Mwatate

Actualités de la communauté Mwatate

Ensemble, nous changeons concrètement la vie des enfants, des familles et des communautés. Voici quelques exemples de nos réalisations rendues possibles par votre soutien en 2017 :


La communauté Mwatate vit dans la province de la côte du Kenya. La région est bordée par une réserve naturelle du parc national du Tsavo Est, où vivent de nombreux animaux sauvages tels que des rhinocéros noirs, des buffles du Cap, des éléphants, des léopards et des lions.

Il y a deux saisons des pluies. Le reste de l'année, le climat est sec, avec des sécheresses fréquentes. Les « longues pluies » durent d'avril à juin et les « courtes pluies » d'octobre à novembre. Cependant, le changement climatique a des répercussions sur le pays. Les saisons deviennent imprévisibles, ce qui rend difficile la plantation des cultures. Ces dernières années, les pluies ont commencé tard et se sont arrêtées tôt. Certaines zones n'ont pas eu de pluie du tout. Autre phénomène récent : les écarts extrêmes de température, avec des températures parfois très chaudes ou très froides imprévisibles.

Ici, la plupart des familles sont des agriculteurs et leurs ressources dépendent de leurs cultures pluviales. La majorité des familles vivent dans le besoin. Le changement climatique affecte la production agricole et les familles n'ont alors pas suffisamment de nourriture et dépendent des aides d'urgence. Seulement 35 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté ; ils travaillent dans des plantations de sisal ou dans des mines.

Votre parrainage aidera cette communauté à faire face à ses défis.​

  • 41 jeunes dirigent ou assistent aux parlements d'enfants pour défendre leurs droits et influencer les décisions locales
  • 1 parlement d'enfants encourage les jeunes à défendre leurs droits et à participer aux décisions communautaires
  • 962 enfants ont reçu des certificats de naissance, leur donnant accès aux droits et services fondamentaux comme la santé et l'éducation
  • 105 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 21 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 397 enfants et adultes sont membres des groupes d'épargne, aidant les familles à répondre à leurs besoins financiers et à avoir accès à de petits prêts
  • 24 groupes d’épargne aident les adultes et enfants à économiser et à obtenir des prêts pour faire croître leurs entreprises ou couvrir des dépenses de base
  • 11,420 enfants et membres de la communauté boivent et cuisinent désormais avec de l’eau potable grâce à de nouvelles sources d'eau ou d'anciennes qui ont été réparées
  • 2,165 personnes, incluant les enfants, bénéficient de latrines et ont un meilleur accès à l’assainissement
  • 105 enfants et adultes ont appris l'importance de la salubrité de l'eau, des bonnes pratiques sanitaires et hygiéniques pour rester en bonne santé

Explorez Mwatate

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Mwatate

Eau, installations sanitaires et hygiène
La diminution des précipitations a entraîné une réduction des niveaux d'eau de 40 % au cours des 10 dernières années. Depuis, les familles n'ont pas suffisamment d'eau pour leur utilisation personnelle et agricole. Certains puits et cours d'eau locaux sont totalement asséchés. En conséquence, les filles passent de longues heures à chercher de l'eau, ce qui affecte leur présence à l'école.

Avec un approvisionnement en eau aussi faible, les familles n'ont souvent pas d'autre choix que de boire et de se laver avec de l'eau non potable. Le taux de maladies véhiculées par l'eau est de 17 %. Parmi les maladies les plus courantes, on compte la diarrhée, la dysenterie et les infections cutanées et oculaires.

Sans eau de pluie pour la production agricole, de plus en plus de personnes ont décidé de brûler et de vendre du charbon pour subvenir à leurs besoins. Pour plus de 95 % des membres de la communauté, le bois est l'unique source de carburant, les arbres sont donc coupés à une vitesse alarmante. Cette dégradation environnementale accroît la pénurie d'eau car les forêts sont nécessaires à l'entretien naturel des sources d'eau locales.

Votre soutien permettra d’aider les enfants et les familles à obtenir plus d'eau potable en permettant :

  • de soutenir les communautés dans la construction de nouvelles sources d'eau et restaurer les sources existantes ;
  • de créer et de former des associations pour l'entretien des ressources en eau ;
  • d'éduquer les membres de la communauté sur les pratiques d'hygiène et sanitaires ;
  • de travailler avec les communautés et d'autres partenaires pour la reforestation et la préservation de l'environnement.

