Shribordi

Actualités de la communauté de Shribordi



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté rurale de Shribordi, au Bangladesh, est située à 176 km au nord de la capitale, Dacca. La région est constituée de jungle au nord et marais au sud. Elle est densément peuplée et les habitants vivent dans des maisons faites de bambou, paille et plaques de métal. De nombreuses régions de la communauté sont victimes de fortes inondations durant la mousson ou la saison des pluies, allant de juin à octobre. Les inondations détruisent les maisons et les cultures, ce qui empêche les parents de gagner un revenu et de subvenir aux besoins de leurs enfants.

Vision Mondiale, avec l'aide des parrains et marraines, cherche à aider la communauté de Shribordi à résoudre ces problèmes au moyen de solutions durables.

Défense des droits
  • 1 réunion sur la protection de l’enfance et des initiatives de défense des droits a été dirigée par des membres de la communauté, qui a aidé à informer le gouvernement sur les moyens d’assurer la sécurité des enfants.
  • 155 membres de la communauté ont participé à un groupe de défense des droits, surveillant les garçons et les filles dans leur communauté locale et prenant des mesures pour améliorer leur bien-être.
  • 60 processus de signalement et d'intervention sur la sécurité des enfants sont en place dans les écoles et les cliniques de santé, afin que les enfants et les adultes puissent signaler les problèmes de protection des enfants.
Protection des enfants
  • 30 adultes ont appris comment accéder aux services et à l’information pour assurer la sécurité des enfants et les aider à comprendre comment bâtir une communauté plus sûre pour les enfants.
  • 484 enfants ont pris des mesures pour aider à mettre fin à la violence contre les filles et les garçons, en sensibilisant la communauté à la protection des enfants contre les préjudices et les mauvais traitements.
  • 5 initiatives de sensibilisation en faveur de la sécurité et de la protection des enfants ont été dirigées par des femmes et des enfants, leur donnant les moyens de changer leur communauté pour le mieux.
  • 53 groupes de protection de l'enfance ont été organisés par des comités de développement communautaire, permettant à la communauté de surveiller la sécurité, la croissance et le bien-être des enfants.
  • 60 réunions sur la protection de l’enfance et des initiatives de défense des droits ont été dirigées par des membres de la communauté, qui ont aidé à informer le gouvernement sur les moyens d’assurer la sécurité des enfants.
Éducation
  • 1 groupe de Citizen Voice in Action a été mis en place dans les écoles afin d'améliorer l’éducation
  • 15 livres locaux ont été distribués dans des camps de lecture, donnant aux enfants plus de ressources pour apprendre leur propre langue et leur propre culture.
  • 15 nouveaux clubs de lecture ont été lancés, pour aider les enfants à lire et à développer de bonnes habitudes de lecture.
  • 17 coordonnateurs de groupes d’alphabétisation ont atteint 80 % ou plus dans leur formation, ce qui améliore la façon dont ils éduquent les garçons et les filles à lire et à écrire.
  • 29 responsables de l’éducation ont été formés pour superviser et aider les enseignants à enseigner la littératie, ce qui contribue à améliorer les leçons de lecture et d’écriture.
  • 329 parents d’élèves de la 1re à la 3e année ont reçu une formation sur la valeur de l’apprentissage de la lecture et sur la qualité de l’éducation, leur montrant pourquoi les enfants devraient aller à l’école.
  • 375 parents d’enfants de 6 à 11 ans ont suivi un cours sur le rôle parental
Moyens de subsistance
  • 100 femmes et hommes sont des membres actifs d'un groupe d'épargne local, ce qui les aide à devenir plus stables financièrement.
  • 130 membres de la communauté étaient clients d’une institution de microfinance, leur donnant accès à des prêts à faible taux d’intérêt et les aidant à subvenir aux besoins de leur famille.
  • 262 agriculteurs ont reçu des semences, du bétail, des outils ou du matériel agricole, qui leur ont permis d'accroître leur production, leur revenu et leur soutien pour leurs enfants.
  • 400 agriculteurs ont appris des techniques améliorées pour gérer les terres, les cultures et le bétail, ce qui leur a permis d’accroître durablement leur production agricole et leur revenu pour aider leurs enfants.
  • 43 entrepreneurs ont reçu des services intégrés
  • 50 femmes et hommes ont appris comment exploiter une entreprise, ce qui leur a permis d’acquérir les compétences nécessaires pour devenir entrepreneurs et de gagner un revenu pour mieux subvenir aux besoins de leurs enfants.
Partenariat
  • 1 projet de changement de politique a été entrepris à l’échelle nationale
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Shribordi

