Chillanes

Actualités de la communauté de Chillanes



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté de Chillanes est au centre de l'Équateur et est constituée d'environ 100 petits hameaux situés dans une vallée fluviale, aux pieds des montagnes occidentales des Andes. Les familles vivant en bas de la vallée, près de la rivière Chimbo, profitent d'un climat subtropical alors que celles vivant sur les pentes de montagnes connaissent un climat plus frais et brumeux.

Environ 1 000 familles vivent à Chillanes et 86 % vivent dans le besoin. La plupart des habitants de cette partie de l'Équateur luttent pour survivre en tant qu'agriculteurs. Ils cultivent des pois, du maïs ou des haricots sur des petites parcelles de terrain.

Environ un quart de la population est composé d'indigènes et la majorité sont métis ou d'ascendance mixte.​

Protection des enfants
  • 1 réunion sur la protection de l’enfance et des initiatives de défense des droits a été dirigée par des membres de la communauté, qui a aidé à informer le gouvernement sur les moyens d’assurer la sécurité des enfants.
  • 1 groupe communautaires ont collaboré à des efforts de défense des droits, encourageant le gouvernement à s’attaquer aux problèmes de protection et de sécurité des enfants.
  • 10 parents ont suivi une formation pour apprendre à discipliner leurs enfants sans violence physique, afin que davantage de filles et de garçons soient à l'abri des mauvais traitements.
  • 1567 enfants et jeunes participent activement à des activités parascolaires formelles : art, culture, sports
Éducation
  • 17 enseignants ont appris de nouvelles façons d’enseigner les compétences en littératie, améliorant ainsi la façon dont ils éduquent les filles et les garçons à lire et à écrire.
Santé et nutrition
  • 108 mères et soignants d’enfants de moins de 5 ans ont des connaissances sur les régimes alimentaires équilibrés
Eau, Assainissement & Hygiène
  • 1089 familles pratiquent de meilleures habitudes d’hygiène, notamment le lavage des mains avec de l’eau et du savon, le nettoyage et le ramassage des ordures
Urgence
  • 455 enfants et jeunes peuvent reconnaître les premiers signaux d’alarme et savent quoi faire en cas d’urgence ou de catastrophe naturelle
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Chillanes

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Chillanes

Accès limité à l’éducation

  • Moins de la moitié des enfants de Chillanes terminent l'école primaire et seulement 6 % terminent l'école secondaire.
  • Beaucoup d'écoles consistent d'une seule pièce, sans eau ou installations sanitaires, accueillant 40 à 50 élèves de tous niveaux.
  • Les écoles n'ont pas assez de matériel pédagogique et d'enseignants et les enseignants présents ne sont souvent pas suffisamment formés.
  • Souvent, les enfants travaillent ou restent à la maison pour s'occuper de leurs frères et sœurs plus jeunes pendant que leurs parents travaillent pour apporter de la nourriture.

Malnutrition et mauvaise hygiène

  • De nombreux enfants à Chillanes souffrent de malnutrition, ce qui les rend vulnérables aux maladies et incapables de se concentrer à l'école.
  • Les familles de Chillanes manquent d'information sur la nutrition adaptée.
  • Trois quarts des enfants de Chillanes n'ont pas accès à de l'eau potable en réseau ou un système d'égouts sûr. Ils souffrent souvent de diarrhée chronique et en conséquence, de déshydratation.
  • Avec un accès limité aux établissements médicaux de la communauté, des maladies évitables telles que la diarrhée peuvent devenir potentiellement mortelles, particulièrement pour les enfants de moins de 5 ans.

Possibilités de revenu limitées

  • 80 % des habitants de Chillanes vivent avec moins de 2 $ par jour et la majorité avec moins de 1 $ par jour.
  • La plupart des familles cultivent du maïs ou des haricots ou élèvent du bétail sur des petites parcelles de terrain, ayant recours à des techniques agricoles traditionnelles et inefficaces. Elles manquent également d'expertise pour améliorer les récoltes.
  • Aucun système d'irrigation n'a été mis en place, les agriculteurs dépendent donc des précipitations pour arroser les cultures et désaltérer les troupeaux.
  • Pendant l'hiver, les agriculteurs des terres hautes quittent souvent la communauté à la recherche d'un travail dans les zones urbaines. ​
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Chillanes, Équateur, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès