Loisingha

Actualités de la communauté Loisingha



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.
 

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


Le programme communautaire de Loisingha se trouve dans l’état d’Odisha, au nord-est de l’Inde, et est avant tout rural. Les sécheresses récurrentes ont fait de cette région l’un des districts les plus pauvres de l’Inde. Depuis les années 1980, la fréquence des sécheresses a augmenté au point qu’elles surviennent pratiquement une année sur deux. Ceci a entraîné d’importants dommages aux terres agricoles et forestières, comme la disparition de la couche arable et la perte d’éléments nutritifs par lessivage. Dans une communauté rurale comme Losingha, qui dépend avant tout de l’agriculture comme moyen de subsistance, cela a un impact important sur le revenu. Les autres sources de revenu irrégulier sont le travail journalier et le petit commerce; l’autre possibilité est de migrer loin de sa famille et de sa communauté pour trouver du travail, quand il n’y a plus d’autres options.

Le manque d’accès à des établissements de soins de santé et d’éducation est un autre problème dans la communauté. Les taux de malnutrition chez les enfants de 5 ans et moins sont très élevés, et les mères n’ont pas accès à des soins de santé maternelle appropriés. Le manque de sensibilisation des parents quant à l’importance de l’éducation les empêche d’assurer un suivi des études de leurs enfants, ce qui contribue au taux élevé de décrochage. Les enfants abandonnent aussi l’école en raison des longues distances à parcourir, ce qui fait qu’ils sont à risque de devenir des enfants travailleurs dans la communauté. De plus, le manque d’infrastructures et l’inégalité des services dissuadent les enfants de se rendre à l’école.

Protection des enfants
  • 16 plans d'action ont été élaborés par des défenseurs de la communauté locale, ce qui a permis à un plus grand nombre de personnes de s'impliquer dans le développement de leur communauté.
  • 45 communautés ont un plan afin d'améliorer les conditions de vie des enfants pour que la communauté puisse s’attaquer aux problèmes qui ont une incidence sur le bien-être des filles et des garçons.
  • 105 groupes d’enfants fonctionnent bien
  • 16 communautés ont des stratégies de défense d’un niveau adapté pour protéger les droits des enfants
  • 3150 jeunes participent maintenant à des groupes d’enfants
  • 50 communautés ont créé des unités fonctionnelles de protection des enfants
Éducation
  • 46 centres de développement de la petite enfance sont en place et permettent à un plus grand nombre d'enfants d'âge préscolaire d'avoir accès à l'éducation préscolaire.
Santé et nutrition
  • 1 partenariats a soutenu par Vision Mondiale afin de renforcer les systèmes et ainsi réduire la malnutrition et les maladies infantiles
  • 2 évaluations de la surveillance communautaire sur les questions de santé ont été présentées au gouvernement local, ce qui a aidé à déterminer et à apporter les améliorations nécessaires.
  • 2 campagnes et événements ont eu lieu afin que la communauté puisse discuter des questions de santé, et permettre aux adultes et aux enfants de s’exprimer sur les questions qui les touchent.
  • 375 adolescents ont participé à divers programmes de santé, les aidant à en apprendre davantage sur les bonnes habitudes pour rester en bonne santé.
  • 5 enfants dont la mesure de la partie supérieure du bras indiquait la malnutrition ont maintenant atteint un poids plus sain, ce qui les aide à prendre un meilleur départ dans la vie.
  • 515 femmes enceintes sont inscrites à des cours prénataux, ce qui aide un plus grand nombre de femmes enceintes et de bébés à rester en bonne santé.
  • 55 bénévoles locaux participent activement aux services de santé, de nutrition et d’assainissement, aidant ainsi leur communauté à mieux connaître les questions de santé.
  • 750 adolescentes prennent des suppléments hebdomadaires d’acide folique de fer, afin d'améliorer leur nutrition et leur santé.
  • 8 établissements de soins de santé sont maintenant pleinement fonctionnels et conforment aux normes indiennes de santé publique nécessaires pour servir les patients.
Moyens de subsistance
  • 16 communautés ont utilisé des stratégies et des plans pour réduire l’impact des catastrophes naturelles ou des urgences, aidant les familles à se préparer en cas de catastrophe.
Eau, Assainissement & Hygiène
  • 1163 ménages ont accès à des sources d’eau potable et protégée, ce qui permet aux familles d’avoir accès à de l’eau potable propre toute l’année.
  • 2016 mères ont appris et compris l’importance de l’eau potable, de l’assainissement et d'une bonne hygiène pour protéger leurs enfants de la diarrhée et des maladies.
  • 3548 membres de la communauté ont assisté à des séances de formation sur la santé et l’hygiène, afin d'apprendre à mieux se protéger des maladies, par exemple en se lavant les mains correctement.
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Loisingha

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Loisingha

Éducation
En Inde, le gouvernement a rendu obligatoire pour tous les états de fournir une éducation gratuite aux enfants jusqu’à 14 ans. Toutefois, la qualité de l’éducation reste le plus grand obstacle et de nombreux enfants vivant à Losingha ne vont pas à l’école pour cette raison.

L’un des plus grands problèmes est le manque d’écoles et leur emplacement. Il n’y en a tout simplement pas assez, et celles qui existent sont généralement plutôt éloignées pour les enfants. Dans les écoles existantes, il n’y a souvent pas d’infrastructures de base comme des salles de bain, ce qui rend problématique le fait d’aller à l’école, particulièrement pour les filles. Le nombre inadéquat d’enseignants formés ainsi que le manque de matériel d’apprentissage et d’enseignement ne sont que deux autres des nombreux problèmes. Il y a également une trop grande proportion d’élèves pour le nombre d’enseignants, et tant les enseignants que les élèves s’absentent souvent de l’école. Plusieurs enfants ont des difficultés en lecture et en calcul qui limitent leur progression au-delà de l’école primaire. Le travail des enfants est une importante préoccupation dans la région et si la communauté n’apprend pas à valoriser les besoins en éducation des enfants et des élèves, les enfants seront plus à risque d’abandonner l’école et deviendront des travailleurs journaliers à la place.

Votre parrainage améliorera l’éducation des enfants en permettant :

  • de renforcer les compétences des enseignants pour leur permettre de lancer des programmes d’apprentissage innovants ;
  • d’aider les élèves à améliorer leurs compétences en lecture et en calcul ;
  • d’informer les communautés sur l’importance de l’éducation des enfants ;
  • d’augmenter le nombre d’enfants se rendant et demeurant à l’école, particulièrement les filles ;
  • d’encourager les associations de parents et d’enseignants à défendre la nécessité d’une meilleure éducation et d’établissements améliorés.

Développement économique
Le taux de chômage à Losingha est élevé. L’un des facteurs les plus importants est le manque de systèmes d’irrigation, qui sont nécessaires à l’agriculture en périodes de sécheresse. Auparavant, il y avait suffisamment de précipitations pour irriguer les cultures, mais avec les changements climatiques, la communauté a besoin de meilleurs systèmes d’irrigation pour compenser la baisse des précipitations.

Les familles qui ont un revenu le rapportent en tant que journaliers ou par le petit commerce. Puisque leur salaire quotidien est bas et irrégulier, la plupart des familles ne peuvent pas subvenir à leurs besoins de base. Les salaires quotidiens pour les hommes et les femmes sont d’en moyenne 200 roupies, c’est-à-dire environ 4 $CA. L’analphabétisme ainsi que le manque de compétences et de sources de revenus variées sont tous des facteurs qui expliquent que de nombreuses familles continuent de vivre dans la pauvreté.

Votre parrainage fera augmenter les revenus des familles en permettant :

  • de donner la chance aux hommes et aux femmes adultes d’apprendre de nouvelles compétences et de leur offrir de nouvelles sources de revenus ;
  • d’améliorer les systèmes d’irrigation et d’en construire de nouveaux ;
  • d’améliorer la capacité des collectivités à organiser, faciliter et gérer les groupes d’épargne ;
  • d’offrir un accès à des prêts et des services aux entreprises ;
  • de renforcer les groupes et coopératives agricoles ;
  • d’informer la communauté sur l’utilisation de ressources naturelles comme l’eau et sur la conservation des forêts.

Santé et nutrition
Le taux de malnutrition chez les enfants de 5 ans et moins vivant à Losingha est alarmant : 48 %. Presque la moitié des enfants ont des retards de croissance physiques et mentaux. Le manque de sécurité alimentaire et une méconnaissance de la nutrition appropriée pour les enfants sont aussi des problèmes majeurs. Un autre important défi en ce qui concerne la santé est le manque d’eau potable, d’hygiène et d’installations sanitaires. De nombreux enfants ne reçoivent pas de vaccins les protégeant des maladies. L’éducation en matière de santé maternelle et infantile est également inadéquate. Les enfants souffrent fréquemment de maladies véhiculées par l'eau évitables comme la diarrhée, la jaunisse et les infections vermineuses. Le système immunitaire affaibli des enfants les rend aussi vulnérables à l’asthme, la tuberculose, la bronchite, etc. Pendant les courtes périodes de précipitations abondantes, la malaria se propage et les risques d’infection pour les enfants comme les adultes sont très élevés. Il y a une pénurie de travailleurs de la santé qualifiés et qui feraient la promotion d’enjeux importants comme la nécessité d’obtenir un certificat de naissance. De plus, les membres de la communauté doivent souvent parcourir de longues distances pour se rendre à un établissement de santé.

Votre parrainage améliorera la santé et la nutrition des enfants en permettant :

  • d’informer la communauté sur les pratiques d’alimentation appropriées, ainsi que sur les façons de détecter et traiter la malnutrition ;
  • d’informer la communauté sur la détection et la prévention des maladies infantiles ;
  • d’améliorer l’accès à des établissements de santé maternelle et infantile de qualité ainsi qu’à des services comme la vaccination et les soins prénataux et postnataux ;
  • d’apporter du soutien aux agents de santé et aux autres dirigeants de la communauté dans le but de mobiliser les ressources pour fonder des établissements de soins ;
  • d’augmenter l’accès de la communauté à de l’eau potable et d’améliorer les installations sanitaires et les pratiques d’hygiène.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Loisingha, Inde, est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.