Kaedi

Actualités de la communauté Kaedi

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques exemples de nos réalisations rendues possibles par votre soutien en 2017 :


L'enfant que vous parrainez vit dans la communauté Kaedi, située dans une région vaste et peuplée et constituée de plateaux et de plaines le long du fleuve Sénégal. La végétation est sahélienne avec quelques buissons et arbres ainsi que de l'herbe. Les températures peuvent atteindre les 45 °C, avec une longue saison sèche et une courte saison des pluies. Les précipitations sont en baisse constante depuis les années 1970 : 35 à 45 cm par an à l'époque et 10 cm par an au début des années 1990. Cela a déréglé l'équilibre de l'environnement, entraînant de profonds changements économiques et sociaux et mettant fin au mode de vie nomade. Aujourd'hui, la région est principalement occupée par des agriculteurs et des pêcheurs. Les parents démunis sont souvent forcés de marier leurs filles très jeunes, ce qui entraîne une spirale de la pauvreté.
  • 5 jeunes dirigent ou assistent aux parlements d'enfants pour défendre leurs droits et influencer les décisions locales
  • 1 parlement d'enfants encourage les jeunes à défendre leurs droits et à participer aux décisions communautaires
  • 21 survivants de la violence ont reçu un soutien pour les aider à faire face au traumatisme et récupérer 
  • 161 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 1 club est mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 149 enfants mal nourris ont été inscrits à des programmes de nutrition et surveillés pour s'assurer qu'ils grandissent en bonne santé
  • 426 enfants et adultes sont membres des groupes d'épargne, aidant les familles à répondre à leurs besoins financiers et à avoir accès à de petits prêts
  • 26 groupes d’épargne aident les adultes et enfants à économiser et à obtenir des prêts pour faire croître leurs entreprises ou couvrir des dépenses de base

Explorez Kaedi

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Kaedi

Éducation
Bien que Kaedi possède 17 écoles publiques et 4 écoles privées, le niveau d'éducation est toujours l'un des plus bas (voire le plus bas) du pays. Beaucoup de parents ne savent ni lire, ni écrire et ne connaissent souvent pas l'importance de l'école. Il y a beaucoup de barrières à l'obtention d'une bonne éducation à Kaedi, dont le manque d'enseignants qualifiés et la distance des écoles. La pauvreté chronique force souvent les enfants à se retrouver à la rue et cela a de nombreuses conséquences, dont un taux élevé d'abandon, le travail des enfants, le mariage précoce pour les filles et une plus grande vulnérabilité à la malnutrition et aux maladies. L'incapacité du système scolaire à répondre aux besoins des enfants de Kaedi signifie souvent que les enfants tombent dans la délinquance juvénile, l'exploitation, le travail des enfants et l'échec scolaire. Dans un tel environnement, il est très difficile pour les enfants d'imaginer une vie différente.

Éduquer les communautés leur permet d'espérer un meilleur avenir, et avec le soutien de Vision Mondiale, les habitants de Kaedi peuvent améliorer l'environnement d'apprentissage à l'école et créer des associations de parents qui sont fonctionnelles, dynamiques et capables d'adopter un rôle de leadership. À court terme, nous soutiendrons l'éducation maternelle, aiderons les personnes handicapées, construirons des bibliothèques et des latrines dans les écoles et améliorerons les aires de jeux. Parce que nous travaillons main dans la main avec cette communauté, les habitants assumeront progressivement des rôles importants dans le système d'éducation revitalisé et les résultats scolaires en seront améliorés.

Santé
Le gouvernement de Mauritanie s'est engagé à améliorer les soins de santé à Kaedi en pourvoyant du personnel à un centre de santé, un centre de dépistage du VIH et 3 postes de santé. L'hôpital a également reçu un chirurgien, un pédiatre et des médecins généralistes. Cependant, il reste beaucoup à faire. Des épidémies de maladies véhiculées par l'eau telles que le paludisme et la diarrhée présentent des risques pour la santé des enfants et des familles. La malnutrition représente elle aussi une difficulté majeure. Le risque est également élevé pour les maladies transmissibles sexuellement, dont le VIH, car beaucoup d'hommes quittent la communauté à la recherche d'un travail et présentent des risques pour leur famille quand ils reviennent. Les établissements et services de base sont inadaptés. Les bâtiments s'effondrent, les travailleurs de la santé ne sont pas correctement formés et les habitants ne connaissent pas les pratiques de prévention et d'hygiène de base qui les aideraient à rester en bonne santé.

Lorsque les habitants sont en mauvaise santé à cause de maladies récurrentes et curables, ils sont moins capables de participer au développement de la communauté. Pour aider à changer ce phénomène, nous formerons des comités locaux pour gérer les soins de santé et encourager la participation à des programmes d'assurance santé communautaires. Ensemble, nous formerons de nouveau le personnel de santé, développerons des campagnes de sensibilisation et fournirons des approvisionnements importants tels que de l'équipement de stérilisation et des médicaments. Il est aussi important d'améliorer les efforts sanitaires et d'hygiène comme le ramassage des déchets et le nettoyage communautaire. Il faut également soutenir les centres de nutrition communautaires gérés par des comités de femmes.

Insécurité alimentaire
La pénurie chronique de nourriture est peut-être le plus important défi de Kaedi et cela entraîne souvent une malnutrition sévère chez les enfants. Le manque de compréhension des méthodes agricoles efficaces empêche les familles de cultiver assez de cultures de qualité, ce qui signifie qu'elles ne peuvent offrir de la nourriture nutritive à leurs enfants. L'augmentation de la désertification (le désert du Sahara gagne du terrain sur les terres arables) réduit également la qualité des sols et les récoltes. Les familles ont besoin de cultiver assez, non seulement pour manger, mais aussi pour vendre, afin qu'elles puissent subvenir aux autres besoins de leurs enfants. Quand elles arrivent à produire un excédent de nourriture, il se vend à des prix très bas sur le marché.

Il devient critique d'organiser et de responsabiliser les agriculteurs et de les rassembler pour un profit mutuel, afin de maximiser la production de cultures et ainsi augmenter leurs revenus. Avec les moyens et compétences horticoles dont ils ont besoin, les agriculteurs seront enfin capables de cultiver assez pour nourrir leurs enfants, gagner un revenu et enrichir leur vie. À court terme, nous fournirons des outils, des semences et une expertise pour augmenter la production. Avec votre aide, les agriculteurs apprendront de nouvelles techniques efficaces et augmenteront leurs récoltes pour pouvoir subvenir à leurs besoins à long terme.

Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Kaedi, Mauritanie, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès