Kamuda

Actualités de la communauté Kamuda

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté de Kamuda se situe dans l’est de la partie enclavée de l’Ouganda, près du lac Kyoga. Le paysage est un mélange de savane boisée, de terre rosâtre, et de prairies. Il y a deux saisons des pluies et deux saisons sèches.

La population de cette région est traditionnellement agropastorale et les différents foyers sont réunis en un seul clan. Il y a deux ethnies principales dans la région : les Kumam et les Iteso. D’autres ethnies, moins représentatives, sont également présentes. La plupart des familles vivent dans des logements modestes à la toiture de chaume. Parmi les 23 900 habitants, nombreux sont dans une situation d’extrême vulnérabilité.​ 

  • 4,637 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 320 jeunes dirigent ou assistent aux parlements d'enfants pour défendre leurs droits et influencer les décisions locales
  • 4 enfants handicapés ont reçu des soins médicaux, des améliorations au niveau de l'accessibilité et de l'équipement
  • 450 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 4 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 167 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur education
  • 4 écoles ont été rénovées ou équipées avec du matériel éducatif pour fournir aux élèves un meilleur milieu d'apprentissage
  • 100 personnes ont reçu des formations professionnelles en commerce et en finance, améliorant leurs chances de gagner un revenu stable
  • 600 agriculteurs ont appris des techniques pour améliorer la production animale et le rendement des cultures afin de mieux subvenir aux besoins de leurs enfants et de leur famille.
  •  300 agriculteurs ont reçu du bétail, des graines ou des outils pour améliorer leur rendement et mieux subvenir aux besoins de leurs enfants et de leur famille.
  • 541 enfants et adultes sont membres des groupes d'épargne, aidant les familles à répondre à leurs besoins financiers et à avoir accès à de petits prêts
  • 270 groupes d’épargne aident les adultes et enfants à économiser et à obtenir des prêts pour faire croître leurs entreprises ou couvrir des dépenses de base
  • 300 enfants et adultes ont reçu des fruits et légumes nutritifs qui ont poussé dans les jardins communautaires, scolaires ou familiaux
  • 300 jardins aident les familles, groupes communautaires ou écoles à fournir des aliments nutritifs aux enfants
  • 50 animaux de ferme ont été distribués aux familles pour leur fournir des moyens pour mieux prendre soin de leurs enfants
  • 4 personnes, incluant les enfants, bénéficient de latrines et ont un meilleur accès à l’assainissement                                                                                                                                                                                                                        

Explorez Kamuda

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Kamuda

Éducation
Les enfants ont du mal à étudier et à apprendre correctement à Kamuda. Les 16 écoles de la communauté sont mal réparties et surpeuplées. Il y a donc un manque criant de salles de classe, de pupitres et de matériel éducatif. Le ratio élèves/enseignant est de 1 enseignant pour 163 élèves. Les enfants sont nombreux à devoir parcourir plus de cinq kilomètres pour rejoindre l’école la plus proche. Ils arrivent souvent en retard et fatigués sur un lieu bien souvent temporaire, qui ne dispose pas de latrines convenables et où il arrive même que la salle de classe se trouve à l’extérieur. Cet environnement sape considérablement la motivation des étudiants.

La plupart des parents à Kamuda n’ayant eux-mêmes pas pu terminer l’école, ne voient pas l’intérêt de pousser leurs enfants à le faire. Dans une telle situation, les résultats scolaires se mettent à chuter et la majorité des enfants finissent par arrêter complètement l’école avant d’avoir acquis les compétences nécessaires à l’amélioration de leur sort.

Soins de santé
À Kamuda, où la durée de vie est de 48 ans, plusieurs facteurs menacent sérieusement la santé des enfants. Le manque de personnel soignant dans les deux centres de santé de la région ne permet pas de répondre ne serait-ce qu’à la moitié des besoins de la population. Les soins apportés aux femmes et à leurs nourrissons s’effectuent dans les centres de santé où se trouvent tous les autres patients, exposant mère et enfants aux maladies.

VIH et sida
Kamuda n’a pas de stratégie communautaire en matière de prévention du VIH, de soins ou de soutien aux personnes vivant avec le VIH ou le sida. Les programmes volontaires de conseils et de dépistage sont incohérents et de nombreuses personnes ne connaissent pas leur état sérologique.

Certaines personnes au courant de leur séropositivité préfèrent la cacher aux autres, par peur d’être stigmatisés. D’autres continuent d’afficher des comportements à haut risque, mettant en danger les enfants et la jeunesse, avec le risque que ces derniers perpétuent le cycle de la maladie. Malheureusement, les personnes atteintes du VIH ou du sida manquent bien souvent des compétences pratiques leur permettant de se soigner, et ont un accès très réduit aux activités génératrices de revenus qui leur permettraient d’améliorer leurs conditions de vie.

Eau et Installations sanitaires
À Kamuda, de nombreuses familles vivent dans des zones lacustres propices au paludisme et les parents ne sont souvent pas suffisamment au fait des risques que présente le fait de boire l’eau de sources non protégées. Mais pour beaucoup, ces sources sont leur seul choix et les familles ne peuvent empêcher les enfants de boire l’eau du lac non traitée, qui les expose aux diarrhées et aux infestations par vers. Le manque d’installations sanitaires de base ne fait qu’aggraver cette situation : seulement 42 % de la population a accès aux latrines.  ​

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Kamuda, Ouganda, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès