Guineales

Actualités de la communauté Guineales

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


  • 210 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 20 membres de la communauté ont appris comment travailler avec les autorités locales et influencer les décisions pour améliorer les services et le bien-être des enfants
  • 3 leaders religieux collaborent avec Vision Mondiale pour créer des changements positifs dans la vie des enfants et des familles
  • 49 enfants en âge préscolaire développent des compétences motrices et linguistiques essentielles, posant ainsi les bases de leur future éducation
  • 206 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 1 club est mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 206 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication
  • 10 enseignants et bénévoles ont appris des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants afin d'améliorer la qualité de leur éducation
  • 12 enfants et membres de la communauté sont mieux équipés pour se protéger des catastrophes et réagir en cas d'urgence
  • 1 groupe communautaire enseigne aux enfants et aux familles à prévenir les catastrophes et à se protéger en temps de crise
  • 66 enfants mal nourris ont été inscrits à des programmes de nutrition et surveillés pour s'assurer qu'ils grandissent en bonne santé
Protection des enfants
Pour garantir que les enfants vivant à Guineales soient protégés, que leurs besoins soient satisfaits et qu'un avenir positif s'offre à eux, Vision Mondiale œuvrera à :
  • donner aux enfants des occasions d’apprendre leurs droits et de recevoir une formation professionnelle et en direction ;
  • former les dirigeants des communautés et les bénévoles pour promouvoir la protection, les droits et le bien-être des enfants ;
  • renforcer et créer des systèmes de protection dans la communauté et les promouvoir auprès des enfants et des jeunes ;
  • faire pression sur le gouvernement pour améliorer les systèmes de protection des enfants et leurs droits dans la communauté.
Santé
Afin d’aider les enfants et leurs familles à être en meilleure santé et à se sentir bien, nous collaborerons avec la communauté pour :
  • informer les mères sur l’éducation à la santé et à la nutrition et encourager les habitudes hygiéniques de préparation de la nourriture ;
  • réduire les cas de maladies évitables telles que la diarrhée et les infections respiratoires chez les enfants de moins de cinq ans ;
  • assurer que les enfants bénéficient de vaccins adaptés à leur âge pour les protéger des maladies évitables ;
  • améliorer la qualité et la disponibilité des services de santé adaptés notamment aux enfants de moins de cinq ans.
Moyens de subsistance
Pour assurer la préservation des ressources naturelles et améliorer les opportunités économiques, Vision Mondiale travaillera à :
  • soutenir les communautés dans le développement de plans de prévention des catastrophes et les formations de préparation ;
  • renforcer les capacités de plus de 1 000 familles pour améliorer leurs conditions de vie et leur résilience ;
  • fournir des formations pratiques et des occasions de développement aux enfants et aux jeunes pour qu’ils acquièrent les compétences fondamentales ;
  • faire augmenter et maintenir les taux d’alphabétisation et d’inscription à l’école pour assurer que les enfants bénéficient d’opportunités de carrière.
Guineales est une communauté rurale abritant près de 17 000 habitants, dont 5 323 enfants. Le bien-être des enfants et la subsistance des familles sont constamment fragilisés par des problèmes tels que les changements climatiques, la mauvaise gestion des ressources naturelles et les catastrophes naturelles fréquentes comme les glissements de terrain et les inondations. Souvent, les parents ne savent pas que la protection de l'environnement permet de préserver la santé de leurs familles. Par conséquent, des pratiques nocives pour l'environnement, comme le fait de brûler les déchets ou de les jeter dans des rivières, sont toujours utilisées.

Le manque de moyens a des conséquences sur chaque aspect de la vie des familles vivant à Guineales. L'illettrisme et le chômage sont courants dans la communauté. Pour cette raison, il est difficile pour les parents de s'occuper de leurs enfants. Le chômage peut également avoir des effets négatifs sur la vie familiale et entraîner des abus. De fait, certains adultes sans emploi tombent dans l'alcoolisme. Les enfants sont particulièrement vulnérables dans ce genre de situation. Ils souffrent de violences physiques et verbales pouvant créer des traumatismes émotionnels. Certains risquent d’être forcés à travailler. Le pire dans cette situation est que ces pratiques ne semblent pas cesser. Les enfants traumatisés grandissent et les cycles d'abus se perpétuent.

Explorez Guineales

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Guineales

Protection des enfants
À Guineales, les droits des enfants des familles les plus vulnérables risquent souvent d’être enfreints. Souvent, leurs parents ont souffert du manque de moyens, de l'illettrisme et de la maltraitance infantile. Ces problèmes, conjugués au chômage et aux faibles possibilités d'emplois, les poussent à reproduire des schémas négatifs et à adopter des comportements d'auto-destruction, comme l'alcoolisme. Les parents ont besoin de soutien, de ressources et de formation pour pouvoir construire des relations saines et adopter des habitudes positives.

Certains enfants faisant face à des problèmes familiaux partent de chez eux pour trouver un travail et devenir indépendant. Ainsi, non seulement ils mettent fin à leur éducation mais ils s'exposent au risque d'être exploités par des employeurs profitant de leur jeune âge et de leur manque d'expérience. En général, les droits des enfants ne sont pas respectés et ces derniers manquent d'espaces sécuritaires pour jouer et pour développer leur compétence en direction.

Santé
À Guineales, le premier obstacle à la bonne santé est le manque d’éducation. Au sein de la communauté, peu d'informations sont échangées sur la planification familiale et la santé reproductive. Les habitants manquent également d'information sur les bonnes pratiques en matière d'alimentation et les soins prénataux. Par conséquent, de nombreux parents ne sont pas en mesure de fonder une famille saine et de subvenir à ses besoins.

Environ 55 % des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique et au moins 14 % d'entre eux ont régulièrement la diarrhée en raison des mauvaises conditions d'hygiène au sein de la communauté. Parmi les 10 villages qui composent Guineales, seulement 3 sont équipés de postes de santé. Les installations de santé ne disposent pas des médicaments et des ressources nécessaires pour prévenir et soigner les maladies.

Moyens de subsistance
Le taux de chômage est élevé à Guineales et il y a peu d’opportunités de croissance économique. La communauté possède de nombreuses ressources naturelles mais ces dernières étant mal gérées, le revenu des familles reste faible. Au moins 62 % de la population utilise l’équivalent de 69 km2 de bois à brûler chaque année. La déforestation provoquée par cette activité perturbe le cours naturel de l'eau et menace de précieuses espèces locales. Les changements climatiques associés aux catastrophes climatiques, comme les inondations, sont également responsables du faible niveau de production des cultures de fruits et de café, qui constituent la principale source de revenu des agriculteurs.

Les agriculteurs ne sont pas assez informés sur les méthodes modernes de production, d'élevage de bétail et de prévention des catastrophes qui permettraient d'assurer leur réussite économique. Les jeunes manquent également d'informations et peu de possibilités s'offrent à eux pour développer des compétences professionnelles et des compétences de direction. Le manque de moyens est en partie responsable de la malnutrition, des mauvaises conditions d'hygiène et des pratiques familiales négatives.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Guineales, Guatemala est en phase 1

PHASE 1: Bâtir la fondation

En collaboration avec les dirigeants locaux, nous évaluons les besoins et les ressources de la communauté, planifier des projets pour fournir des solutions à long terme. Les opportunités de parrainage et de développement débutent.