Cerro De Plata

Actualités de la communauté Cerro De Plata

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques exemples de nos réalisations rendues possibles par votre soutien en 2017 :
 


L’enfant que vous parrainez vit dans la communauté Cerro de Plata aux abords de Tegucigalpa, la capitale du Honduras. La population vit dans ce que l’on appelle un bidonville. Cette communauté non enregistrée se compose de familles venues à la recherche de travail.

Malheureusement, il est très rare que leur rêve d’une nouvelle vie soit exaucé. Les conditions sont difficiles et les familles les plus défavorisées vivent dans des logements improvisés qui ne les protègent pas des éléments. Les routes sont pour la plupart des sentiers de terre. Sur 19 000 personnes, certains n’ont toujours pas accès à des installations sanitaires adéquates.

La zone est sujette aux inondations et aux glissements de terrain. La plupart des hommes gagnent leur vie en tant que journaliers et les femmes travaillent en tant que domestiques ou cuisinent des tortillas. La mauvaise qualité du système scolaire ne donne pas aux enfants le nécessaire pour ne plus être dans le besoin.​

 
  • 942 adultes ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, en aidant à assurer la sécurité et la participation des enfants 
  • 2,666 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants 
  • 734 jeunes dirigent ou assistent aux parlements d'enfants pour défendre leurs droits et influencer les décisions locales 
  • 50 parlements d'enfants encouragent les jeunes à défendre leurs droits et à participer aux décisions communautaires 
  • 98 groupes communautaires se sont engagés auprès des autorités locales pour faire valoir leurs droits et créer des changements positifs pour les enfants 
  • 401 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication 
  • 356 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur éducation 
  • 6,784 enfants et membres de la communauté sont mieux équipés pour se protéger des catastrophes et réagir en cas d'urgence 
  • 26 groupes communautaires enseignent aux enfants et aux familles à prévenir les catastrophes et à se protéger en temps de crise 
  • 734 membres de la communauté et enfants ont appris comment se protéger du VIH et des autres maladies transmissibles sexuellement 
  • 45 jeunes ont été équipés pour rentrer sur le marché du travail par le biais d'un apprentissage, d'une formation professionnelle ou d'un service d'orientation professionnelle 
  • 26,138 enfants et membres de la communauté boivent et cuisinent désormais avec de l’eau potable grâce à de nouvelles sources d'eau ou d'anciennes qui ont été réparées 
  • 29 sources d'eau potable sont en place dans la communauté pour protéger les enfants et les familles contre les maladies transmises par l'eau 
  • 8,240 personnes, incluant les enfants, bénéficient de latrines et ont un meilleur accès à l’assainissement 

*Ces données reflètent les réalisations du Cerro de Plata et des communautés voisines, financées en partenariat avec World Vision Taiwan, Allemagne et les États-Unis. 


 

Explorez Cerro De Plata

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Cerro De Plata

Accès limité à l’éducation

La faible organisation locale, le manque d’espoir et la dégénérescence des valeurs sont néfastes pour les enfants et leur famille. De nombreuses personnes ayant immigré à la recherche d’un travail et d’une vie meilleure n’ont pas le savoir et les compétences nécessaire pour se débrouiller en milieu urbain. Les familles se retrouvent marginalisées, coincées avec un travail informel qui ne rapporte pas beaucoup, et incapables de visualiser une vie différente.

De nombreuses familles se désintègrent, elles sont frustrées à cause de la recherche de meilleures opportunités. Les enfants et jeunes deviennent encore plus vulnérables à l’influence grandissante des gangs connus sous le nom de « Maras ». Il existe peu d’écoles publiques, il n’y a pas de centre communautaire ou de programme récréatif. De plus, les droits des enfants sont rarement connus. Malheureusement, les personnes d’influence locales ne peuvent pas faire grand-chose sans la formation et les compétences dont elles ont besoin pour faire pression sur le gouvernement et les autres organes locaux pour obtenir de l’aide.

Infrastructures en mauvais état, accès restreint à l’eau et à la santé

À Cerro de Plata, il n’y a pas de collecte ou traitement des déchets en raison de quartiers peu organisés et surpeuplés. Certaines familles n’ont pas de latrines. Environ 15 % de la population n’a pas accès à l’eau potable et est forcée d’en acheter. Plus de 40 % souffrent de maladies respiratoires et de nombreux enfants souffrent de malnutrition. Le risque de contracter le VIH ou une autre maladie sexuellement transmissible est plus élevé à cause de la séparation des familles, du chômage et de la consommation de drogues. Le fait qu’il n’y ait pas de centre de soins public à proximité complique encore davantage la situation.

Revenus faibles

La sécurité du revenu des familles est faible à Cerro de Plata. Ici, 33 % des foyers sont dirigés par des mères seules. Le chômage et le sous-emploi sont très répandus. La moitié des familles gagnent le salaire minimum ou moins; et plus de la moitié d’entre elles n’ont pas accès à des prêts. Peu d’adultes sont allés à l’école après la sixième année et ils n’arrivent pas à trouver un travail décent. La dette des foyers est élevée et le développement économique est freiné par la prévalence des gangs criminels qui soutirent des « taxes de guerre » afin d’assurer la sécurité des habitants. De nombreux habitants quittent cette zone pour trouver du travail. Ceci affaiblit l’économie locale.

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Cerro De Plata, Honduras, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès