Achham Ouest

Actualités de la communauté Achham Ouest

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


Accham Ouest abrite 30 300 personnes dont plus de la moitié sont des enfants. Dans cette communauté, beaucoup survivent grâce aux ressources naturelles. Toutefois les changements de températures et les catastrophes telles que les inondations et les glissements de terrain ont affecté les récoltes et causé des pénuries alimentaires. 

Les familles les plus défavorisées n’ont pas d’autres choix que de faire travailler leurs enfants plutôt que de les envoyer à l’école. Les pères partent pour l’Inde, laissant leur femme s’occuper de la famille. Le système de castes traditionnel est aussi profondément ancré. Les Dalits, ou la caste la plus basse, sont souvent interdits d’accès aux services essentiels et ne peuvent pas participer aux opportunités de développement. Le mariage précoce et les pratiques culturelles discriminatoires sont courants dans la communauté.
  • 1,160 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 1,160 jeunes dirigent ou assistent aux parlements d'enfants pour défendre leurs droits et influencer les décisions locales
  • 1 parlement d'enfants encourage les jeunes à défendre leurs droits et à participer aux décisions communautaires
  • 1 enfant handicapé a reçu des soins médicaux et des améliorations au niveau de l'accessibilité
  • 1,160 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 106 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 114 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur éducation
  • 26 écoles ont été rénovées ou équipées avec du matériel éducatif pour fournir aux élèves un meilleur milieu d'apprentissage
  • 368 parents ont été formés sur les bonnes pratiques de nutrition et sur les manières de protéger la santé de leurs enfants
  • 44 enfants mal nourris ont été inscrits à des programmes de nutrition et surveillés pour s'assurer qu'ils grandissent en bonne santé
  • 4,798 femmes ont été conseillées sur la manière de se soigner correctement ainsi que leurs bébés au cours de la grossesse et après
  • 1,015 enfants et adultes ont appris l'importance de la salubrité de l'eau, des bonnes pratiques sanitaires et hygiéniques pour rester en bonne santé
Éducation
Pour s’assurer que les enfants bénéficient d’un enseignement de qualité, Vision Mondiale aidera la communauté à :
  • comprendre l’importance de l’éducation en bas-âge et former les enseignants de préscolaire ;
  • promouvoir l’éducation équitable pour tous les enfants, y compris les filles et les enfants issus de la caste des Dalits ;
  • améliorer l’environnement d’apprentissage des écoles et encourager les enseignants à utiliser des méthodes adaptées aux enfants ;
  • augmenter la fréquentation des enfants à l’école et promouvoir l’importance de l’éducation et des compétences élémentaires.
Soins de santé
Vision Mondiale s’associera aux parrains canadiens et à la communauté pour :
  • améliorer les pratiques alimentaires pour réhabiliter les enfants et prévenir la malnutrition ;
  • encourager des habitudes sécuritaires et saines pour les nouvelles mères et les femmes enceintes, ainsi qu’une formation en nutrition ;
  • s’assurer que les enfants soient protégés contre les maladies communes et fournir des informations sur les méthodes de prévention ;
  • sensibiliser la communauté aux bonnes pratiques sanitaires et d’hygiène pour remédier aux traditions culturelles dangereuses.
Développement économique
Afin d’aider les familles à sortir de la précarité et à se projeter dans un meilleur avenir financier, Vision Mondiale travaillera à :
  • augmenter le rendement et les revenus des fermes en formant les familles et en leur fournissant des technologies modernes ;
  • améliorer les systèmes d’irrigation et établir des réseaux pour faciliter l’accès des agriculteurs aux services ;
  • garantir que les familles marginalisées adhèrent à des groupes de prêts et à des opportunités d’entreprise coopérative ;
  • créer des groupes d’épargne et promouvoir la participation, notamment pour les mères et les chefs de famille.

Explorez Achham Ouest

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Achham Ouest

Éducation
Les enfants d’Accham Ouest luttent pour avoir une éducation de qualité. La communauté est mal informée sur l’importance du développement de la petite enfance. Par conséquent, il y a peu d’établissements préscolaires et les centres existants n’ont pas les ressources ou le personnel nécessaire au bon fonctionnement de leurs programmes.  

Les parents peinent à payer les frais de scolarité et à trouver du temps pour aider leurs enfants avec leurs études. À cause de la pauvreté, les enfants abandonnent l’école et commencent à travailler prématurément. Les écoles ont besoin de matériel d’apprentissage à jour, d’un meilleur équipement et d’enseignants motivés.  

Soins de santé
À Accham Ouest, les enfants et les femmes enceintes souffrent de malnutrition. La majorité des mères sont mal informées sur l’alimentation, l’allaitement et sur la manière de cultiver des légumes ou de cuisiner des repas équilibrés. Nombre de familles ont un accès limité à la nourriture à cause des faibles revenus et, souvent, les enfants souffrent de sévère malnutrition. Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement vulnérables aux maladies dues à la mauvaise qualité de l’eau et du système sanitaire. 

Une pratique culturelle appelée « chaupadi » oblige les jeunes filles à passer la durée de leurs menstruations dans un cabanon. Non seulement cela marginalise les femmes, mais cela leur fait également prendre le risque de contracter des maladies dues à des conditions insalubres. De plus, le mariage précoce chez les filles qui souffrent déjà de malnutrition mène souvent à la naissance de bébés en insuffisance pondérale, perpétuant ainsi le cycle de la mauvaise nutrition. Les centres de santé manquent de ressources pour traiter les patients ; par conséquent, de nombreuses familles préfèrent se rendre chez les guérisseurs de la communauté. 

Développement économique 
À Accham West, le manque d’opportunités d’emploi engendre des problèmes de santé, de protection et financiers. La plupart des habitants ne possèdent pas de terre et sont contraints de travailler pour d’autres agriculteurs ou d’occuper un emploi à bas salaire. Ceux qui ont des parcelles ont des connaissances techniques insuffisantes, et manquent de systèmes d’irrigation ou de fonds nécessaires à l’augmentation du rendement. 

Les habitants d’Accham Ouest ont peu de moyens d’épargner pour l’avenir. La communauté n’a pas les structures nécessaires pour permettre aux familles de mettre de l’argent de côté. De plus, certains pères luttent contre l’alcoolisme et la dépendance au jeu. Ces difficultés personnelles peuvent aussi restreindre la capacité des familles à économiser et dépenser de manière réfléchie.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Achham Ouest, Népal, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.