Éducation et ressources
Dans cette communauté, les mauvais résultats scolaires sont une préoccupation majeure. 53 % des enfants en troisième année sont incapables de lire une histoire de deuxième année en Kiswahili, la langue nationale. L'absentéisme est une des causes des mauvais résultats. Chaque jour, 4 enfants sur 10 ne vont pas à l'école. Ceci est dû à la pauvreté, à la distance de l'école, à la nourriture inappropriée pour les enfants et parfois aussi aux animaux sauvages de la zone qui rendent le trajet de l'école dangereux.

Un tiers (35 %) des élèves ne vont pas au secondaire après avoir terminé l'école primaire. De nombreux parents pensent que passer 8 ans à l'école est suffisant.

Le taux de chômage est élevé et les revenus sont faibles : 65 % des familles vivent en-dessous du seuil de pauvreté. Bien que l'école primaire soit gratuite, certains parents et tuteurs ne peuvent pas assumer les dépenses de base pour l'éducation de leurs enfants, tels que les fournitures scolaires ou les uniformes. Ceci empêche certains enfants d'aller à l'école, notamment les orphelins et les enfants provenant de familles extrêmement défavorisées. De plus, il y a peu de possibilités d'emploi pour les jeunes qui abandonnent l'école.

Votre soutien aidera plus d'enfants à obtenir une éducation et les revenus dont ils ont besoin en permettant :

  • de soutenir des communautés dans la mise en place de programmes d'amélioration de la présence et des résultats à l'école ;
  • d'encourager les parents et les tuteurs à jouer un rôle actif dans l'éducation de leurs enfants ;
  • de fournir un soutien scolaire aux orphelins, aux enfants vulnérables et souffrant d'un handicap ;
  • de soutenir les familles qui s'occupent d'orphelins et de mettre en place des groupes de soutien pour les personnes souffrant du SIDA et de créer des activités génératrices de revenus ;
  • d'organiser une formation professionnelle pour les jeunes et les soutenir dans le lancement d'un petit commerce;
  • de promouvoir la croissance de cultures générant des revenus, résistantes à la sécheresse et aux animaux.

Sécurité alimentaire, nutrition et santé
Plus de 90 % de la population dépend des cultures pluviales pour leur alimentation et leurs revenus. En raison des sécheresses prolongées, les familles n'ont pas suffisamment de nourriture pour survivre toute l'année. La situation est aggravée par les méthodes agricoles inefficaces et le manque de nouvelles technologies agricoles. Malheureusement, la communauté dépend des aides d'urgence pour la plupart de leur alimentation.

Les pénuries de nourriture et le manque de diversité nutritionnelle affectent la santé des enfants. Plus d’un tiers (39 %) des enfants ont un retard de croissance. Certains vont à l'école sans avoir déjeuné et passent la journée sans manger. Ceci nuit à leur concentration et finit par avoir des répercussions sur leurs résultats scolaires.

Les enfants souffrant de malnutrition sont également plus sensibles aux maladies. Ici, les infections respiratoires sont la cause principale de maladie et de décès chez les enfants.

Environ 8 % des membres de la communauté ont été testés positifs au VIH, 11 % des enfants sont orphelins, certains dont les parents sont décédés des suites de maladies liées au sida.

Votre soutien permettra d’aider les enfants et les familles à vivre en bonne santé en permettant :

  • de former les agriculteurs à des techniques améliorées de production agricole ;
  • d'offrir des graines améliorées résistantes à la sécheresse aux familles vulnérables et celles qui s'occupent d'orphelins ;
  • de dépister les enfants souffrant de malnutrition et de former les parents et le personnel de santé sur les manières de prévenir la malnutrition, telles que la préparation d'une alimentation saine en utilisant des aliments nutritifs disponiples localement ;
  • de soutenir des interventions pour la santé des mères et de leurs enfants, y compris pour la prévention et le traitement des maladies courantes ;
  • d’éduquer les membres de la communauté de tous les âges sur les moyens de prévenir la propagation du VIH ;
  • d'augmenter les soins communautaires et le soutien pour les orphelins et les personnes atteintes du sida.​
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Mwatate, Kenya, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès