Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Service à la clientèle Comment nous joindre Carte du site Sécurité et protection des renseignements personnels
World Vision Canada
Le trachome au Niger

Bien que la plupart des Canadiens n'aient jamais entendu parler du trachome, il demeure la principale cause évitable de cécité à travers le monde. Cette infection contagieuse est courante dans 48 pays et a provoqué la cécité chez six millions de personnes.

La cause
Causé par une bactérie, le trachome se propage rapidement dans des communautés où les gens n'ont pas suffisamment d'eau pour se laver régulièrement les mains et le visage. Se laver avec aussi peu qu'un litre d'eau propre chaque jour peut permettre d'éviter la maladie. Toutefois, pour les habitants des régions d'Afrique sujettes à la sécheresse qui luttent pour obtenir suffisamment d'eau à boire, même un litre d'eau est trop précieux. 

« Il est facile de dire aux gens : " Vous devez vous laver et laver vos enfants de façon régulière pour éviter le trachome " », dit Aboubakar Maman, directeur de programme pour Vision Mondiale au Niger, en Afrique de l'Ouest. « Comment peuvent-ils le faire lorsqu'ils n'ont qu'un seau d'eau par jour pour toute la famille ? Ils doivent choisir entre boire et se laver. »

Pas suffisamment d'eau
Le manque d'eau est un problème chronique au Niger, un pays sans littoral. Près de la moitié des 12 millions d'habitants du pays n'ont pas accès à des quantités suffisantes d'eau. Adamou, 12 ans, vit dans la région de Zinder, au Niger. Dans sa communauté, 700 villageois se partagent un puits souvent à sec entre les saisons des pluies. Il y a trois ans, il est devenu aveugle après avoir contracté le trachome.   

Perdre la vue
« Je me souviens de la période précédant ma cécité, dit-il. Mes yeux piquaient et faisaient tellement mal, je croyais que mes paupières allaient tomber. À mon réveil, le lendemain matin, je voyais encore. Mais à midi, tout s'est assombri. Puis, graduellement, après quelques mois, je ne pouvais plus voir du tout. Même ouvrir les yeux faisait mal. » 

Vision Mondiale est sur place
Le trachome est à la fois évitable et soignable. À un stade peu avancé, l'infection peut être guérie par des antibiotiques et la chirurgie peut inverser les effets de la maladie à un stade avancé. Heureusement, Adamou, un enfant parrainé, faisait partie des 50 enfants de Zinder qui ont subi une chirurgie optique. Il a presque entièrement recouvré la vue et a pu voir Zeinabou, sa petite sœur, pour la première fois.

Vision Mondiale travaille également à prévenir la propagation du trachome parmi les enfants : 

  • Depuis dix ans, Vision Mondiale offre de l'eau propre à des communautés du Niger par l'entremise du parrainage d'enfant. Dans une région appelée Maradi, des Canadiens parrainent plus de 3 500 enfants. C'est ici que huit puits ont été creusés grâce aux fonds de parrainage.
  • En 2004, Vision Mondiale a multiplié les efforts pour aider à éradiquer le trachome en lançant un projet de cinq ans appelé West Africa Water Initiative (Initiative de l'eau d'Afrique de l'Ouest). Travaillant en partenariat avec la fondation Conrad N. Hilton et 12 autres organismes, Vision Mondiale creusera 175 puits au Niger, fournissant ainsi de l'eau potable à environ 70 000 personnes.

Adamou déborde d'enthousiasme pour le puits que Vision Mondiale a installé dans son village. « J'espère qu'aucun de mes amis ne contractera le trachome. Je prie que, grâce à ce nouveau puits, cette maladie des yeux disparaisse de notre village à tout jamais. »

Cliquez ici pour faire un don. 

Se laver quotidiennement prévient le trachome.
Parrainez un enfant
Droits d'auteur Vision Mondiale 2012. Tous droits réservés. N° d'entreprise : 119304855RR0001