Tenmiya

Actualités de la communauté Tenmiya

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques exemples de nos réalisations rendues possibles par votre soutien en 2017 :


La communauté Tenmiya est située à environ 590 km de la capitale Nouakchott, dans la région la plus démunie du pays, appelée Aftout ou « le triangle de la pauvreté ». Une grande partie de la région vit dans le besoin. Ce sont les femmes et les enfants qui en souffrent majoritairement. 47 % des foyers sont dirigés par des femmes, étant donné que leurs maris s'absentent plusieurs mois par an pour travailler et envoyer de l'argent à leur famille. Cela ajoute un fardeau supplémentaire aux femmes qui deviennent les seules responsables du foyer.

La région est caractérisée par un climat sahélien, sec et poussiéreux, similaire au désert. L'année se compose de 3 saisons différentes : la saison des pluies, de juin à septembre, la saison froide, d'octobre à février, et la saison chaude, de mars à mai. Durant la saison chaude, les températures sont très élevées et peuvent montrer jusqu'à 45 °C à l'ombre en avril et mai. La végétation est principalement constituée d'arbres chétifs et épars, d'arbustes, de buissons et d'herbes. Certaines habitations sont faites de boue et d'autres ressemblent à des tentes et peuvent être ouvertes pendant la saison chaude, pour faire circuler l'air frais.

Les activités économiques principales dans la communauté Tenmiya sont l'agriculture traditionnelle et l'élevage de bétail. Toutes deux sont mises en péril par les sécheresses récurrentes et les invasions de sauterelles. Il y a un taux élevé de migration vers les centres urbains et les pays voisins en quête de meilleures opportunités.

Le taux d'analphabétisme est de 72 %, presque le double du taux national de 39 %. L'eau potable est insuffisante, tout comme les infrastructures de base, telles que les écoles et les cliniques de santé. Les enfants souffrent de malnutrition et 78 % des femmes enceintes accouchent en dehors des établissements de santé.​

  • 140 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 5 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires         
  • 89 enfants mal nourris ont été inscrits à des programmes de nutrition et surveillés pour s'assurer qu'ils grandissent en bonne santé
  • 250 enfants ont été vaccinés pour se protéger contre les maladies évitables
  • 25 travailleurs et bénévoles de la santé ont été formés pour fournir des soins sanitaires de qualité, notamment aux femmes et aux enfants