Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Service à la clientèle Comment nous joindre Carte du site Sécurité et protection des renseignements personnels
World Vision Canada
Comment acheter des bijoux éthiques

Par Karen Stiller

C’était une soirée sombre et tempétueuse — sans blague. Nous étions sur une plage de la Nouvelle-Écosse lorsque Brent a ouvert une petite boîte grise et m’a demandé de l’épouser. La bague était ornée d’un petit saphir. Aucun diamant en vue et j’en étais soulagée, car durant cette période, l’apartheid poussait un râle d’agonie. Je savais que de nombreux diamants étaient importés d’Afrique du Sud et je ne voulais pas en porter un à mon doigt. Je prenais vraiment la chose à cœur… dans ce temps-là.

Mais au cours de nos 18 ans de mariage, j’ai eu envie d’avoir un diamant au doigt et mon mari s’est mis à désirer m’en offrir un. C’est donc armés des connaissances transmises par Leonardo dans son film Diamant de sang que nous nous sommes dirigés vers notre bijouterie locale pour y choisir une bague splendide. J’ai posé une question : « D’où ce diamant vient-il? » « D’Europe », m’a-t-on répondu. Complètement séduite par cette beauté scintillante, j’en suis restée là et leur ai simplement demandé d’emballer la bague.

J’ai opté pour la solution la plus facile, mais il me restait beaucoup de choses à découvrir. Voici ce que vous devriez savoir lorsque vous désirez faire l’achat de bijoux éthiques.

1. Prenez le temps de vous renseigner
Bien qu’une soirée passée à regarder Diamant de sang en mangeant du maïs soufflé et des Twizzlers soit un bon point de départ, il en reste long à apprendre sur la question et ça ne s’arrête pas aux diamants.

Wendy Phillips travaille pour le service de défense des droits de Vision Mondiale et elle enquête sur les entreprises qui désirent s’associer à Vision Mondiale pour s’assurer qu’elles partagent les mêmes points de vue en matière d’éthique. « Nous examinons différents angles. Nous passons la chaîne d’approvisionnement en revue... S’il est question de pierres précieuses et de métaux précieux, ceux-ci proviennent en grande partie d’endroits où sévissent des conflits. Et parce qu’il y a conflit, il n’existe habituellement que peu de lois visant à protéger les travailleurs ou l’environnement — le conflit a écarté ces normes. Les gens sont pauvres, ce qui facilite l’exploitation. »

Phillips souligne que « cela ne signifie pas que toutes les entreprises encouragent l’exploitation, mais que l’exploitation est facilitée. Cela se révèle vrai pour l’or, les diamants et plusieurs autres matières premières qui entrent dans la fabrication de beaux bijoux. »

2. N’ayez pas peur de poser des questions
Lorsque vous achetez des bijoux, vous pouvez par exemple demander : « D’où vient ce diamant? Avez-vous la certification pour le prouver? Comment puis-je m’assurer que ce bijou ne comprend aucune pierre provenant de zones de conflit? Votre entreprise a-t-elle adopté une politique en matière de bijoux éthiques? »

Phyllis Richard est présidente du Comité du Code sur les diamants canadiens qui authentifie les diamants canadiens. Elle suggère de « savoir de qui vous achetez. Sont-ils signataires du Code de conduite sur les diamants canadiens? Le code s’applique aux diamants canadiens, mais si un détaillant est signataire, il démontre qu’il est motivé à respecter le commerce éthique. »

Bien que Richard soit fière partisane des diamants canadiens, elle souligne que les consommateurs ne devraient pas automatiquement rejeter un diamant parce qu’il provient d’Afrique. « Des diamants légitimes proviennent également de l’Afrique et vous pourriez aider une région pauvre du monde lorsque vous achetez un produit de ce continent. »

3. Envisagez des solutions de rechange
Lorsque Wendy Phillips s’est fiancée, elle a déclaré : « Pas de diamant. On ne peut s’assurer qu’ils soient propres. » Son mari et elle ont choisi d’acheter des anneaux de mariage fabriqués localement et ils ont expliqué au bijoutier leurs préoccupations en matière d’éthique. Un autre couple a choisi une pierre provenant d’un endroit ayant une signification spéciale pour eux et l’a fait enchâsser dans une bague de fiançailles. Des bijoux familiaux anciens ou des boutiques d’époque proposent d’autres options. Les couples qui les adoptent savent qu’ils recyclent, réutilisent et réduisent leurs propres chances d’acheter un article qui a causé des dommages récents. Un nombre croissant de cybercommerces promettent également, dans la mesure du possible, que leurs bijoux sont éthiques. La clé est de poser des questions.

Lorsque j’ai fait mes recherches pour cet article, ma propre bague à diamant s’est mise à peser lourd. J’ai finalement mis ma fierté de côté et décidé d’appeler la bijouterie où nous avons acheté la bague, il y a de cela trois ans, pour poser les questions que j’aurais dû poser au moment de l’achat. Bien que je crois qu’elle m’ait trouvée plutôt bizarre, la bijoutière m’a assurée que ma bague provenait bel et bien d’une source éthique. Elle m’a également dit que les gens posent ces questions tous les jours. Selon les experts, plus que n’importe quelle solution adoptée, voilà ce qui transformera l’industrie des bijoux.

Renseignements utiles
Une recherche rapide sur Google en matière de bijoux éthiques m’a menée aux sites suivants :

  1. Kimberleyprocess.com : un processus de certification internationale pour assurer que les diamants ne servent pas à financer de conflits armés.
  2. Diamondfacts.org : un site qui vous mettra au courant des plus récents développements mondiaux visant à empêcher les diamants de la guerre d’entrer sur le marché.
Vous planifiez une visite à la bijouterie pour la Saint-Valentin ? Ces conseils vous aideront à prendre une décision éclairée concernant l'achat de bijoux éthiques.
Parrainez un enfant
Droits d'auteur Vision Mondiale 2012. Tous droits réservés. N° d'entreprise : 119304855RR0001