Missirah

Actualités de la communauté Missirah



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté de Missirah compte plus de 50 000 habitants, dont 16 400 sont des enfants. La région est composée de plusieurs petits villages, et les forêts avoisinantes ont poussé de nombreux bûcherons à s'y établir pour travailler. Malheureusement, cet afflux de bûcherons a contribué à la déforestation. Le changement climatique a eu un effet visible sur la réduction des pluies, et les températures plus élevées que la moyenne ont entraîné une augmentation des feux de forêt dévastateurs.
 
Bien que la plupart des habitants soient agriculteurs, la qualité du sol est pauvre et inadéquate. L'élevage de bétail est également une autre source de revenus, mais l'accès à l'eau pour les animaux est difficile lors des sécheresses et le manque de vétérinaires qualifiés entraîne des maladies capables d’anéantir des troupeaux entiers. Un gouvernement décentralisé implique qu'une grande partie des décisions reposent sur les communautés, dirigées par des chefs de villages, des représentants du conseil du gouvernement et des chefs religieux.

Éducation

Pour s'assurer que plus d'enfants reçoivent une éducation de qualité, Vision Mondiale collaborera avec la communauté pour :
  • augmenter le nombre d’enfants scolarisés, plus particulièrement les filles et les enfants en situation de handicap ;
  • organiser plus de programmes récréatifs et de cours d'alphabétisation en été ;
  • proposer des formations spécialisées pour les femmes et les filles ;
  • s'assurer que les écoles maternelles dispensent un enseignement de qualité aux jeunes enfants ;
  • former plus d'enseignants et améliorer le matériel pédagogique ;
  • encourager les parents à jouer un rôle actif dans l'éducation de leurs enfants.
 
Protection des enfants
 
Pour s'assurer que tous les membres de la communauté comprennent et respectent les droits des enfants, Vision Mondiale s'engage à :
  • enseigner les droits des enfants à la communauté ;
  • créer un réseau de citoyens pour défendre les enfants et promouvoir leurs droits ;
  • mettre en place des clubs pour enfants où ils peuvent grandir et développer leur créativité et leur confiance en eux ;
  • organiser des parlements d'enfants dans les écoles pour que les enfants s'entraînent à partager leurs opinions ;
  • réduire le nombre d'enfants qui se marient avant l'âge de dix-huit ans.

 
Protection des enfants
  • 1 réunion sur la protection de l’enfance et des initiatives de défense des droits a été dirigée par des membres de la communauté, qui a aidé à informer le gouvernement sur les moyens d’assurer la sécurité des enfants.
  • 1 plan conjoint a été rédigé entre les partenaires communautaires, ce qui aidera à bâtir de manière durable une communauté plus sécuritaire et plus solidaire pour les enfants.
  • 1269 adultes ont appris comment accéder aux services et à l’information pour assurer la sécurité des enfants et les aider à comprendre comment bâtir une communauté plus sûre pour les enfants.
  • 18 initiatives de sensibilisation en faveur de la sécurité et de la protection des enfants ont été dirigées par des femmes et des enfants, leur donnant les moyens de changer leur communauté pour le mieux.
  • 20 femmes et hommes des groupes communautaires partenaires ont participé à une formation, apprenant comment travailler plus efficacement pour améliorer le bien-être des enfants.
  • 2606 adultes ont appris comment accéder aux services et à l’information pour assurer la sécurité des enfants et les aider à comprendre comment bâtir une communauté plus sûre pour les enfants.
  • 18 politiques de protection de l’enfance recommandant des plans pour les enfants et les jeunes ont été présentées aux gouvernements locaux
Éducation
  • 10 nouveaux clubs de lecture ont été lancés, pour aider les enfants à lire et à développer de bonnes habitudes de lecture.
  • 30 personnes ont assisté à des réunions de plaidoyer, leur permettant de devenir des agents de changement et de suivre les progrès réalisés dans leur communauté.
Foi
  • 5 réunions ou visites à domicile ont été organisées par des dirigeants communautaires et confessionnels afin de soutenir les familles et d’offrir une aide supplémentaire aux parents qui font face à des difficultés.
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Missirah

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Missirah

Éducation
 
Missirah manque d'enseignants qualifiés et de matériel d'enseignement approprié. Les écoles font souvent la grève à cause du soutien limité, privant les enfants de parties importantes de leur éducation. De nombreux enfants abandonnent l'école afin de soutenir leur famille. Les filles arrêtent généralement l'école tôt pour se marier ou pour participer aux tâches domestiques. Les parents sont souvent pris par leur travail et jouent un rôle limité dans l'éducation de leurs enfants. 
 
Les enfants en situation de handicap sont les plus discriminés et ne peuvent fréquenter l'école à cause de l'inaccessibilité. De fait, la plupart sont forcés à rester à la maison au lieu de poursuivre leur éducation.
 
Protection des enfants
 
Les droits des enfants et leur protection sont des sujets méconnus des adultes et des enfants dans la communauté. Les enfants doivent souvent prendre part au travail agricole et aux tâches domestiques pour soutenir leur famille. Peu d'entre eux possèdent un certificat de naissance, ce qui risque de les empêcher d'achever leurs études et les rend invisibles aux yeux du gouvernement.
 
Il est peu commun de valoriser la voix des enfants, et leur opinion est rarement consultée lors de la prise de décisions qui concernent leur vie quotidienne. Les filles et les enfants en situation de handicap sont les plus défavorisés. En effet, des filles d'à peine 12 ans sont préparées au mariage et des enfants en situation de handicap sont parfois abandonnés par leur famille.

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Missirah, Sénégal, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.