Achham Est

Actualités de la communauté Achham Est



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


La communauté d’Achham Est abrite près de 30 000 personnes, dont la plupart s’appuient sur les ressources naturelles et l’agriculture pour survivre. Les changements climatiques et autres catastrophes comme les sécheresses, les séismes et les glissements de terrain ont des répercussions sur les récoltes et entraînent des pénuries alimentaires. Il n’y a pas beaucoup de travail dans la communauté ; ce qui contraint souvent les parents et parfois même les enfants à partir pour de grandes villes ou d’autres pays, comme l’Inde, pour trouver un emploi.

Dans cette communauté, les filles et les femmes sont vulnérables et désavantagées. Les jeunes filles sont régulièrement sujettes au mariage précoce. Près de 15 % des femmes se sont mariées avant l’âge de 15 ans, tandis que 64 % se sont mariées entre 15 et 19 ans. Elles sont souvent victimes de violence fondée sur le sexisme et sont discriminées, notamment dans l’éducation, le travail et l’accès à une alimentation adéquate. 

Les Dalit étaient traditionnellement considérés comme la caste la plus basse, ce sont ceux qui souffrent le plus à Accham Est. Les femmes sont encore plus vulnérables dans ces communautés-là. Bien que le gouvernement ait banni la discrimination des castes, les traditions culturelles sont difficiles à briser et les familles et enfants Dalits sont souvent exclus de la société.
Éducation​
  • 11 plans d’action pour l’éducation ont été présentés aux gouvernements locaux, donnant aux communautés plus de possibilités d’améliorer la scolarité formelle des enfants.
  • 522 membres de la communauté ont été sensibilisés grâce aux campagnes d'éducation et de sensibilisation, les aidant à apprendre pourquoi tous les enfants devraient aller à l’école.
Santé et nutrition​
  • 154 soignants qui s'occupent d'enfants souffrant d’insuffisance pondérale ont suivi une formation en nutrition et ont appris comment fournir des repas santé favorisant la croissance des enfants.
  • 1984 mères et soignants ont joint des groupes de soutien pour mères
  • 255 jeunes ont reçu des formations sur la nutrition et des sujets liés
  • 2632 garçons et filles ont fait vérifier leur taille et leur poids, ce qui a permis aux travailleurs de la santé de vérifier si les enfants grandissent en santé et reçoivent une bonne nutrition.
  • 4 centres de soins locaux offrent un contrôle de la croissance ainsi que des conseils sur l’alimentation des bébés et des jeunes enfants
  • 5 centres de naissance disposent désormais d’assistants aux naissances qualifiés
  • 5 établissements de santé locaux et les centres de naissance disposent désormais des équipements essentiels pour assurer la santé des mères et des enfants, ainsi que pour la nutrition
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019
Éducation
Pour s’assurer que les enfants bénéficient d’un enseignement de qualité, Vision Mondiale aidera la communauté à :
  • améliorer le cadre d’apprentissage des écoles, la qualité de l’enseignement et les méthodes d’enseignement ;
  • augmenter la présence des enfants à l’école et promouvoir l’importance de l’éducation et des compétences élémentaires ;
  • développer les centres de la petite enfance existants pour que les enfants âgés de moins de 5 ans puissent en profiter ;
  • promouvoir l’importance de l’éducation en bas âge auprès des parents et des membres de la communauté.
Soins de santé
Vision Mondiale s’associera aux parrains canadiens et à la communauté pour :
  • améliorer les pratiques alimentaires afin de réduire la malnutrition et d’assurer la bonne croissance des enfants ;
  • encourager les habitudes sécuritaires et saines pour les nouvelles mères et les femmes enceintes, ainsi qu’une formation sur la nutrition ;
  • s’assurer que les enfants soient protégés des maladies communes et fournir des informations sur les méthodes de prévention ;
  • former les membres de la communauté aux pratiques sanitaires et d’hygiène afin d’améliorer la santé des enfants et des familles.
Protection des enfants
Pour s’assurer que les enfants et les jeunes puissent bénéficier d’un environnement sécuritaire et protégé, Vision Mondiale travaillera à :
  • mettre en place des activités qui seront bénéfiques à la croissance des enfants vulnérables et à leur intégration dans la communauté ;
  • garantir que les familles et enfants vulnérables soient encouragés à participer aux programmes de développement de la communauté ;
  • augmenter les suivis de la santé, du bien-être et du niveau d’éducation des enfants au sein de la communauté.

Explorez Achham Est

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Achham Est

Éducation
L’éducation constitue une autre préoccupation majeure dans la communauté d’Accham Est, notamment vis-à-vis des cycles moyens et supérieurs. Les écoles manquent d’enseignants qualifiés, d’aides appropriées à l’enseignement et d’établissements adéquats. Ceci contribue à offrir un cadre d’apprentissage inadapté. Les classes sont surchargées et les comités de gestion n’accordent pas de temps à l’amélioration de la qualité de l’enseignement. De plus, peu de membres de la communauté sont investis, rendant mauvaises l’organisation et l’évaluation des étudiants.

Ces facteurs ont contribué au faible taux d’inscription et au taux élevé d’abandon. Les parents n’ont pas les moyens de payer les frais de scolarité et ne sont pas conscients de l’importance de l’éducation, ils n’en font donc pas une priorité. D’autres facteurs tels que la distance entre la communauté et l’école et l’absence d’activités extrascolaires diminue l’attrait des enfants pour l’apprentissage.

La discrimination de genre et les pratiques comme le mariage précoce empêchent les filles d’atteindre leurs objectifs scolaires. Les parents de la communauté n’ont pas conscience de l’importance des établissements préscolaires. Par conséquent, les enfants de trois à cinq ans ne bénéficient que rarement d’éducation en bas âge et manquent ainsi une opportunité de développer d’importantes aptitudes sociales.

Soins de santé
À Achham Est, la santé et la nutrition constituent des problèmes majeurs pour les enfants et les familles. Le manque de sensibilisation et d’informations contribue à la malnutrition des mères, aussi bien avant qu’après l’accouchement. Les femmes enceintes manquent d’informations sur le comportement à adopter et ne se rendent pas dans des centres de santé au cours de leur grossesse. Les mères gèrent souvent d’importantes charges de travail et ne peuvent pas nourrir leurs enfants convenablement. La malnutrition est de plus en plus courante à cause des limites de la nourriture, tant au niveau de la quantité que de la qualité.

Les enfants de moins de cinq ans sont régulièrement sujets aux maladies telles que les infections respiratoires aiguës ou la diarrhée, notamment car la communauté n’est pas bien informée sur la manière de prévenir, de gérer et de soigner les maladies. Les difficultés financières et la discrimination des castes empêchent également les familles d’accéder aux services de santé. Les centres de santé de la région manquent souvent d’équipement adapté et de ressources pour traiter les patients. Par conséquent, lorsque les enfants sont malades, les familles vont voir les soigneurs de la communauté plutôt que de se rendre dans un de ces centres.

Protection des enfants
À Achham Est, le bien-être, la sécurité et la protection des enfants constituent un autre problème majeur. Les enfants souffrent non seulement de la perturbation de leurs besoins essentiels tels que la nutrition, un abri décent et des soins de santé, mais ils sont également vulnérables à des pratiques sociales dangereuses. Les enfants non scolarisés sont souvent sujets au travail des enfants, qui peut s’avérer sale, dangereux et dégradant. La communauté n’accorde pas la priorité à la protection des enfants, par conséquent nombre d’entre eux se retrouvent vulnérables et sans voix.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Achham Est, Népal, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.