion de suivre des formations afin de nourrir leur sens des affaires et d’acquérir des compétences essentielles, afin de leur permettre d’être autonomes à l’avenir
  • 420 filles et garçons de 3 à 6 ans sont inscrits à l’éducation préscolaire, afin qu’ils soient mieux préparés à entrer à l’école

Foi et développement
  • 9 groupes religieux locaux travaillent sur des projets de protection des enfants , ce qui crée un environnement plus sécuritaire pour les enfants la communauté
  • 20 églises et organisations confessionnelles ont pris des mesures concrètes en partenariat avec Vision Mondiale pour réduire la violence dans la communauté , et en faire un lieu plus sûr pour les enfants

Santé
  • 2 groupes locaux mènent des actions de sensibilisation à la nutrition, aidant ainsi plus de familles à apprendre à préserver la force et la santé de leurs enfants
  • 525 parents surveillent l’alimentation de leurs enfants, et s’assurent qu’ils consomment les bons aliments pour garantir une bonne croissance
  • 2,157 enfants en âge d’aller à l’école ont reçu des formations sur la nutrition et des sujets liés

Moyens de subsistance
  • 4 communautés ont déterminé un plan de gestion du risque, ce qui les prépare mieux à d’éventuelles catastrophes
  • 17 comités de l’eau mis en place prennent des mesures pour gérer les sources d’eau locales, grâce à leur formation en gestion des sources d’eau
  • 86 des personnes que nous avons formées à la préparation aux catastrophes savent mieux comment prévenir les futures catastrophes et y répondre, aidant ainsi les familles à rester en sécurité et à se rétablir plus rapidement en cas de catastrophe naturelle
  • 658 adultes et enfants ont suivi notre formation sur la manière de réduire les risques de catastrophe, de s’y préparer et d’y faire face, aidant à garder les enfants et les familles en sécurité
  • 1,332 familles ont reçu du matériel agricole, qui leur a permis d’améliorer leurs récoltes et d’augmenter leurs revenus

Eau, assainissement et hygiène
  • 14 comités ont appris à gérer, entretenir et réparer leur source d’eau locale, permettant aux enfants et à leurs familles d’avoir de l’eau potable sans maladies, à long terme
  • 92 des ménages qui ont participé à une formation sur l’assainissement et la sécurité de l’eau utilisent des méthodes de traitement de l’eau comme les filtres ou les pastilles de purification, pour ne pas tomber malades
  • 155 enfants ont maintenant accès à de l’eau potable à l’école, afin que moins d’entre eux ne tombent malades à cause d’une eau insalubre
  • 160 ménages ont reçu une formation en hygiène et ont maintenant des stations de lavage des mains avec du savon, ce qui permet aux enfants de ne pas tomber malades
  • 340 élèves qui ont suivi une formation en hygiène ou qui font partie d’un club d’hygiène à l’école appliquent leurs nouvelles connaissances, afin de mieux se protéger contre les maladies
  • 513 personnes supplémentaires disposent maintenant d’une nouvelle source d’eau à moins de 30 minutes de leur domicile, ce qui soulage les membres de la communauté, surtout les femmes et les filles, de la corvée d’eau
  • 751 personnes ont été informés sur l’hygiène, notamment comment laver ses mains et rester propre, pour se protéger et protéger leurs familles des maladies
  • 775 personnes supplémentaires disposent maintenant de toilettes à la maison, les enfants et les familles ne doivent donc plus faire leurs besoins dans la nature, ce qui limite la propagation des maladies

Gouvernance et propriété communautaires
  • 4 des partenaires impliqués dans une campagne de protection de l’enfance sont alignés sur les objectifs de la campagne, garantissant de meilleurs progrès dans le travail pour mettre fin à la violence contre les enfants
  • 5 parties prenantes et communautés ont participé aux efforts communautaires de préparation aux catastrophes, en élaborant des plans, des politiques et des stratégies qui leur permettront de réagir efficacement en cas d’urgence

Résultats des projets de Vision Mondiale Canada dans Perla del Ulua, Nueva Frontera et Lluvia de Peces, d'octobre 2019 à septembre 2020

Explorez Perla Del Ulua

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Perla Del Ulua

Éducation: qualité médiocre et sous-estimée

La qualité de l’éducation dans la région de Perla de Ulua ainsi que le niveau de l’école primaire publique sont faibles. Les parents qui travaillent pendant de longues heures dans des ateliers de confection n’ont que très peu de temps pour s’investir dans l’éducation de leurs enfants. Il n’y a pas assez d’enseignants, et ceux qui sont disponibles manquent souvent de formation. Les installations scolaires sont également médiocres. En conséquence, les parents et les enfants ne réalisent pas l’importance d’aller à l’école. Démotivés, les enfants cherchent à s’affirmer dans les gangs qui prospèrent dans cette communauté urbaine.

