Divino Nino

Actualités de la communauté
Divino Nino

Grâce au généreux soutien des Canadiens, nous avons commencé à travailler pour améliorer le bien-être des enfants et des familles dans cette communauté. Voici quelques-uns des domaines sur lesquels nous nous concentrerons cette année :


Divino Nino se situe en zone urbaine, au sud-est de la capitale colombienne, Bogota. Avec ses collines vallonnées et ses nombreuses sources d’eau, le paysage offre un énorme potentiel pour la communauté; néanmoins, les pratiques d’hygiène sont déficientes et la pollution des industries locales a fortement dégradé l’environnement, ce qui a eu des répercussions directes sur la santé des personnes résidant à proximité. Représentant de multiples groupes ethniques, notamment des populations indigènes Afro-Colombiennes et des populations d’origine indienne, mexicaine ou gitane, 40 % de la population, soit plus d’un tiers, est âgée de moins de 17 ans, et c’est parmi cette population que l’on retrouve les plus vulnérables, à savoir les enfants âgés de 0 à 5 ans.

La région est marquée par une importante différence entre les plus démunis et ceux qui progressent vers le succès. Près de 40 % des résidents de Divino Niño sont très démunis; ils n’ont accès ni à des soins de santé ni à une éducation de qualité et sont susceptibles d’être confrontés à la criminalité, à la violence et au chômage.

Les conflits armés qui sévissent dans le pays ont également entravé la progression des familles qui sont fréquemment obligées de quitter leur foyer sous la menace des rebelles locaux. La lutte pour reprendre le contrôle des principaux centres d’activités de la ville où règnent la prostitution, le trafic de drogues et les activités illégales rend les enfants vulnérables. En l’absence de chefs communautaires habilités à assumer la responsabilité des institutions locales et à résoudre les problèmes, Divino Nino doit lutter pour maintenir un environnement sain et sécuritaire.

  • 120 membres de la communauté ont été formés sur les droits des enfants et sur les problèmes de protection, afin d'assurer la sécurité et la participation des enfants
  • 68 enfants handicapés ont reçu des soins médicaux, des améliorations au niveau de l'accessibilité et de l'équipement
  • 623 enfants et jeunes sont meilleurs à l'école grâce au mentorat et aux activités extrascolaires, comme les clubs ou les camps
  • 13 clubs sont mis en place pour les enfants et les jeunes pour améliorer leur apprentissage au travers du mentorat et des activités extrascolaires
  • 23 enfants et jeunes ont été formés à des compétences essentielles comme le sens critique, l'estime de soi et la communication
  • 53 personnes ont reçu des formations professionnelles en commerce et en finance, améliorant leurs chances de gagner un revenu stable