Guangzhou Liwan Urban

Actualités de la communauté Guangzhou Liwan Urban

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté urbaine de Guangzhou Liwan est située aux abords de Guangzhou, la troisième plus grande ville de Chine. Véritable « village dans la ville », la communauté compte 43 000 habitants, dont la plupart sont des migrants internes à la recherche de travail et d’une vie meilleure. Les rues étroites du village sont encombrées d’animaux et jonchées de déchets ménagers, les logements sont de piètre qualité. Chaque année, des enfants se noient dans les rivières qui traversent la communauté.  

Les parents travaillent de nombreuses heures dans les usines entourant la communauté et ont peu de temps à passer avec leurs enfants. Dans certaines familles, les grands-parents fournissent un soutien mais dans beaucoup d’autres les enfants restent seuls à la maison après l’école ou pendant la fin de semaine. Comme les migrants n’ont pas de carte de résident (appelé hukou en mandarin), les enfants ne peuvent pas accéder aux écoles publiques. Il y a peu de zones de jeu sécuritaires et les migrants luttent pour bâtir des relations et trouver un sentiment d’appartenance à la communauté.
  • 520 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 442 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 29 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 573 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication                
Éducation
Pour aider les enfants de la communauté à recevoir une éducation de qualité, Vision mondiale travaillera avec les parrains afin de :
  • Fournir aux enfants des activités littéraires, sportives ou artistiques afin de favoriser leur croissance et de leur apprendre à connaître et utiliser les ressources de la communauté. 
  • Réaliser des activités au centre pour enfants pour leur apprendre les valeurs positives et la gestion des émotions ; et explorer les opportunités de travailler avec les écoles pour intégrer ces activités. 
  • Garantir que les enfants aux besoins spéciaux reçoivent le soutien et l’assistance requis en organisant des cours d’intérêts spéciaux et des festivals pour enfants.
Protection des enfants
Pour garantir que les enfants profitent de relations positives et ont les connaissances et la capacité de se protéger, Vision Mondiale va :
  • travailler avec la communauté pour organiser des activités de sensibilisation à l’autodéfense et à la puberté.
  • concevoir diverses activités familiales éducatives pour fournir une occasion aux parents de communiquer avec leurs enfants et ainsi améliorer la relation parent-enfant.
  • soutenir les partenaires de la communauté pour fournir des conseils personnalisés et un suivi des enfants à risque.
  • inviter des experts de l’enfance à faire des conférences pour améliorer les compétences parentales et tenir des ateliers pour que les parents partagent leurs expériences. 
Développement de communauté
Pour aider les enfants de Guangzhou Liwan à respecter et prendre soin des autres et de leur environnement, Vision Mondiale aidera à :
  • former les enfants en tant que bénévoles pour les activités de services communautaires telles que la réduction et le ramassage des déchets pour améliorer leur environnement.
  • fournir un centre où auront lieu les célébrations et les activités des enfants et de la communauté. Ce serait également un espace sécuritaire où les enfants pourraient se retrouver et jouer ensemble.
  • apprendre aux enfants à aider pendant les activités du centre afin de les encourager à s’occuper des autres et à changer leur attitude, passer d’être servi à servir les autres.

Explorez Guangzhou Liwan Urban

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Guangzhou Liwan Urban

Éducation 
Sans le hukou local, les migrants sont contraints de payer des frais élevés pour que leurs enfants puissent aller à l’école publique. Beaucoup préfèrent alors envoyer leurs enfants dans des écoles privées avec d’autres migrants. 

Ces écoles n’ont pas de financements gouvernementaux et se retrouvent alors sans livres, fournitures ou enseignants qualifiés et avec des classes bondées. Cela signifie également qu’il n’y a pas d’activités extrascolaires pour permettre aux enfants de jouer ensemble de manière sécuritaire.  

De nombreux parents ne sont pas instruits et travaillent dur pour subvenir aux besoins de leur famille. Toutefois, ce manque d’éducation les empêche d’encourager les études de leurs enfants et de les aider avec leurs devoirs. 

Protection des enfants
Les enfants de Guangzhou Liwan sont souvent blessés dans des accidents car il y a peu d’endroits sécuritaires pour jouer et peu de surveillance par les adultes. Ni les parents ni les enfants ne sont conscients des dangers du trafic, de la maltraitance ou du travail infantiles. Sans la présence constante et positive de leurs parents, certains enfants migrants n’ont pas appris à gérer leurs émotions, à se protéger ou à communiquer avec les autres et ils sont parfois victimes de harcèlement. 

Certains enfants subissent également des châtiments corporels et de nombreux soignants ont besoin d’apprendre d’autres stratégies parentales efficaces. De plus, les enfants ne savent pas comment protéger leur propre bien-être et signaler les violations de leurs droits. 

Développement de communauté
Bien que les enfants migrants essaient de s’entendre avec les locaux, ils n’ont pas beaucoup d’amis dans la communauté à part eux-mêmes. Dans la communauté, il n’y a pas d’espaces ou de centres accueillants où les enfants migrants peuvent se retrouver pour jouer, socialiser et célébrer les occasions spéciales comme les anniversaires. Ceci leur complique davantage la tâche pour se faire des amis. 

De plus, les enfants et leur famille ne sont pas équipés pour préserver leur environnement. Beaucoup n’ont pas connaissance des bonnes pratiques environnementales et ne participent à aucun service communautaire pour aider à entretenir leur maison. Souvent, les enfants dont les parents sont obligés de travailler se retrouvent à devoir prendre soin de leurs frères et sœurs. 
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Guangzhou Liwan Urban, Chine, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.