Bogawanthalawa

Actualités de la communauté Bogawanthalawa



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :
 


L’enfant que vous parrainez vit dans la communauté de Bogawanthalawa dans les collines centrales du Sri Lanka, à environ 140 km de Colombo. Cette région est reconnue pour son thé. Environ 70 % des membres de la communauté travaillent dans les plantations de thé pour gagner en moyenne moins de 40 $ par mois. Les maisons semi-permanentes de ces plantations sont minuscules (souvent une moyenne de 6 x 12 pieds). Il est fréquent que 3 générations vivent sous le même toit ce qui entraîne un entassement important et un manque d’intimité, particulièrement pour les filles et les femmes. Les glissements de terrain ont un impact négatif sur le bétail, affectant non seulement les plantations mais aussi les maisons et les cultures. Face aux coûts très élevés de la vie, les familles n’ont souvent pas les moyens de subvenir à leurs besoins essentiels.

Dans toutes les communautés avec lesquelles nous travaillons, nous nous efforçons d’établir des partenariats avec les agences gouvernementales, les groupes communautaires et religieux, et les organisations non gouvernementales afin d’améliorer les conditions de vie des enfants. Il devient essentiel de travailler tous ensemble vers la stabilité.​

Protection des enfants
  • 15 partenaires communautaires ont participé activement au système de rétroaction et d'intervention, travaillant plus efficacement à protéger les besoins des enfants et à y répondre.
  • 26 partenaires et groupes communautaires ont fait des contributions qui améliorent le bien-être des enfants, les aidant à bâtir une communauté plus sûre pour les garçons et les filles.
  • 304 personnes ont obtenu des informations sur World Vision et son fonctionnement, apprenant sa priorité pour assurer la sécurité des enfants et comment partager leurs commentaires ou leurs préoccupations
  • 40 réunions sur la protection de l’enfance et des initiatives de défense des droits ont été dirigées par des membres de la communauté, qui ont aidé à informer le gouvernement sur les moyens d’assurer la sécurité des enfants.
  • 625 garçons et filles sont désormais inscrits dans des groupes d’enfants
  • 7 possibilités de formation ont été offertes aux partenaires communautaires, leur donnant les moyens d'améliorer les conditions de vie des enfants.
Développement communautaire
  • 8 partenaires ont réalisé des microprojets afin de résoudre les problèmes de bien-être des enfants
Santé et nutrition
  • 2 centres de soins de santé ont été améliorés conformément à la carte de pointage soumise par leur communauté
  • 281 ménages élèvent des animaux pour leur consommation personnelle
  • 34 groupes se sont attaqués aux problèmes de nutrition
  • 344 mères et soignants ont joint des groupes de soutien pour mères
  • 35 ménages pratiquent le jardinage chez eux, ce qui leur permet de nourrir leur famille
  • 550 parents ou soignants ont participé à des activités de sensibilisation aux soins et au développement de la petite enfance, ainsi qu’à la santé et nutrition
  • 6 familles ont maintenant un abri amélioré (selon des normes de base)
  • 650 enfants ont participé à des programmes pour une alimentation saine
Moyens de subsistance
  • 3 organisations communautaires ont élaboré un plan d’action pour la réduction des risques de catastrophe
Eau, Assainissement & Hygiène
  • 1 groupe de défense des droits s'est penchés sur les questions liées à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement, contribuant ainsi à créer un environnement de vie plus propre pour les enfants.
  • 1 latrine amélioré séparées par genre dans une centre de soins de santé
  • 1147 autres personnes disposent maintenant d'une nouvelle source d’eau à moins de 30 minutes de leur maison, ce qui permet aux familles d'avoir accès à l’eau potable toute l’année.
  • 136 ménages disposent désormais d’un accès à des installations sanitaires améliorées
  • 162 ménages disposent désormais d’un système de gestion des déchets solides
  • 2 groupes pour la promotion de l’hygiène agissent à l’échelle de la communauté
  • 2 plans de propreté de l’eau ou de protection des sources d’eau ont été élaborés
  • 3 comités d’approvisionnement en eau et d’assainissement ont reçu une formation, afin d'apprendre à entretenir la source d’eau du village et à fournir de l’eau potable aux enfants.
  • 399 personnes ont participé à des formations, à des campagnes ou à des comités sur l'hygiène et ont appris des habitudes pour rester en bonne santé et propres, comme se laver les mains.
  • 472 personnes ont été sensibilisées ou formées à la gestion des déchets résidentiels solides
  • 512 élèves qui ont suivi une formation en santé et en hygiène pratique maintenant de bonnes habitudes d’hygiène, afin de mieux se protéger contre les maladies.
  • 6 clubs ou programmes de santé et d’hygiène ont été créés dans les écoles, afin d'aider les élèves à se familiariser avec l’eau potable, l’hygiène et les bonnes habitudes sanitaires.
  • 9 points d’eau ont été testés pour la qualité de leur eau
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Bogawanthalawa

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Bogawanthalawa

Les enfants ont besoin d’un développement sain

La diarrhée, les infections respiratoires aigües et l’anémie sont courantes et plus d’1/3 des enfants souffre de malnutrition. Les taux de mortalité maternelle et infantile sont élevés. La plupart des habitants boivent de l’eau non potable. De plus, les mauvaises conditions d’hygiène et sanitaires nuisent à la santé et à l’environnement.

