Jarso

Actualités de la communauté Jarso



Impact du Coronavirus (COVID-19) sur les opérations de Vision Mondiale

À l'appui des recommandations de santé publique énoncées par l'Organisation Mondiale de la Santé, certaines activités du programme de parrainage ont été temporairement suspendues en raison de la COVID-19. Les activités peuvent inclure des requêtes et de la correspondance de parrain/marraine, des visites de parrain/marraine, des notifications de cadeaux et des livraisons de cadeaux. Ces suspensions temporaires peuvent affecter les informations que vous recevrez de nous dans les semaines et les mois à venir. En savoir plus  sur notre réponse à COVID-19.

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


Protection des enfants
  • 5 comités fonctionnels sur le bien-être des enfants ont été créés
  • 800 enfants parmi les plus vulnérables ont reçu un soutien pour répondre à leurs besoins
Éducation
  • 1 salle de conseil pour les filles a été créée à l'école primaire
  • 1 école a mis en place des espaces d’apprentissage adaptés aux enfants
  • 12 nouveaux clubs de lecture ont été lancés, pour aider les enfants à lire et à développer de bonnes habitudes de lecture.
  • 120 enseignants ont appris de nouvelles façons d’enseigner les compétences en littératie, améliorant ainsi la façon dont ils éduquent les filles et les garçons à lire et à écrire.
  • 120 enseignants ont été formés aux compétences pédagogiques
  • 1200 parents d’élèves de la 1re à la 3e année ont reçu une formation sur la valeur de l’apprentissage de la lecture et sur la qualité de l’éducation, leur montrant pourquoi les enfants devraient aller à l’école.
  • 125 enseignants ont été formés aux méthodes d’apprentissage actives
  • 1250 enfants ont participé à des camps de lecture hebdomadaires
  • 1250 enfants ont participé à des activités de développement des compétences de base
  • 13 parents soutiennent l’apprentissage de leurs enfants de façon active grâce aux associations parents-élèves
  • 140 enfants ont participé aux activités des clubs de l’école
  • 1700 livres locaux ont été distribués dans des camps de lecture, donnant aux enfants plus de ressources pour apprendre leur propre langue et leur propre culture.
  • 172 membres de la communauté ont développé des compétences en planification afin d' améliorer les écoles, la garde d’enfants et leur développement
  • 60 enseignants ont terminé une formation sur l’enseignement des compétences en littératie et en numératie aux enfants, afin d'améliorer la façon dont ils enseignent aux élèves à lire, à écrire et à utiliser les chiffres.
Foi
  • 40 chefs religieux sont maintenant en mesure d’organiser des ateliers sur les responsabilités parentales, afin d'aider un plus grand nombre de parents à établir des relations familiales positives, encourageantes et aimantes.
  • 55 garçons et filles ont pris part à des activités basées sur la foi, approfondissant leur compréhension de l’amour de Dieu pour eux, pour les autres et la nature.
  • 8 églises et groupes confessionnels participent à la planification et à l’exécution d’activités axées sur les enfants, qui contribuent à améliorer le bien-être des garçons et des filles.
Santé et nutrition
  • 120 enfants en sous-poids se sont rétablis
  • 200 chefs spirituels ont reçu des formations pour suivre un régime nutritif et varié
  • 5 comités de coordination pour l’alimentation fonctionnelle
  • 75 groupes de soutien entre mères ont reçu des formations sur la santé et la nutrition
  • 75 femmes et adolescentes enceintes ont reçu des formations pour suivre un régime nutritif et diversifié
Moyens de subsistance
  • 100 ménages ont désormais accès à de meilleures technologies agricoles
  • 100 personnes ont reçu une formation en service de développement commercial et de nouvelles entreprises ont vu le jour suite à cette formation
  • 100 femmes appartiennent désormais à des groupes d’épargne
  • 13 écoles appliquent désormais de mesures de préservation de l’environnement
  • 14 groupes communautaires ont reçu une formation sur la prévention des risques de catastrophes naturelles
  • 140 enfants ont reçu une éducation financière et sociale
  • 146 membres de la communauté ont appris à gérer les finances de leur ménage, ce qui les a aidés à comprendre et à élaborer des stratégies pour gérer le revenu et les dépenses de la famille.
  • 30 groupes d'épargne sont actifs et offrent aux membres de la communauté un endroit local pour éconimiser de l'argent régulièrement, gagner de l'intérêt et obtenir des prêts.
 
*Résultats obtenus d'octobre 2018 à septembre 2019

Explorez Jarso

conditions actuelles

Pour protéger la vie privée des enfants, cette carte ne montre que la région générale de la communauté, et non l'emplacement exact.

Les besoins à Jarso

Éducation

Les membres de la communauté de Jarso ont de nombreux obstacles à surmonter pour avoir accès à une éducation de qualité. La population ne connaît pas réellement l’importance de l’éducation. Moins de 60 % des enfants de la région sont inscrits à l’école et les écoles n’insistent pas assez sur la lecture, l’écriture et le calcul.

Il y a peu de bibliothèques et pas assez d’ouvrages de référence adaptés. Les notes en mathématiques et lecture sont mauvaises, particulièrement chez les enfants de familles démunies et vulnérables.

Les familles qui ne peuvent pas se permettre d’éduquer leurs enfants privilégient les garçons par rapport aux filles. Cela est le cas pour plusieurs raisons:

  • Les parents ont peur d’envoyer leurs filles à l’école si elles doivent marcher longtemps pour des raisons de sécurité, et
  • Les écoles n’ont pas assez de toilettes adaptées et les filles doivent donc utiliser les mêmes que les garçons.

De nombreux enfants orphelins et vulnérables travaillent plutôt que d’aller à l’école. À cause du manque de sensibilisation aux handicaps, les enfants handicapés ont rarement la chance d’aller à l’école.

Les jeunes n’ont pas les connaissances, la formation et le capital nécessaires pour se donner des opportunités. Le chômage est répandu chez les jeunes.

Les plans pour une éducation de meilleure qualité:

  • Il est impératif d’améliorer l’environnement d’apprentissage pour que les enfants puissent réussir. Nous travaillerons avec la communauté pour mettre en place des salles de lecture équipées de livres appropriés et favoriser des programmes de soutien organisés sur la base du volontariat. La formation permettra aux enseignants d’améliorer les compétences en lecture et calcul. Des associations de parents-enseignants, des clubs d’enfants, des récompenses pour les bons élèves et enseignants et la formation des chefs d’établissements scolaires favoriseront les résultats scolaires.
  • Il est également crucial d’expliquer l’importance de rester à l’école, particulièrement pour les filles, et d’assurer que les enfants handicapés puissent accéder aux établissements scolaires.
  • Une formation entrepreneuriale aidera des jeunes à bien commencer dans la vie. Nous mettrons également en place des groupes d’entraide de jeunes, les aiderons à lancer leur commerce, encouragerons les coopératives locales à former les jeunes et favoriserons l’accès à des microprêts.

Santé

La malnutrition est un défi de taille à Jarso. Peu de familles connaissent l’importance de la diversité alimentaire, de l’allaitement exclusif ou des suppléments en vitamines et minéraux. Beaucoup de femmes enceintes sont anémiques. Plus de 40 % des enfants présentent des retards de croissance et plus de 34 % sont affaiblis.

Le taux de mortalité élevé de Jarso (122 morts pour 1 000 enfants âgés de moins de cinq ans) est une tragédie. Les enfants malades reçoivent rarement des soins de santé à temps. Il y a peu de vaccination. Les moustiquaires ne sont pas toujours utilisées. Les soins prénataux et postnataux sont insuffisants.

Malheureusement, les hôpitaux manquent de chambres. Souvent, les femmes accouchent à côté de patients atteints de maladies contagieuses. Les accoucheuses traditionnelles ne sont pas correctement formées et les femmes enceintes ne reçoivent pas l’information nécessaire pour une grossesse et un accouchement sécuritaires, ni des soins appropriés pour leurs enfants.

De mauvaises conditions sanitaires et d’hygiène contribuent à ces défis.

La prévalence du VIH et du sida est également importante à Jarso. Il y a un manque de sensibilisation à cette maladie ainsi que peu d’établissements de dépistage et conseils. La stigmatisation et la discrimination envers les personnes vivant avec le VIH ou le sida sont répandues.

Les plans pour l’amélioration de la santé:

La formation des mères sur la diversité alimentaire, la préparation de repas et les bonnes pratiques alimentaires sont des outils majeurs pour lutter contre la malnutrition. Nous pouvons faire beaucoup pour améliorer la santé:

  • Enseigner aux travailleurs de la santé l’importance des suppléments en fer, de la vaccination et de l’utilisation de moustiquaires ainsi que les maladies principales, les blessures communes et les stratégies de prévention;
  • Organiser des ateliers pour favoriser les soins prénataux et postnataux;
  • Aider à construire et équiper des salles séparées pour les femmes enceintes; et
  • Offrir une formation sur les bonnes pratiques d’hygiène.

Pour aider à inverser le cours du sida, les chefs communautaires seront formés sur la transmission et la prévention du VIH.

En aidant à créer une culture de soins pour les orphelins et les enfants vulnérables (ainsi que les personnes vivant avec le VIH et le sida), nous pouvons combattre les stigmatisations et discriminations. Les travailleurs de la santé seront également formés aux services volontaires de dépistage et conseils et à la prévention de la transmission du VIH des mères à leurs enfants.

Pauvreté chronique

La pauvreté chronique touche plus de 60 % des foyers de Jarso. Pendant 6 à 9 mois de l’année, les enfants n’ont souvent qu’un seul repas par jour. Cela est dû à la mauvaise production agricole. Les mauvaises récoltes sont la conséquence de plusieurs facteurs : le manque de terres arables, les précipitations irrégulières, l’infertilité des sols et le coût élevé et le manque d’accès à des semences et des outils. Des catastrophes telles que des sécheresses et des inondations aggravent la situation, tout comme les nuisibles et les maladies des animaux d’élevage.

Peu de personnes ont des sources de revenus en dehors de l’agriculture. Encore moins ont accès à des prêts, des formations professionnelles ou des marchés pour vendre leurs produits.

Les mères dépensent beaucoup de temps et d’énergie à essayer de gagner un revenu grâce au petit commerce ou la vente de bois de chauffage. Elles doivent cependant marcher sur de longues distances pour cela (souvent durant plus de 6 h) et cela les empêche d’avoir recours à des activités plus productives et de s’occuper de leurs enfants.

Les plans pour l’amélioration de la production agricole:

Apprendre aux familles à maximiser leurs terres fera toute la différence pour les enfants. Ensemble, nous pouvons:

  • Informer les groupes communautaires sur les races de bétail améliorées, l’apiculture et les cultures de fruits et légumes à haut rendement;
  • Offrir des semences et du bétail, dont les bénéfices pourront être versés à d’autres familles dans le besoin, sur la base de fonds renouvelables;
  • Offrir une formation sur la production de cultures viables, l’élevage de races laitières et de poulets, le compostage et la gestion des pâturages;
  • Soutenir l’irrigation à petite échelle;
  • Aider à améliorer les services vétérinaires;
  • Offrir une formation sur la réduction des risques pour que les habitants apprennent à lutter contre les catastrophes naturelles;
  • Améliorer l’environnement grâce à des programmes de réhabilitation des terres, une formation en conservation des sols et de l’eau et des pépinières;
  • Former les parents à des activités générant des revenus; et
  • Soutenir les parents dans la création d’un petit commerce et les mettre en contact avec des programmes d’épargne et de prêts et des marchés plus grands.
Lire La suite

Cycle de vie d'une communauté de parrainage

Jarso, Éthiopie, est en phase 2

PHASE 2: Évaluer et grandir

Nous surveillons les progrès et faisons des ajustements pour atteindre les objectifs. Plus de membres de la communauté s'impliquent, mènent des projets et s'approprient leur succès