Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Service à la clientèle Comment nous joindre Carte du site Sécurité et protection des renseignements personnels
World Vision Canada
Vision Mondiale œuvre à combler les lacunes au Darfour

Vision Mondiale s’efforce de combler les graves lacunes dans les services offerts dans les camps pour personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDIP) au Darfour après que plusieurs organismes d’aide aient été expulsés, au début mars, de cette région déchirée par la guerre.

Une évaluation conjointe des Nations Unies et du gouvernement soudanais a permis d’identifier les lacunes au niveau des vivres, soins de santé, eau, abris et autres services humanitaires qui étaient offerts par les organismes expulsés.

Vision Mondiale collabore avec d’autres organismes d’aide et avec les autorités locales pour remédier à certaines difficultés.

Dans les camps
Le 26 mars, Vision Mondiale a visité le camp Sakely, situé à cinq kilomètres de Nyala, la capitale du Sud-Darfour, afin d’évaluer l’étendue des besoins de ses résidents suite à l’expulsion de l’organisme international qui leur apportait de l’aide depuis cinq ans.

Vision Mondiale s’occupe maintenant de fournir de l’eau, de même que des services d’assainissement et d’hygiène aux 6 000 personnes déplacées qui habitent le camp.

Les résidents du camp déclarent avoir besoin de sources d’eau additionnelles, car le trou de sonde équipé d’une pompe submersible et de quelques pompes manuelles ne leur fournit qu’un minimum d’eau. Ils ont également un urgent besoin de latrines additionnelles, les latrines existantes étant surutilisées.

« Nous avons besoin de perches de bambou et de toiles de plastique pour construire d’autres latrines pour nos résidents », déclare Alnur Sheriff Ali, membre d’un comité qui gère les sources d’eau du camp. « Nous avons également besoin de matériaux pour construire des salles de bains », ajoute-t-il.

Il explique que les résidents du camp ont également besoin d’aide pour continuer à stimuler les activités liées à l’hygiène telles les campagnes de nettoyage hebdomadaire, qui visent à prévenir la propagation de maladies entraînées par une hygiène inadéquate.

Autres initiatives sanitaires
Vision Mondiale est prête à multiplier ses initiatives touchant à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène pour servir les résidents de Sakely. L’organisme distribue actuellement des rations alimentaires mensuelles dans tout le camp et fournit de l’eau à une section du camp.

« Nous continuerons d’évaluer les besoins et d’y répondre, selon nos capacités et les fonds disponibles », explique Mario Rodrigues, directeur des opérations pour Vision Mondiale dans le nord du Soudan.

À partir du mois de mai, Vision Mondiale distribuera des rations alimentaires supplémentaires pour aider à réduire la malnutrition chez les 47 000 enfants de moins de cinq ans habitant les camps Al Salaam, Kalma et Otash. Avant l’expulsion, Al Salaam et Kalma recevaient de l’aide d’un autre organisme.

Partenariat avec le Programme alimentaire mondial
Vision Mondiale et le Programme alimentaire mondial (PAM) s’allieront pour distribuer, en mai et juin, des rations alimentaires à plus de 100 000 personnes des villages de Kass, Kubum et Thur Nyama.

Vision Mondiale poursuivra ses distributions alimentaires mensuelles passé juin, dans ces trois régions, afin de combler le vide causé par le départ d’un autre organisme d’aide internationale.

Vision Mondiale a également l’intention d’étendre ses services de santé primaires à des milliers de personnes déplacées habitant les camps Kalma et Otash et les villages Duma et Mershing, qui profitaient de l’aide d’organismes ayant été expulsés.

Parrainez un enfant
Droits d'auteur Vision Mondiale 2012. Tous droits réservés. N° d'entreprise : 119304855RR0001