Les plans pour la santé

En collaborant avec le ministère de la Santé, nous pouvons renforcer les programmes de santé pour les mères et les enfants et suivre et soigner les enfants souffrant de malnutrition. Des groupes de soutien nutritif ainsi que des initiatives de potagers, d’apiculture et de production de volailles et de chèvres seront essentiels dans la lutte contre la malnutrition. Vision Mondiale s’engage à collaborer avec les autorités locales afin d’améliorer les établissements de soins de santé et la formation du personnel, ainsi que la qualité de l’eau et les installations sanitaires. Ensemble, nous sensibiliserons la population sur la manière de prévenir les maladies véhiculées par l’eau, protéger les sources d’eau, promouvoir les engrais et le compostage, soutenir les programmes de purification de l’eau, établir un bon système d’évacuation des eaux usées et de ramassage des ordures et aider les communautés à construire des latrines adaptées. Tout cela fera une énorme différence pour la santé globale de la population de Bogawanthalawa.

La protection des enfants est essentielle au progrès

La violation des droits de l’homme est récurrente, notamment chez les enfants, qui sont particulièrement vulnérables aux sévices sexuels et à l’exploitation. Les enfants, dès l’âge de 10 ans, sont envoyés dans des centres urbains où ils sont souvent maltraités en tant que domestiques. Les familles ont un profond désir d’améliorer leur qualité de vie, mais peu d’entre elles ont le savoir et les compétences nécessaires pour réaliser ces changements.

Les plans pour le soutien

La valorisation de la communauté est notre priorité. Développer un leadership local solide jouera un rôle important dans la vie des enfants. Le soutien de groupes d’entraide, d’organisations communautaires et religieuses et de groupes d’épargne et de prêts est également primordial afin de permettre aux parents d’être encouragés à offrir une vie meilleure à leurs enfants. Avant tout, il est crucial de combattre le travail et la maltraitance des enfants et les inégalités entre les sexes. En formant des groupes de défense des droits de l’homme, nous pouvons développer la sensibilisation et lutter contre les problèmes de protection des enfants et soutenir les programmes destinés aux enfants et qui encouragent l’éducation, le leadership et la résolution des conflits. Il est fondamental de signaler les abus et soutenir les enfants vulnérables, y compris ceux qui souffrent d’un handicap, les enfants qui effectuent un travail de journalier, les enfants maltraités et les orphelins. De cette façon, développer des capacités locales permet d’assurer un avenir plus positif pour les enfants et ce, même longtemps après le départ de Vision Mondiale de Bogawanthalawa.

Le système éducatif n’est pas performant

La faible assiduité scolaire est causée par plusieurs facteurs, dont l’alimentation inadéquate, les maladies et les conditions économiques difficiles. Il n’y a pas assez de ressources, d’enseignants qualifiés ou de places dans les salles de classe. Les écoles ne sont pas équipées de laboratoires, de bibliothèques, de mobilier, d’installations sanitaires ou d’approvisionnement en eau potable. Elles ne sont pas non plus adaptées pour les enfants souffrant d’un handicap. Le niveau des écoles maternelles est faible, le taux d’abandon est élevé et les filles restent souvent à la maison pour s’occuper de leurs frères et sœurs plus jeunes pendant que leurs parents travaillent.

Plans pour l’éducation

En nous associant aux habitants, au département de l’éducation et aux groupes communautaires, les capacités des enseignants seront améliorées afin qu’ils puissent offrir une éducation de qualité et développer leur communication avec les enfants vulnérables. La mise en place de compétitions scolaires, de groupes d’études et de bibliothèques, ainsi que la promotion d’un environnement d’apprentissage sain à la maison motiveront les enfants à rester à l’école. La rénovation des écoles, le matériel d’apprentissage et un approvisionnement en eau et des installations sanitaires fonctionnels seront également une source de motivation. Les potagers de légumes des écoles joueront un rôle dans l’amélioration de l’alimentation des enfants afin qu’ils puissent rester concentrés. Nous travaillerons également avec les autorités locales afin de nous assurer qu’il existe des écoles maternelles adaptées, des enseignants qualifiés pour exercer en école maternelle et une atmosphère qui aide les parents à apprécier l’importance d’une éducation de la petite enfance.

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Bogawanthalawa, Sri Lanka, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès