Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Service à la clientèle Comment nous joindre Carte du site Sécurité et protection des renseignements personnels
World Vision Canada
Tourisme prédateur : Commerce du sexe chez les enfants

Par Jennifer McPhee

La plupart des gens visitent des pays exotiques pour connaître différentes cultures et se reposer sur des plages sablonneuses. Toutefois, certains touristes voyagent avec de mauvaises intentions.

Chaque année, des milliers de touristes visitent des pays comme le Cambodge, la Thaïlande, le Costa Rica, le Mexique et le Brésil dans le seul but d’avoir des relations sexuelles avec les enfants les plus pauvres du monde. Ces prédateurs se servent souvent de l'Internet pour dépister des endroits où il y a des enfants mineurs de familles désespérées et où les policiers et les employés d’hôtel sont indifférents.

Le commerce du sexe chez les enfants, dont les revenus s’élèvent à plusieurs milliards de dollars, prospère partout où le tourisme est en plein essor, mais aussi là où règnent la pauvreté et le chômage. Les plus vulnérables sont les enfants pauvres qui grandissent près des principales destinations touristiques.

Les recruteurs attirent souvent les enfants au commerce du sexe en leur promettant faussement des emplois légitimes. Parfois, des familles pauvres vendent leurs enfants, certains aussi jeunes que cinq ans, pour la prostitution parce qu’elles ont désespérément besoin d’argent.

En plus des horreurs bien évidentes de travailler dans le commerce du sexe, ces jeunes enfants subissent d’autres atrocités. Certains d’entre eux traversent la frontière en fraude pour disparaître à tout jamais. Et, très souvent, ceux qui sont secourus souffrent de maladies transmises sexuellement et éprouvent divers problèmes psychiatriques et émotifs à la suite de traumatismes. 

Accroître la sensibilisation
Les Canadiens deviennent de plus en plus conscients de ce problème répréhensible grâce à des actions très médiatisées contre des citoyens canadiens à l’étranger. 

Aussi, des campagnes visant à sensibiliser les voyageurs et à décourager les prédateurs potentiels attirent beaucoup d’attention sur ces problèmes. 

Le Canada fait partie d’un certain nombre de pays qui ont passé des lois visant à combattre le commerce mondial du sexe. Vision Mondiale a collaboré en proposant des changements au Code criminel du Canada qui permet présentement de poursuivre des Canadiens, ici même au pays, pour des crimes sexuels commis contre des enfants à l’étranger.

Tourisme socialement responsable
En voyageant dans des pays à risque élevé, vous pouvez favoriser le tourisme socialement responsable en demeurant dans des hôtels et en utilisant des agences touristiques qui ont signé le Code mondial d’éthique du tourisme. Ce code a été créé en 1999 par l’Organisation mondiale du tourisme et les organisateurs de voyages nordiques et vise à protéger les enfants de l’exploitation sexuelle.

Si vous remarquez toute activité suspecte durant vos voyages, ne l’ignorez pas. Vous devriez plutôt : 

  • signaler vos observations aux services de police locaux, à l’organisateur du voyage, au gérant de l’hôtel et à l’ambassade canadien le plus proche ; 
  • dès votre retour au pays, rapportez votre expérience à votre agent ou représentant de voyage et encouragez-le à intervenir ;
  • il importe aussi d’éviter les quartiers reconnus pour la prostitution. Vous risquez d'encourager l’exploitation des enfants en effectuant même des achats inoffensifs dans ces quartiers. 

Intervention à volets multiples
Vision Mondiale finance présentement un programme de lutte contre la traite des enfants dans le delta du Mékong, y compris les pays suivants : Cambodge, Laos, Myanmar, Thaïlande et Vietnam.  

Le volet préventif du projet appuie des solutions communautaires qui abordent les raisons pour lesquelles les enfants deviennent vulnérables au commerce du sexe, la plus importante étant la pauvreté. On enseigne aux enfants les dangers de la traite et on leur donne des techniques requises pour gagner un revenu suffisant.

Le volet protecteur de ce projet aide à soigner les enfants victimes du tourisme sexuel en leur fournissant des soins médicaux, du counseling et de la formation de subsistance.

Enfin, le volet en matière de poursuite porte sur la collaboration avec les services de police nationale pour améliorer la justice pour les victimes de la traite de personnes. Vision Mondiale a aidé les organismes d’exécution de la loi à l’étranger à appliquer leurs propres lois et elle a aussi collaboré avec les mêmes organismes au Canada enquêtant sur ce genre de crime.

Le parrainage d’enfants est l’une des meilleures façons d’empêcher les enfants innocents d’être exploités. Il les aide à demeurer à l’école et aide les familles à surmonter des circonstances désespérées en leur donnant le moyen de gagner un revenu. Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur le parrainage d’enfants.

Le commerce du sexe chez les enfants, dont les revenus s’élèvent à plusieurs milliards de dollars, prospère partout où le tourisme est en plein essor, mais aussi là où règnent la pauvreté et le chômage.
Image: Sopheak Kong et Andrew Wheeler de Vision Mondiale.
Parrainez un enfant
Droits d'auteur Vision Mondiale 2012. Tous droits réservés. N° d'entreprise : 119304855RR0001