Santa Ana

Actualités de la communauté Santa Ana

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


Le projet Santa Ana travaille avec 37 petites communautés de la province de Manabí en Équateur. La zone possède des flancs de collines escarpés et des vallées fluviales à basse altitude. Les communautés des collines sont vulnérables aux glissements de terrain et celles des vallées fluviales sont victimes d'inondations.

La plupart des familles sont dans le besoin et travaillent soit dans l'agriculture de subsistance, soit comme ouvriers pour de grands propriétaires de terres ou de bétail. Les revenus sont faibles et ne permettent pas de répondre aux besoins fondamentaux. Chaque année, pendant la saison des pluies, le revenu des familles diminue encore davantage, car il n'y a pas beaucoup de travail pendant la saison de croissance. Ce chômage saisonnier est aggravé lorsque des inondations ou glissements de terrain détruisent les cultures et les biens. La plupart des maisons n'ont pas d'approvisionnement en eau potable ou d'installations sanitaires. Les inondations pendant la saison des pluies contaminent également les ressources en eau.​

  • 95 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 160 jeunes dirigent ou assistent aux parlements d'enfants pour défendre leurs droits et influencer les décisions locales
  • 1 parlement d'enfants encourage les jeunes à défendre leurs droits et à participer aux décisions communautaires
  • 1 groupe communautaire s'est engagé auprès des autorités locales pour faire valoir leurs droits et créer des changements positifs pour les enfants
  • 50 leaders religieux collaborent avec Vision Mondiale pour créer des changements positifs dans la vie des enfants et des familles
  • 60 enfants en âge préscolaire développent des compétences motrices et linguistiques essentielles, posant ainsi les bases de leur future education
  • 400 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 5 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 65 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication
  • 50 parents et membres de la communauté ont appris l'importance de l'éducation et comment soutenir leurs enfants dans l'apprentissage
  • 72 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur éducation                                                                                                                             398 parents ont été formés sur les bonnes pratiques de nutrition et sur les manières de protéger la santé de leurs enfants
  • 30 femmes ont été conseillées sur la manière de se soigner correctement ainsi que leurs bébés au cours de la grossesse et après
  • 65 membres de la communauté et enfants ont appris comment se protéger du VIH et des autres maladies transmissibles sexuellement
  • 58 travailleurs et bénévoles de la santé ont été formés pour fournir des soins sanitaires de qualité, notamment aux femmes et aux enfants
  • 64 agriculteurs ont appris des techniques pour améliorer la production animale et le rendement des cultures afin de mieux subvenir aux besoins de leurs enfants et de leur famille.
  •  64 enfants et adultes sont membres des groupes d'épargne, aidant les familles à répondre à leurs besoins financiers et à avoir accès à de petits prêts
  • 2 groupes d’épargne aident les adultes et enfants à économiser et à obtenir des prêts pour faire croître leurs entreprises ou couvrir des dépenses de base
  • 64 animaux de ferme ont été distribués aux familles pour leur fournir des moyens pour mieux prendre soin de leurs enfants
  • 832 enfants et membres de la communauté boivent et cuisinent désormais avec de l’eau potable grâce à de nouvelles sources d'eau ou d'anciennes qui ont été réparées
  • 908 enfants et adultes ont appris l'importance de la salubrité de l'eau, des bonnes pratiques sanitaires et hygiéniques pour rester en bonne santé

Explorez Santa Ana

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Santa Ana

Aider les enfants de moins de cinq ans à démarrer leur vie en bonne santé

Dès la naissance, la santé des enfants est souvent en danger. Les mères ont peu d'information sur les soins prénataux ou postnataux, les repas sains ou l'accès à des compléments. La plupart des accouchements sont toujours exercés par des sages-femmes non formées. Les enfants ont donc un poids faible à la naissance et le taux de mortalité infantile est élevé. Lorsqu'ils grandissent, les enfants continuent de recevoir des repas pauvres en nutriments présents dans les fruits, les légumes et les protéines. Un enfant sur trois souffre de malnutrition et il y a une forte prévalence des retards de croissance. C'est la preuve que le développement des enfants ne suit pas l'intervalle normal pour leur âge.

