Khan Uul

Actualités de la communauté Khan Uul

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques exemples de nos réalisations rendues possibles par votre soutien en 2017 :


L’enfant que vous parrainez vit à Khan Uul en Mongolie, à 46 kilomètres du centre d’Oulan-Bator, la capitale. Khan Uul est le second plus grand des 8 districts d’Oulan-Bator et une des zones les plus défavorisées. La majorité des familles vivent dans des quartiers surpeuplés dans des yourtes, la tente ronde traditionnelle mongole faite de feutre. Il existe une pénurie des services élémentaires; les familles sont alors confrontées à des conditions hygiéniques et sanitaires médiocres. De nombreuses personnes de cette communauté proviennent de zones rurales et ne peuvent pas se permettre de s’inscrire à Oulan-Bator. De fait, elles ne peuvent pas bénéficier des aides et des services sociaux. Presque 40 % des familles à Khan Uul sont dans le besoin. Souvent, elles ne gagnent que 5 $ par mois, ce qui engendre des conditions difficiles pour le développement sain des enfants.​
  • 1,056 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 717 enfants handicapés ont reçu des soins médicaux, des améliorations au niveau de l'accessibilité et de l'équipement
  • 110 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 6 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 1,015 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication
  • 750 enfants et membres de la communauté sont mieux équipés pour se protéger des catastrophes et réagir en cas d'urgence
  • 77 travailleurs et bénévoles de la santé ont été formés pour fournir des soins sanitaires de qualité, notamment aux femmes et aux enfants
  • 1 centre de santé a été rénovés pour améliorer les soins aux enfants et familles
  • 289 personnes ont reçu des formations professionnelles en commerce et en finance, améliorant leurs chances de gagner un revenu stable
  • 1,120 enfants et adultes sont membres des groupes d'épargne, aidant les familles à répondre à leurs besoins financiers et à avoir accès à de petits prêts
  • 56 groupes d’épargne aident les adultes et enfants à économiser et à obtenir des prêts pour faire croître leurs entreprises ou couvrir des dépenses de base      
  • 1,200 enfants et adultes ont appris l'importance de la salubrité de l'eau, des bonnes pratiques sanitaires et hygiéniques pour rester en bonne santé
     

Explorez Khan Uul

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Khan Uul

Santé et nutrition
À Khan Uul, en raison des conditions de vie extrêmement difficiles et de la rareté d’une alimentation nutritive régulière, les enfants sont vulnérables à la malnutrition et à la maladie. L’alimentation ne contient pas suffisamment de légumes; elle est presque essentiellement constituée de pommes de terre et de nouilles de blés, des aliments ne contenant pas les micronutriments, les vitamines et les minéraux essentiels. De nombreux enfants à Khan Uul souffrent d’anémie (provenant d’un manque de fer) et de rachitisme (provenant d’un manque de vitamine D). La malnutrition affaiblit les enfants, ce qui ne favorise pas leur apprentissage à l’école. Les enfants de Khan Uul sont exposés à l’eau non potable et aux mauvaises installations sanitaires. De nombreuses familles n’ont pas de véritables toilettes. Les habitants peuvent acheter de l’eau, mais le prix est souvent très élevé. Même lorsqu’il existe une distribution centralisée de l’eau, boire de l’eau non bouillie n’est pas sécuritaire. Khan Uul possède des services de santé inadaptés et les fournisseurs de santé n’ont qu’un savoir et des compétences limités. Prendre un bus pendant 90 minutes pour aller au centre-ville pour bénéficier de soins de santé est trop onéreux. Il n’y a pas de spécialistes médicaux, l’équipement est souvent cassé ou obsolète et les tests peuvent être chers. Tous ces facteurs affectent la santé et le bien-être des enfants.

Le parrainage permettra :

  • d’accroître l’accès des familles aux centres de santé et à une alimentation nutritive et saine ;
  • de construire de nouveaux puits et de réparer les anciens pour l’eau potable ;
  • d’éduquer la communauté quant aux bonnes pratiques sanitaires et d’hygiène.

L’importance de l’éducation
À Khan Uul, le taux d’inscription à l’école est inférieur à la moyenne nationale, car la plupart des familles ne peuvent pas se permettre l’achat de fournitures et d’uniformes ou d’autres coûts. De plus, parfois les parents ne réalisent pas l’importance de l’éducation, ce qui signifie que les enfants ne sont pas encouragés à aller à l’école. À cause des enseignants mal formés, des classes surchargées, du manque d’eau, de toilettes et de chauffage adapté aux conditions météorologiques extrêmes en hiver, les enfants ont beaucoup de difficultés d’apprentissage. Il y a peu d’enseignants spécialement formés pour les enfants marginalisés ou souffrant d’un handicap, les enfants n’obtiennent donc pas le soutien nécessaire pour atteindre leur plein potentiel.

Le parrainage permettra :

  • de réduire le taux d’abandon des enfants en âge d’aller à l’école ;
  • de nous assurer que les enfants ont les fournitures nécessaires pour réussir à l’école ;
  • de sensibiliser la communauté à l’importance de l’éducation et augmenter la participation des enfants et des parents à des activités liées à l’école.

Possibilités de génération de revenus
Il y a peu de possibilités de génération de revenus. Sous l’influence soviétique, Khan Uul était un district industriel, mais cette base économique s’est effondrée à la suite de la chute du communisme et de la dégradation des structures industrielles. Les habitants manquent de compétences pour trouver un travail stable, ce qui est déjà rare. Ceci a poussé les enfants à rejoindre la population active pour aider leur famille; ils travaillent en tant qu’assistants de bus, transporteurs de charbon ou encore en tant que jockeys. À Khan Uul, le taux de chômage pour les personnes en âge de travailler est de 45 %. Un flux de personnes en provenance de zones rurales a accru la demande face au peu d’emplois existants. Il est difficile de se rendre dans le centre de la ville pour travailler; un trajet en bus peut durer 180 minutes aller-retour et coûte cher. Le manque d’options génératrices de revenus pour les parents affecte la santé et les opportunités scolaires des enfants.

Le parrainage permettra :

  • de contribuer à la création de nouvelles opportunités économiques pour augmenter les revenus des familles ;
  • de diversifier les cultures dans le secteur agricole et les opportunités de marché ;
  • de former les familles à la gestion des revenus du foyer.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Khan Uul, Mongolie, est en phase 3

PHASE 3: Optimiser la durabilité

Les enfants et les familles bénéficient de meilleures conditions de vie. Ils sont prêts à devenir indépendants et à continuer le travail que vous avez aidé à démarrer. Nous vous invitons à aider un autre enfant et communauté!