Notre but est de motiver et d’aider les enfants à rester à l’école et de leur offrir la formation nécessaire afin qu’ils acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour réussir à l’école et éviter de sombrer dans la drogue et la culture des gangs. Un système de soutien scolaire individuel établi sera mis en place dans la communauté tout en formant les enseignants et les élèves ayant de bons résultats. Le soutien scolaire individuel aide les élèves qui ont des difficultés à réussir, à ne pas abandonner l’école et à rester loin de la rue. La formation « Des compétences pour la vie » pour les adolescents et les jeunes les aidera à développer un sens critique, de l’autonomie, la manière de prévenir les grossesses précoces et la maltraitance et la manière de faire des choix de vie sains afin de prévenir le VIH et le sida.

Santé: les enfants souffrent de maladies chroniques

Les conditions de vie dans la région de Perla de Ulua favorisent la mauvaise santé des enfants et des adultes. Dans cette région pluvieuse, la majorité des maisons ont des sols en terre, des murs en briques apparentes et un toit en mauvais état. En conséquence, les familles vivent dans un environnement humide et souffrent d’infections respiratoires aigües en plus des rhumes récurrents. De nombreuses maisons sont construites sur le lit du cours d’eau et sont sujettes aux inondations, car il n’y a pas d’infrastructures d’assainissement. De mauvaises installations sanitaires et un manque de connaissances sur les bonnes pratiques d’hygiène et de gestion de l’eau entraînent une haute prévalence de la diarrhée. En raison de la mauvaise qualité de l’alimentation, 13 % des enfants âgés de moins de 5 ans sont petits pour leur âge, ce qui accentue leur vulnérabilité face aux maladies. L’incidence du VIH et du sida dans la communauté est plus élevée que dans le reste du Honduras. En effet, la communauté constitue un axe de transport important et détient un vaste nombre de personnes de passage dans la région.

L’aide à l’amélioration des abris et la construction de latrines aidera à réduire les mauvais états de santé provoqués par les conditions de vie. Le développement de systèmes d’alerte rapide réduira la vulnérabilité de la communauté aux inondations. En collaboration avec le gouvernement local et les bénévoles de santé, nous offrirons de l’information et une formation aux parents, aux enfants et aux bénévoles sur l’hygiène, la nutrition, les soins prénataux et les bonnes pratiques de préservation de l’eau. Les « mères-guides » qui élèvent des enfants en bonne santé seront encouragées afin de jouer le rôle de modèle pour la communauté. Lors de réunions, les mères-guides transmettront leur savoir aux mères d’enfants en proie à la malnutrition. Afin de réduire le risque de VIH et de sida, des cours de santé sexuelle seront donnés et se concentreront sur les jeunes, les mères seules et les femmes qui travaillent dans les maquilas (ateliers de confection).

Développement économique: il est difficile de subvenir aux besoins élémentaires des enfants

La plupart des habitants de la communauté de Perla de Ulua travaillent dans les maquilas (ateliers de confection) pendant de longues heures et pour un salaire faible. La majorité des familles n’ont pas assez de ressources pour subvenir correctement aux besoins de leurs enfants. Les familles dirigées par des mères seules sont particulièrement vulnérables. Un grand nombre de mères seules n’ont pas une source de revenus permanente et ne peuvent pas subvenir correctement aux besoins de leurs enfants. Les opportunités d’emploi dans la région sont limitées. De plus, les habitants manquent de formation et des compétences nécessaires pour augmenter leur revenu et n’ont pas beaucoup de possibilités d’emploi.

Votre parrainage aidera les familles à lancer leur petit commerce et renforcer les existants en permettant :

  • de former les entrepreneurs à la gestion d’un commerce;
  • de soutenir l’innovation et les processus améliorés afin d’aider à accroître les bénéfices pour les petits commerces;
  • de développer des banques communautaires afin d’assister les familles dans le développement de sources de revenus alternatives. Ici, les familles peuvent recevoir de l’information sur les économies et le crédit, mettre en commun leurs ressources et sécuriser de petits prêts afin de lancer un petit commerce pour produire des revenus.
  • d’offrir un accès à des prêts de micro-entreprises.

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Perla Del Ulua, Honduras, est en phase 2

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.