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Shribordi

Santé et nutrition

Les soins de santé à Shribordi ne sont pas adaptés, et les enfants ne reçoivent pas toujours les traitements dont ils ont besoin. La communauté manque de structures, médicaments et équipement, et le personnel de santé n'est pas formé. De nombreux enfants ne sont pas vaccinés contre les maladies communes chez l’enfant, comme la rougeole, la tuberculose et la polio. Une mauvaise alimentation menace également la santé des enfants, en affaiblissant leur système immunitaire et les rendant plus vulnérables aux maladies. Pendant une grande partie de l'année, seules 50 % des familles mangent à leur faim. L'alimentation n'est pas diversifiée et est constituée principalement de riz. Les enfants souffrent donc de carences en micronutriments. De nombreuses personnes ont accès à de l'eau via des puits tubulaires, mais cette eau n'est pas potable. L'eau d'autres sources telles que les bassins n'est pas non plus potable, et les maladies véhiculées par l'eau comme la diarrhée continuent de menacer la vie des enfants. Les inondations pendant la saison des moussons augmentent les risques de maladies, rendant les enfants déjà vulnérables encore plus à risque d'être contaminés.

Votre parrainage permettra:

  • de mettre en place des sources d'eau potable;
  • de sensibiliser les familles à l'importance d'une nutrition, une hygiène et des installations sanitaires de qualité;
  • d’améliorer les ressources et l'équipement des centres de soins.

Éducation

Le taux d'alphabétisation à Shribordi n'est que de 18 %, bien en dessous de la moyenne nationale. Le taux d'abandon est très élevé, principalement car la pauvreté extrême au sein de la communauté empêche les parents de pouvoir envoyer leurs enfants à l'école. Les enfants aident dans les champs, ou restent à la maison pour s'occuper de leurs jeunes frères et sœurs et des tâches domestiques, afin que leur mère puisse aller travailler dans les champs. Les parents sont souvent réticents à envoyer leurs enfants à l'école à cause des longues distances qu'ils doivent parcourir à pied pour s'y rendre. De plus, le mariage précoce empêche les jeunes filles de continuer à aller à l'école. La communauté souffre d'une mauvaise gestion des écoles par les parents, les enseignants et les administrateurs. Ce manque de soutien affecte la qualité de l'éducation.

Votre parrainage permettra:

  • d’améliorer l'accès des enfants aux frais de scolarité et à des livres;
  • d’organiser des séances de formation pour les enseignants et de mettre en place et former des communautés de gestion des écoles;
  • de sensibiliser les parents et la communauté à l'importance de l'éducation, pour les garçons comme pour les filles.

Développement économique

Dans une région reculée comme celle-ci, il y a peu d'opportunités d'emploi pour la main-d’œuvre non qualifiée. Shribordi est une région principalement agricole. Pourtant, peu de familles possèdent leurs champs, ce qui menace la sécurité de leurs revenus. Les agriculteurs ne sont pas formés aux technologies modernes et la région manque de systèmes d'irrigation adaptés. Les agriculteurs peinent à mettre leurs cultures en vente. Les catastrophes naturelles empêchent souvent les familles de tirer un revenu de l'agriculture. Les inondations subites endommagent les cultures, les routes et les ponts, et les animaux sauvages tels que les éléphants détruisent les cultures sur leur passage. Par conséquent, bien que la région possède des terres fertiles, la majorité des habitants vit dans le besoin : le revenu mensuel moyen est de 16,67 US$. Les familles empruntent souvent sur la base des récoltes de l'année suivante pour pouvoir se nourrir, ce qui augmente leurs dettes et crée un cycle de dépendance dont il est difficile de sortir.

Votre parrainage permettra:

  • d’augmenter la sécurité et durabilité économique des familles;
  • d’aider les agriculteurs à augmenter leurs rendements grâce à l'irrigation, la formation et la promotion de l'accès à de nouveaux marchés;
  • d’offrir des formations aux membres de la communauté sur la génération de revenus.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Shribordi, Bangladesh, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès