Nkayi

Actualités de la communauté Nkayi

Grâce au soutien généreux de donateurs, Nous avançons à grands pas vers le bien-être des enfants et leurs familles. Ces domaines figurent parmi ceux que nous nous sommes concentrés l'année dernière: 2017


La communauté de Nkayi se situe à un peu plus de 600 kilomètres de Harare, la capitale du Zimbabwe. La région a souffert de sècheresses récurrentes. De plus, les précipitations sont faibles et réparties de manière inégale, avec une moyenne de 450-600 mm par an. Les températures varient entre 7-20 °C en hiver et 15-32 °C en été.

Les habitants de Nkayi vivent de l'agriculture, et exercent des activités telles que la vannerie, la couture, la fabrication de briques et la menuiserie. Cette région a la chance de posséder des prairies ouvertes qui facilitent l'élevage des animaux. Néanmoins, le sol sableux complique l’agriculture de nourriture, contribuant aux pénuries alimentaires chroniques. Les conditions de logement sont généralement mauvaises et moins de 20 % des foyers possèdent des latrines.​ 

  • 3,753 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 150 membres de la communauté ont appris comment travailler avec les autorités locales et influencer les décisions pour améliorer les services et le bien-être des enfants
  • 30 groupes communautaires se sont engagés auprès des autorités locales pour faire valoir leurs droits et créer des changements positifs pour les enfants
  • 400 enfants ont reçu les ressources dont ils avaient besoin pour apprendre telles que le paiement de leurs frais de scolarité, des fournitures scolaires, des livres et uniformes
  • 2,300 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 16 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 79 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur éducation
  • 14 écoles ont été rénovées ou équipées avec du matériel éducatif pour fournir aux élèves un meilleur milieu d'apprentissage
  • 27 travailleurs et bénévoles de la santé ont été formés pour fournir des soins sanitaires de qualité, notamment aux femmes et aux enfants
  • 183 agriculteurs ont reçu du bétail, des graines ou des outils pour améliorer leur rendement et mieux subvenir aux besoins de leurs enfants et de leur famille.
  •  5 jardins aident les familles, groupes communautaires ou écoles à fournir des aliments nutritifs aux enfants        
  • 409 animaux de ferme ont été distribués aux familles pour leur fournir des moyens pour mieux prendre soin de leurs enfants
  • 6,303 enfants et adultes ont appris l'importance de la salubrité de l'eau, des bonnes pratiques sanitaires et hygiéniques pour rester en bonne santé

Explorez Nkayi

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Nkayi

Éducation
Il est difficile pour les enfants de Nkayo de recevoir une éducation de qualité. Seuls 12 % des enfants réussissent à passer au secondaire. Le revenu familial étant faible, les parents sont incapables de payer les frais de scolarités et peu d'adultes savent lire et écrire. Sans comprendre la valeur de l'éducation, la plupart des parents n'interagissent pas beaucoup avec les enseignants et n'attribuent pas d'importance à l'éducation de leurs enfants.

Les écoles existantes sont très peu équipées et les ressources didactiques se font rares. Il y a peu d'écoles dans la région et les enfants doivent parcourir de longues distances pour y parvenir. Le programme scolaire n'est pas varié et il n'y a pas de cours pratiques, comme le jardinage ou la menuiserie.

Alimentation
La rareté des denrées alimentaires constitue une véritable préoccupation à Nkayi. Les sècheresses fréquentes et le manque d'équipement et d’outils agricoles modernes tels que les semences ou les engrais empêchent d’obtenir de bonnes récoltes. Le maïs est la principale denrée; toutefois, même lors d'une bonne année, la production de maïs est rarement suffisante pour subvenir aux besoins alimentaires de la famille toute l'année. 40 % des personnes n'ont pas assez de nourriture pour toute l'année.

De nombreuses familles se contentent surtout d'aliments riches en amidons, et ne mangent que de très petites quantités d'aliments riches en protéines, graisses, vitamines et minéraux. Les problèmes d'eau persistants sont la raison pour laquelle il est difficile pour les membres de la communauté de cultiver leur propre jardin. Ce type de régime alimentaire ne peut pas répondre aux exigences nutritionnelles des enfants en pleine croissance, et nuit leur nutrition. 30 % des enfants à Nkayi ont un poids en dessous de la moyenne et 40 % des enfants ont une taille en dessous de la moyenne pour leur âge. Les cas prolongés de malnutrition chez les enfants et les mères sont courants.

Protection des enfants
Dans la communauté de Nkayi, moins de 75 % des enfants de moins de 5 ans possèdent un acte de naissance. Il s’agit pourtant d’un document important sans lequel les enfants ne peuvent pas avoir accès à des services sociaux comme l'éducation.

Eau et installations sanitaires
Les conditions sanitaires de Nkayi sont mauvaises ce qui accroit considérablement l'impact des maladies liées à l'hygiène. Il y a une pénurie de sources d'eau potable et les enfants souffrent souvent de diarrhée et d'autres maladies hydriques. Il n'y a pas suffisamment de professionnels de la santé dans la communauté, et le personnel présent est souvent surchargé de travail et n'est pas en mesure de fournir les informations nécessaires sur l'hygiène et les installations sanitaires aux membres de la communauté.

Développement économique
Les agriculteurs et les membres de la communauté perçoivent des revenus très faibles. Bien qu’ils s'impliquent dans d’autres activités générant des revenus, il n'existe pas de marché pour leur permettre de vendre leurs produits.​ 

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Nkayi, Zimbabwe, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.