Les familles boivent souvent de l'eau contaminée et la population est peu informée sur l'hygiène ou la salubrité des maisons. Les enfants souffrent donc d'épisodes récurrents d'infections respiratoires et de maladies diarrhéiques. De nombreuses familles n'ont pas accès à des soins de santé : il n'y a pas assez de cliniques et il est difficile de s'y rendre, particulièrement pendant la saison des pluies. Les mères ne savent souvent pas quand il faut consulter un médecin et ne connaissent pas l'importance des mesures de prévention fondamentales telles que la vaccination des enfants. Les parents ne comprennent pas non plus l'importance de la stimulation précoce pour aider les enfants à développer leurs capacités physiques, cognitives et sociales, pour les préparer à entrer à l'école formelle.

Le parrainage permettra à Vision Mondiale d'aider les enfants à démarrer leur vie en bonne santé en permettant:

  • de faire prendre aux familles de bonnes habitudes en matière de soins de santé et de prévention, notamment la vaccination, l'hygiène et la salubrité;
  • d'enseigner aux mères d'enfants souffrant de malnutrition les principes de la nutrition, les bonnes pratiques alimentaires et la préparation de repas sains avec des produits locaux;
  • d'aider les familles à créer des potagers, pour faire pousser des fruits et légumes ainsi que d'élever des petits animaux pour améliorer leurs repas et gagner des revenus supplémentaires;
  • de former les enseignants aux techniques de stimulation précoce et d'aider les parents à apprendre à soutenir leurs enfants à la maison.

Plus d'enfants ont accès à une éducation primaire

Beaucoup d'habitants de la communauté sont analphabètes et d'autres ont très peu d'éducation. Il est donc difficile pour les parents de soutenir leurs enfants dans leur éducation. Sans ce soutien, les enfants n'ont pas la motivation nécessaire pour rester à l'école, ils ont de mauvais résultats et ne profitent pas de leur éducation comme ils le devraient.

Il n'y a pas assez d'infrastructures scolaires. Pour les enfants des communautés les plus isolées, il est difficile d'accéder à l'école. Beaucoup d'enseignants n'ont pas été formés aux méthodes d'apprentissage qui motivent et intéressent les enfants.

Votre soutien permettra à Vision Mondiale:

  • de former les enseignants aux nouvelles méthodologies;
  • d'aider les parents à comprendre l'importance de l'éducation pour l'avenir de leurs enfants;
  • d'améliorer les écoles en construisant des installations sanitaires et d'eau potable.

Les adolescents sont mieux préparés à la vie adulte

Les adolescents ont besoin de se faire leur propre opinion s'ils souhaitent vivre une vie différente de ce qu'ils ont connu. La communauté n'est pas organisée dans l'ensemble. Les habitants ne comprennent pas l'importance de se réunir et de travailler ensemble pour répondre aux besoins de la communauté. Sans perspective d'avenir, de formation et de réaction organisée, les jeunes et les familles ont peu d'espoir de sortir du besoin dans lequel ils ont toujours vécu.

Les parents n'ont pas les ressources ou les connaissances nécessaires pour soutenir l'éducation des enfants les plus grands. Il n'y a pas assez d'écoles secondaires. En effet, seuls 4 % des enfants vont à l'école secondaire, et encore moins ont la chance de recevoir une formation professionnelle ou d'aller à l'université. Lorsqu'ils deviennent adultes, les jeunes ont peu d'opportunités pour apprendre de nouvelles compétences ou trouver des activités générant des revenus. La plupart ne sont pas informés sur leur développement physique et ne savent pas comment faire des choix responsables et comment protéger leur santé sexuelle et reproductive.

Le parrainage permettra à Vision Mondiale d'aider à préparer les adolescents à un avenir rempli d'espoir en permettant:

  • d’aider les parents à reconnaître le rôle important que joue l’éducation pour leurs enfants plus âgés;
  • de travailler avec les familles pour établir de nouvelles activités productives pour améliorer les revenus;
  • de renforcer la gestion et l'organisation locale de la communauté;
  • d'aider les adolescents et les parents à comprendre la santé sexuelle et reproductive;
  • d'offrir une formation aux enseignants sur des thèmes appropriés pour qu'ils soient capables d'enseigner dans la région.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Santa Ana, Équateur, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès