Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Service à la clientèle Comment nous joindre Carte du site Sécurité et protection des renseignements personnels
World Vision Canada
Des petits prêts changent bien des choses

Pour la plupart d'entre nous, un prêt est synonyme de milliers de dollars destinés à l'achat d'une voiture ou d'une maison ou au règlement de droits universitaires.

Le concept de microcrédit ou microfinancement, tel que le nom le suggère, se définit comme de très petits prêts offerts à des entrepreneurs ayant de bonnes idées pour lancer une entreprise, sans toutefois avoir les biens ou antécédents en matière de crédit nécessaires pour obtenir un prêt traditionnel.

Le microcrédit s'est récemment attiré beaucoup d'attention lorsque le Prix Nobel de la paix a été décerné à Muhammad Yunus et à la banque Grameen en 2006. Monsieur Yunus et la banque qu'il a fondée ont aidé des millions de Bangladais à échapper à la pauvreté en finançant leurs petites entreprises.  

Vision Mondiale et le microfinancement
Vision Mondiale et monsieur Yunus partagent la conviction que le prêt de sommes modiques aux pauvres peut se révéler une arme puissante dans la lutte contre la pauvreté.

« Le microfinancement offre aux pauvres la chance de s'autonomiser à long terme », déclare Chris Shore, directeur du groupe de développement de la microentreprise pour Vision Mondiale. L'idée se conforme également aux valeurs fondamentales de Vision Mondiale. « [Le microfinancement est] un concept profondément ancré dans la Bible », déclare monsieur Shore.

Depuis 1993, Vision Mondiale a prêté plus de 788 millions de dollars à deux millions de clients dans le cadre de son programme de microfinancement. Des entrepreneurs en herbe ont lancé de petits ateliers de menuiserie, acheté du bétail et exploité des services alimentaires.

Aujourd'hui, le VisionFund de Vision Mondiale accorde des prêts dans 47 pays. La plupart des prêts s'élèvent d'une centaine de dollars à un maximum de 2 000 $, la majorité consentie à des femmes puisqu'elles sont plus susceptibles de réinvestir dans leur foyer.

Pour favoriser la réussite, les responsables des prêts conseillent leurs clients en matière de comptabilité, commercialisation et gestion de leur petite entreprise pour la durée du prêt. L'an dernier, plus de 98 % des prêts ont été remboursés. Ces remboursements sont réinvestis dans le programme afin d'aider de nouveaux entrepreneurs.

Éthique de travail en garantie
Durant quatre ans, une jeune Cambodgienne nommée Theang Phally se levait avant l'aube chaque jour pour se rendre à vélo au marché le plus près, situé à cinq kilomètres de chez elle. Une fois rendue, elle choisissait les plus beaux fruits et légumes, puis retournait les vendre dans son village.

Le travail acharné de Theang lui a non seulement permis de nourrir sa famille, mais lui a permis d'être admissible au microfinancement offert par l'entremise de VisionFund. Vision Mondiale a accepté son éthique de travail en garantie, lui offrant un prêt suffisant pour ouvrir une petite épicerie et, par la suite, faire l'achat d'une motocyclette. Elle peut maintenant approvisionner son village et générer un précieux revenu pour sa famille.

Theang espère que son entreprise familiale continuera à prendre de l'expansion. Elle rêve pouvoir un jour employer toute sa famille, incluant sa soeur cadette Phalla, qui n'a jamais eu la chance d'aller à l'école.

Le programme de microcrédit de Vision Mondiale aide des personnes pauvres à lancer de petites entreprises viables telles que cet étal de denrées au Cambodge.
Parrainez un enfant
Droits d'auteur Vision Mondiale 2012. Tous droits réservés. N° d'entreprise : 119304855RR0001